Version classiqueVersion mobile

Le tombeau des trois frères à Palmyre

 | 
Hélène Eristov
, 
Claude Vibert-Guigue
, 
Walid al-As`ad
, 
et al.

IV - Reconsidérer l'axe de l'entrée vers l'exèdre peinte

D. Aménagement au pied de l'entrée : une courte « exèdre » orientale ?

Claude Vibert-Guigue

Texte intégral

  • 1 No 2, 3, 4, 6, 7, 10, 11, 14, 15, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 27.
  • 2 No 2, 10, 11, 14, 15, 18, 20, 21.

1Quelle est la finalité de cet aménagement ? Courts loculi ou espaces de rangement ? Les parallèles manquent à Palmyre pour pouvoir trancher. Sur les trente et un plans référencés (pl. 84 et 85), seize présentent des plans assez précis pour dénombrer les marches 1, de deux à quatre, voire cinq, neuf ailleurs (no 14) comme au tombeau des Trois Frères. Dans huit cas 2, les marches occupent tout l’espace qui correspondrait à une quatrième exèdre dont la profondeur varie en fonction du nombre de marches et donc de son emprise au sol : plus la descente est longue et plus cet espace qui précède le vestibule prend de la longueur.

  • 3 Tombeau de Iarḥai, huit marches ; tombe H, de Bolha, avec des marches alignées d’un côté et un pui (...)
  • 4 No 4, 11, 15, 19, 21 par exemple.

2Les marches peuvent aller en s’évasant au fur et à mesure de la descente, empêchant de ménager des espaces résiduels latéraux 3 : les premières marches étant réglées par rapport à l’ouverture de la porte, celles qui suivent ne sont pas nécessairement toutes de la même longueur. D’éventuels espaces libres, surtout du côté droit de la descente, peuvent donner accès à un puits 4.

  • 5 Gawlikowski 1970, 63.
  • 6 Bounni et Saliby 1957, 25-52.

3Deux hypogées de la vallée des tombeaux indiquent un escalier de descente central de trois marches de même longueur et libérant des espaces latéraux : la tour hypogée 15 (autour du ier s., voir no 2) 5 (pl. 84) et le tombeau de Shalamallat (an 147, voir no 27) (pl. 85) : ici les parois de part et d’autre des marches présentent un redan souligné au sol par une moulure 6. Mais le dispositif remarqué au tombeau des Trois Frères ne trouve pas ici de parallèle.

Notes

1 No 2, 3, 4, 6, 7, 10, 11, 14, 15, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 27.

2 No 2, 10, 11, 14, 15, 18, 20, 21.

3 Tombeau de Iarḥai, huit marches ; tombe H, de Bolha, avec des marches alignées d’un côté et un puits (?) de l’autre.

4 No 4, 11, 15, 19, 21 par exemple.

5 Gawlikowski 1970, 63.

6 Bounni et Saliby 1957, 25-52.

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search