Version classiqueVersion mobile

Le tombeau des trois frères à Palmyre

 | 
Hélène Eristov
, 
Claude Vibert-Guigue
, 
Walid al-As`ad
, 
et al.

Bibliographie

Texte intégral

Abréviations

AAASAnnales Archéologiques Arabes Syriennes, Damas.
AIACAssociazione internazionale di archeologia classica.
AIEMAAssociation internationale pour l’étude de la mosaïque antique.
AIPMAAssociation internationale pour la peinture murale antique.
AJAAmerican Journal of Archaeology, New‑York.
Antike MalereiN. Zimmermann (éd.), Antike Malerei zwischen Lokalstil und Zeitstil, Akten des XI. Internationalen Kolloquiums der AIPMA (13‑17 september 2010 in Ephesos), Archäologische Forschungen 23, Vienne 2014.
Archéologie et histoire de la SyrieJ.‑M. Dentzer et W. Orthmann (éd.), Archéologie et histoire de la Syrie 2, Paris‑Sarrebrück 1989.
Au Royaume des ombresN. Blanc (éd.), Au Royaume des ombres, la peinture funéraire antique : ive siècle av. J.‑C.‑ive siècle apr. J‑C., Catalogue de l’exposition tenue à Saint‑Romain‑en‑Gal (8 octobre 1998‑15 janvier 1999), Paris 1998.
BABeschBulletin Antieke Beschaving, Leyde.
BAHBibliothèque archéologique et historique, Paris, puis Beyrouth.
BCHBulletin de Correspondance Hellénique, Paris.
BMBBulletin du Musée de Beyrouth, Paris.
CNRSCentre national de la recherche scientifique.
CÉFRCollection de l’École française de Rome, Rome‑Paris.
Centro y periferia en el mundo clásicoJ. M. Alvarez, T. Nogales et I. Rodà (éd.), Centro y periferia en el mundo clásico, XVIII Congreso Internacional Arqueología Clásica – AIAC, (Mérida, Museo nacional de Arte Romano, 13‑17 de mayo de 2013), 2. vol, Mérida 2015.
CISCorpus inscriptionum semiticarum.
La couleur dans la peinture et l’émaillage de l’ÉgypteS. Colinart et M. Menu (éd.), La couleur dans la peinture et l’émaillage de l’Égypte ancienne, Actes de la table ronde de Ravello (20‑22 Mars 1997), Bari 1998.
CRAIComptes Rendus de l’Académie des Inscriptions et Belles‑Lettres, Paris.
CUFCollection des Universités de France, Paris.
DAFADélégation archéologique française en
ÉPROÉtudes préliminaires aux religions orientales dans l’Empire romain, Leyde.
Le Immagini di Filostrato MinoreF. Ghedini, I. Colpo et M. Novello (dir.), Le Immagini di Filostrato Minore.La prospettiva dello storico dell’arte, Antenor Quaderni 3, Rome 2004.
IFAOInstitut français d’archéologie orientale.
IFAPOInstitut français d’archéologie du Proche‑Orient (aujourd’hui Ifpo).
IfpoInstitut français du Proche‑Orient.
JRAJournal of Roman Archaeology, Ann Arbor (Mich.).
La mosaïque gréco‑romaineActes du colloque international pour l’étude de la mosaïque antique et médiévale.
MOMMaison de l’Orient et de la Méditerranée.
Moi, ZénobieJ.‑Ch. Gaffiot, H. Lavagne et J‑M. Hofman (éd.), Moi, Zénobie Reine de Palmyre, Catalogue de l’exposition tenue à la Mairie du Ve arrondissement, Paris (18 septembre‑ 16 décembre 2001), Milan‑Paris 2001.
MUSJMélanges de l’Université Saint‑Joseph, Beyrouth.
ÖAWÖsterreichische Akademie der Wissenschaft.
PAMPolish Archaeology in the Mediterranean, Varsovie.
PEQPalestine Exploration Quarterly, Londres. 
PURPresses universitaires de Rennes.
QDAPThe Quarterly of the Department of Antiquities in Palestine, Londres.
RBRevue biblique, Paris.
SCSources chrétiennes, Paris.
SFIICSection française de l’Institut international de conservation.
VWGÖVerband der Wissenschaftlichen Gesellschaften Österreichs.
ZPEZeitschrift für Papyrologie und Epigraphik, Bonn.

Sources anciennes

Chorikios de Gaza, Choricii Gazaei orationes, declamationes, fragmenta, insunt ineditae orationes duae, F. Boissonade (éd.), Paris 1846.

Constantin VII Porphyrogénète, Le livre des cérémonies, I‑II, A. Vogt (éd. et trad. fr.), Paris 21967.

Grégoire de Nazianze, Discours 20‑23, J. Mossay (éd. et trad. fr.), SC 270, Paris 1980.

Longin, Fragments. Art rhétorique, M. Patillon et L. Brisson (éd. et trad. fr.), CUF, Paris 2001.

Oracles Chaldaïques avec un choix de commentaires anciens, É. Des Places (éd. et trad. fr.), CUF, Paris 1971.

Ovide, Métamorphoses, III, G. Lafaye (éd. et trad. fr.), CUF, Paris 1930.

Platon, La République, G. Leroux (intr. et trad. fr.), Paris 2002.

Platon, Œuvres complètes. IV, 3, Phèdre, L. Robin (intr.), C. Moreschini (éd.) et P. Vicaire (tr. fr.), CUF, Paris 1985.

Pline l’Ancien, Histoire Naturelle. XXXV, La peinture, J.‑M. Croisille (éd. et trad. fr.), P.‑E. Dauzat (intr. et notes), CUF, Paris 1997.

Porphyre, La vie de Plotin. II, L. Brisson et al. (intr., éd., trad. fr. et comm.), Histoire des doctrines de l’Antiquité classique 16, Paris 1992.

Rufus, Rufus. Art rhétorique, M. Patillon (éd. et trad. fr.), CUF, 2001.

Stace, Achilléide, J. Méheust (éd. et trad. fr.), CUF, Paris 2003.

Vitruve, De l’architecture, VII, B. Liou et M. Zuinghedau (éd. et trad. fr.), M.‑Th. Cam (comm.), CUF, Paris 1995.

Récits de voyages

Cassas Louis‑François, Voyage pittoresque de la Syrie, de la Phoenicie, de la Palaestine et de la Basse Aegypte, Paris 1799. http://digi.ub.uni‑heidelberg.de/diglit/cassas1800ga

Dawkins James et Wood Robert, The Ruins of Palmyra, otherwise Tedmor, in the desart, Londres 1753.

Løytved Julius, 1886, Letter to Carl Jacobsen, 22/06/1886, 29/06/1886 : http://carlsbergarchive.com/jacobsenfamily/Pages/Notes.aspx

Østrup Johannes, Skiftende Horizonter, Skildringer og iagttagelser fra et ridt gennem Ørkenen og Lilleasien, Copenhague 1894.

Østrup Johannes, Erindringer, Copenhague 1937 [2017].

Volney Constantin François, 1787, Voyage en Syrie et en Égypte : pendant les années 1783, 1784 et 1785, Volland, Paris.

Études modernes

AbamelekLazarev Semion S. 1884, Palmyre, recherches archéologiques du Prince Abamelek‑Lazarev, membre de la Société archéologique impériale en exercice, Saint‑Pétersbourg (en russe).

Abdallah Komait 2011, « Un essai d’interprétation de scènes animalières sur les mosaïques de Syrie du Nord à l’époque byzantine : Les scènes d’affrontement et de poursuite », dans T. Nicolas, A. Salavert et C. Leduc (dir.), Les images : regards sur les sociétés [en ligne], Paris (généré le 26 juin 2017). http://books.openedition.org/psorbonne/5837

Abdallah Komait 2016 « Étude symbolique du décor de la mosaïque d’une tombe d’Apamée sur l’Oronte », Musiva e sectilia 13, p. 95‑115.

Abdulhak Sélim 1952, « Le tombeau de la famille de Ta‘ai à Palmyre », AAS 2, p. 7‑50 (en arabe).

Abdul Massih Jeanine 2005, « Étude ethno‑archéologique sur la fabrication du djousse dans la vallée de l’Euphrate : Doura‑Europos (Salhiyé) et Deir ez‑Zor », dans P. Leriche, M. Gelin et A. Dandrau (éd.), Doura Europos. Études V, 1994‑1997, Paris, p. 199‑211.

al‑Ansary Abdulrahman R. 1982, Qaryat al‑Fau: a portrait of pre‑Islamic civilization in Saudi Arabia, Riyadh‑New York.

al‑As‘ad Khaled et Taha Obeid 1965, « Madfan Zabd‘ateh al‑Tadmuri », AAAS 15/1, p.  29‑46.

al‑As‘ad Khaled et Yon Jean‑Baptiste 2001, Inscriptions de Palmyre Promenades épigraphiques dans la ville de Palmyre, Guides archéologiques de l’IFAPO 3, Beyrouth.

al‑As‘ad Walîd 2013, « Some tombs recently excavated in Palmyra », dans M. Gawlikowski et G. Majcherek (éd.), Fifty years of Polish excavations in Palmyra, 1959‑2009. International conference (Varsovie 6‑8 décembre 2010), Studia Palmyreńskie 12, p. 15‑24.

https://digi.ub.uni‑heidelberg.de/diglit/studia_palmyrenskie2013/0017/image

Alekseeva Ekaterina M. 2001, « Les fresques du iie s. de n.è. provenant du tombeau de l’antique Gorgippia (Royaume du Bosphore) », dans A. Barbet (éd.), La Peinture funéraire antique, ive siècle av. J.‑C.‑ive siècle apr. J.‑C., Actes du VIIe colloque de l’AIPMA (Saint‑Romain‑en‑Gal, 6‑10 octobre 1998), Paris, p. 189‑193.

Al‑Ghabban Ali Ibrahim, Andre‑salvini Béatrice, Demange Françoise, Juvin Carine et Cotty Marianne (éd.) 2010, Routes d’Arabie. Archéologie et histoire du royaume d’Arabie Saoudite, Catalogue de l’exposition tenue au Musée du Louvre (14 juillet‑27 septembre 2010), Paris.

Allag Claudine, Blanc Nicole et Parlasca Klaus 2010, « Stucs trouvés près de la source Efqa (site de l’hôtel Méridien) », Syria 87, p. 191‑217.

Amandry Pierre 1956, « Bellérophon et la Chimère dans la mosaïque antique », Revue archéologique 48, p. 155‑161.

Amiet Pierre (dir.) 1983, Au pays de Baal et d’Astarté : 10 000 ans d’art en Syrie, Catalogue de l’exposition tenue au Musée du Petit Palais (26 octobre 1983‑8 janvier 1984), Paris.

Amy Robert et Seyrig Henri 1936, « Recherches dans la nécropole de Palmyre », Syria 17/3, p. 229‑266.

Athanassiadi Polymnia 2013, « De Jamblique à Damascius : la dimension syrienne du platonisme », dans D. Lauritzen et M. Tardieu (éd.), Le voyage des légendes : Hommage à Pierre Chuvin, Paris, p. 363‑382.

Baldassare Ida 1976, « Las Incantadas di Salonico », Studi Miscellanei 22, p. 23‑35.

Balty Jean‑Charles 1972, « Nouvelles mosaïques du ive s. sous la “Cathédrale de l’Est” », Fouilles d’Apamée en Syrie 7, Bruxelles, p. 163‑184.

Balty Jean‑Charles 1989, « La maison urbaine en Syrie », Archéologie et histoire de la Syrie, p. 407‑422.

Balty Jean‑Charles 2002, « Odeinat, “roi des rois” », CRAI 146/2, p. 729‑741.

Balty Janine 1977, Mosaïques antiques de Syrie, Bruxelles.

Balty Janine 1984a, « Les mosaïques de la Syrie au ve siècle et leur répertoire », Byzantion 54, p. 437‑468.

Balty Janine 1984b, « Un programme philosophique sous la cathédrale d’Apamée : l’ensemble néo‑platonicien de l’empereur Julien », Texte et image, Actes du colloque international de Chantilly (13‑15 octobre 1982), Paris, p. 167‑176.

Balty Janine 1989, « La peinture en Syrie », Archéologie et histoire de la Syrie, p. 525‑536.

Balty Janine 1992, « Les Thérapénides d’Apamée ; textes littéraires et iconographie », Dialogues d’histoire ancienne 18/1, p. 281‑291.

Balty Janine 1995, « Iconographie classique et identités régionales : les mosaïques romaines de Syrie », dans J. Balty (éd.) Mosaïques antiques du Proche‑Orient : chronologie, iconographie, interprétation, Annales littéraires de l’Université de Besançon 551/ Centre de recherche et d’histoire ancienne 140, Paris, p. 154‑159.

Balty Janine 2001, « Longin à Palmyre », Moi, Zénobie, p. 63‑65.

Balty Janine 2013, « Achille à Skyros : polysémie de l’image mythologique », dans M. Galinier et F. Baratte (éd.), Iconographie funéraire romaine et société, corpus antique, approches nouvelles ?, Actes du colloque international tenu à Perpignan (30 septembre‑2 octobre 2010), Collection histoire de l’art 3, Perpignan, p. 117‑130.

Balty Janine 2014, Inventaire des mosaïques antiques de Syrie. 2 : Les mosaïques des maisons de Palmyre, BAH 206, Beyrouth.

Barbet Alix 2005, Zeugma. 2, Peintures murales romaines, Varia Anatolica 17, Istanbul.

Barbet Alix et Vibert‑Guigue Claude 1988‑1994, Les peintures des nécropoles romaines d’Abila et du Nord de la Jordanie, BAH 130, Beyrouth.

Berg Ria 2010, « Lo specchio di Venere : riflessioni sul mundus muliebris nella pittura pompeiana », dans I. Bragantini (éd.), Atti del X Congresso internazionale dell’AIPMA (Napoli, settembre 2007 17‑21), Annali di archeologia e storia antica. Quaderni / Dipartimento di studi del mondo classico e del Mediterraneo antico 18, Naples, p. 289‑300.

Berve Helmut, Gruben Gottfried et Hirmer Max 1965, Temples et sanctuaires grecs, Paris.

Beudant François‑Sulpice 21832, Traité élémentaire de minéralogie, vol. 2, Paris.

Billault Alain 2005, « Les paysages dans le roman d’Achille Tatius », dans B. Pouderon (éd.), Lieux, décors et paysage de l’ancien roman, des origines à Byzance, Actes du 2e colloque de Tours (24‑26 octobre 2002), CMO 34, Lyon, p. 235‑245.

Blanchard‑Lemée Michèle 1975, Maisons à mosaïques du quartier central de Djemila (Cuicul), Paris.

Blanchard‑Lemée Michèle 1995, Sols de l’Afrique romaine, Paris.

Blanck Horst 1968, « Porträt‑Gemälde als Ehrendenkmäler », Bonner Jahrbücher 168, p. 1‑12.

Bolten Johannes 1937, Die Imago clipeata. Ein Beitrag zur Porträt‑und Typengeschichte, Paderborn.

Borissov A. Ja. 1939, « Les tessères palmyréniennes à l’Ermitage. Remarques épigraphiques », Musée de l’Ermitage : Travaux du Département de l’Orient 1, Léningrad, p. 221‑227 (en russe).

Bounni Adnan et Saliby Nasib 1957, « Le tombeau de Shalamallat », AAS 7/1, p. 52‑25.

Brecoulaki Hariclia, 2006, La peinture funéraire de Macédoine.Emplois et fonctions de la couleur, iveiie s. av. J.‑C., Meletêmata 48, Athènes.

Brendel Otto 1979, Prolegomena to the Study of Roman Art, New Haven.

Bresciani Edda 1968, Rapporto preliminare delle campagne di scavo 1966 e 1967, Missione di scavo a Medinet Madi (Fayum‑Egitto), Milan.

Brisson Luc 1987, « Amélius : sa vie, son œuvre, sa doctrine, son style », Aufstieg und Niedergang der Römischen Welt, T. II : Bd. 36.2, Berlin‑New‑York, col. 793‑860.

Brisson Luc 1997, « Le corps animalier comme un signe de valeur d’une âme chez Platon », dans B. Cassin et J.‑L. Labarrière (éd.), L’animal dans l’Antiquité, Rencontre internationale, Paris‑Sorbonne et Muséum national d’histoire naturelle (18‑22 octobre 1994), Paris, p. 227‑246.

Bruneau Philippe 1962, « Ganymède et l’aigle : images, caricatures et parodies animales du rapt », BCH 86/1, p. 193‑228.

Buisson Nathalie, Burlot Delphine, Eristov Hélène, Éveno Myriam et Sarkis Nada 2014, « The Tomb of the Three Brothers in Palmyra: the Use of Mimetite, a rare yellow Pigment, in a rich Decoration », Archaeometry 56, p. 1‑19.

Bujard Sophie 2005, « La mosaïque aux divinités d’Orbe‑Boscéaz (Suisse) », dans H. Morlier (éd.), La mosaïque gréco‑romaine. IX, Actes du colloque de Rome (5‑10 novembre 2001), CÉFR 352, Rome‑Paris, p. 227‑234.

Buquet Thierry 2011, « Chasser lions et panthères en Syrie au Moyen Âge », Hypotheses.org, Ifpo. http://ifpo.hypotheses.org/1903

Butcher Kevin 2003, Roman Syria and the Near East, Londres.

Caillet Jean‑Pierre 2010, « De l’image païenne à l’image chrétienne, retour sur un siècle d’historiographie », dans H. Inglebert, S. Destephen et B. Dumézil (éd.), Le problème de la christianisation du monde antique, Paris, p. 253‑267.

Campbell Sheila D. 1996, « Signs of prosperity in the decoration of some 4th‑5th c. buildings at Aphrodisias », dans C. Roueché et R.R.R. Smith (éd.), Aphrodisias Papers 3, (= JRA Suppl. 14), p. 187‑199.

Cantineau Jean 1930, « Textes funéraires palmyréniens», RB 39, p. 520‑551.

Cantineau Jean 1936a, Inventaire des inscriptions de Palmyre VIII, 2, Beyrouth.

Cantineau Jean 1936b, « Tadmorea (suite) », Syria 17/4, p. 267‑282, 346‑355.

Cantineau Jean 1938, « Tadmorea », Syria 19/2, p. 153‑171.

Chabot Jean‑Baptiste 1915, « Séance du 15 janvier : Histoire des recherches épigraphiques à Palmyre au cours des deux derniers siècles », CRAI 59/1, p. 26.

Chabot Jean‑Baptiste 1922, Choix d’inscriptions de Palmyre, Paris.

Chabot Jean‑Baptiste 1926, CIS. Pars secunda : Inscriptiones aramaicae T. III, fasc. 1 : Inscriptiones palmyrenae, Paris, p. 1‑336.

Chabot Jean‑Baptiste 1932, « Rapport sur le nouveau fascicule du Corpus Inscr. Semit. relatif aux inscriptions de Palmyre », CRAI 76/1, p. 100‑102.

Chehab Maurice 1957, Mosaïques du Liban (= BMB 14‑15), Paris.

Chehab Maurice 1975, « Mosaïques inédites du Liban », dans H. Stern et M. Le Glay (éd.), La mosaïque gréco‑romaine II, Actes du colloque de Vienne (30 août‑3 septembre 1971), Paris, p. 371‑375.

Chmielewski Krzysztof et Zelazowski Jerzy 2014, « La decorazione pittorica nelle case della Cirenaica del II‑III sec. D. C.: continuità e trasformazione », Antike Malerei, p. 311‑318.

Clarke John R. 2006, « Forica security: the apotropaic pigmy‑other in an Imperial latrine at Ostia », dans S. Mucznik (éd.), Kalathos: studies in honour of Asher Ovadiah (= Assaph : Studies in Art History 10‑11), p. 293‑302.

Clauss Pascale 2001, « Mourir au temps de Zénobie », Moi, Zénobie, p. 75‑86.

Clauss Pascale 2002, « Les tours funéraires du Djebel Baghouz », Syria 79, p. 155‑160.

Clermont‑Ganneau Charles 1886, « Antiquités et inscriptions inédites de Palmyre », Revue archéologique 8, p. 14‑32 (= Recueil d’archéologie orientale, 1, Paris 1888, p. 115‑135).

Collart Paul 1965, « Relief votif de Palmyre », Gestalt und Geschichte. Festschrift Karl Schefold (Antike Kunst. Suppl. 4), Berne, p. 97‑101.

Colledge Malcolm A.R. 1976, The Art of Palmyra, Londres.

Connelly Joan Breton 2007, Portrait of a Priestess: Women and Ritual in Ancient Greece, Princeton.

Contenson Ludovic 1892, « Une inscription palmyrénienne », RB 1, p. 433‑438.

Coutelas Arnaud et alii 2009, Le mortier de chaux, Paris.

Cumont Franz 1917, Études syriennes, Paris.

Cumont Franz 1926, Fouilles de Doura‑Europos (1922‑1923), BAH 9, Paris.

Cumont Franz 1929, Les religions orientales dans le paganisme romain, Paris.

Cumont Franz 1949, Lux perpetua, Paris.

Cumont Franz 22015, Recherches sur le symbolisme funéraire des Romains, J. et J.‑Ch. Balty (rééd.), Rome. Rééd. de Recherches sur le symbolisme funéraire des Romains, BAH 35, Paris 1942.

Cusset Christophe 2005, « Fonctions du décor bucolique dans les Pastorales de Longus », dans B. Pouderon (éd.), Lieux, décors et paysage de l’ancien roman, des origines à Byzance, Actes du 2e colloque de Tours (24‑26 octobre 2002), CMO 34, Lyon, p. 163‑178.

Dandrau Alain 1997, « Gypse, plâtre et “ djousse ” », dans P. Leriche et M. Gelin (éd.), Doura‑Europos. Études IV, 1991‑1993, BAH 149, Beyrouth, p. 155‑157.

Dandrau Alain 2004, « Étude pétrographique des enduits peints retrouvés dans le sanctuaire de la rue principale de Doura‑Europos », dans P. Leriche, M. Gelin et A. Dandrau (éd.), Doura Europos. 1994‑1997, Études V, Paris, p. 113‑118.

Dandrau Alain 1999, « La peinture murale minoenne. 1, La palette du peintre égéen et égyptien à l’Âge du Bronze. Nouvelles données analytiques », BCH 123/1, p. 1‑41.

Daumas Michèle 2009, L’or et le pouvoir. Armement scythe et mythes grecs, Paris.

David‑Cuny Hélène 2015, « Dessin archéologique et documentation graphique. Petit itinéraire d’une mine de plomb à une souris », Le carnet de la MAFKF. Recherches archéologiques franco‑koweïtiennes de l’île de Faïlaka (Koweït), (18 novembre 2015), Hypotheses.org :

http://mafkf.hypotheses.org/1232

Delamare François 1998, « De la composition du bleu égyptien utilisé en peinture murale gallo‑romaine », La couleur dans la peinture et l’émaillage de l’Égypte, p. 177‑194. 

Delamare, François 2007, Bleus en poudres. De l’art à l’industrie, 5000 ans d’innovations, Paris.

Delplace Christiane 2017, Palmyre, histoire et archéologie d’une cité caravanière à la croisée des cultures, Paris.

De Maria Sandro 1998, « Le tombeau de la Via Portuense à Rome », Au Royaume des ombres, p. 126‑130.

Den Store Danske 2016, «Johannes Østrup».

http://denstoredanske.dk/Dansk_Biografisk Leksikon/Historie/Orientalist/Johannes_Østrup accessed January 14, 2016.

Dentzer Jean‑Marie 2001, « La Palmyre de Zénobie », Moi, Zénobie, p. 53‑60.

Dentzer‑Feydy Jacqueline 1998, « Remarques sur le temple de Rîmet Hâzem », Syria 75, p. 201‑211.

Dentzer‑Feydy Jacqueline et Delplace Christiane 2005, L’agora de Palmyre. Sur la base des travaux de Henry Seyrig, Raymond Duru et Édmond Frézouls, BAH 175 / Mémoires 14, Beyrouth‑Bordeaux.

Des Places Édouard 1982, « Éléments de sotériologie orientale dans le platonisme à la fin de l’Antiquité », dans U. Bianchi et M. J. Vermaseren (éd.), La soteriologia dei culti orientali nell’Impero romano, ÉPRO 92, Leyde, p. 243‑255.

Di Vita Antonino 2008, « Culture grecque et tradition locale dans la tombe d’un myste tripolitain de l’époque de Claude », CRAI 152/1, p.  335‑356.

Donceel‑Voûte Pauline 1988, Les pavements des églises byzantines de Syrie et du Liban, Louvain‑la‑Neuve.

Donceel‑Voûte Pauline 2014, « Barrer la route au Malin : une typologie des stratégies utilisées : images et signes à fonctionnement sécuritaire sur support fixe dans l’Antiquité tardive », dans E. Bradshaw, E. Aitken et J. M. Fossey (éd.), The Levant: crossroads of Late Antiquity : History, Religion and Archaeology, Mc Gill University Monographs in Classical Archaeology and History 22, Leyde, p. 347‑399.

Drijvers Hans J. W. 1976, The religion of Palmyra, Leyde.

Drijvers Hans J. W. 1982, « After Life and Funerary Symbo‑lism in Palmyrene religion », dans U. Bianchi et M. J. Vermaseren (éd.), La soteriologia dei culti orientali nell’Impero romano, ÉPRO 92, p. 709‑733.

Du Mesnil du Buisson Robert 1939, Les peintures de la synagogue de Doura‑Europos, 245‑256 apr. J.‑C., Rome.

Du Mesnil du Buisson Robert 1944‑1962, Tessères et monnaies de Palmyre. Cabinet des médailles et antique, 1944, Paris, et Les tessères et les monnaies de Palmyre : un art, une culture et une philosophie grecs dans les moules d’une cité et d’une religion, sémitiques, 1962, Paris.

Dunand Maurice 1953, De l’Amanus au Sinaï. Sites et monuments, Beyrouth.

Dunand Maurice 1965, « Tombe peinte dans la campagne de Tyr », BMB 18, p. 6‑51.

Dundes Alan (éd.) 1992, The Evil Eye: A Case Book, Madison‑Londres.

Elliott John‑H. 2016, Beware the Evil Eye: the Evil Eye in the Bible and the Ancient World. 2, Greece and Rome, Cambridge.

http://www.jamesclarke.co/product_info.php/products_id/2681

Elsner Jas 2002 « The Birth of Late Antiquity: Riegl and Strzygowski in 1901 », Art History 25/3 [juin], p. 358‑379.

Elworthy Frederick Thomas 1895 [21982], The Evil Eye, an account of this ancient and wide spread superstition, Londres [New York].

Ensoli Serena et La Rocca Eugenio (éd.) 2000, Aurea Roma. Dalla città Pagana alla città Cristiana, Catalogue de l’exposition tenue au Palazzo delle esposizioni (22 décembre 2000 ‑ 20 avril 2001), Rome.

Eristov Hélène, Sarkis Nada et Vibert‑Guigue Claude 2006, « La mythologie grecque dans l’hypogée palmyrénien des Trois Frères, Syrie », La peinture antique des Macédoniens aux Omeyyades : 10 siècles de peintures murales / Dossiers d’archéologie 318, p. 64‑69.

Eristov Hélène et Vibert‑Guigue Claude 2014, « Iconographie funéraire à Palmyre entre Orient et Occident : le tombeau des Trois Frères », Antike Malerei, p. 349‑358.

Eristov Hélène et Monier Florence (éd.) 2014, L’héritage germanique dans l’approche de la peinture antique, Actes de la table‑ronde organisée à l’École normale supérieure (23 novembre 2012), Pictor 2, Pessac.

Falzone Stella 2007, Ornata aedificia. Pitture parietali dalle case ostiensi, Rome.

Farmakowski Boris Vladimirovitch 1903, « La peinture à Palmyre  », Bulletin de l’Institut archéologique russe de Constantinople 8, p. 172‑198 (en russe).

Fellman Rudolf 1976, « Le tombeau près du temple de Ba‘alsamên, témoin de deux siècles d’histoire palmyrénienne », Palmyre, Bilan et perspectives, Acte du colloque de Strasbourg (18‑20 octobre 1973), Travaux du Centre de Recherche sur le Proche‑Orient et la Grèce Antiques 3, Strasbourg, p. 213‑231.

Février James‑Germain 1931, La religion des Palmyréniens, Paris.

Filarska Barbara 1966, « Quelques remarques sur le caractère de l’art palmyrénien », dans M.‑L. Bernhard (éd.), Mélanges offerts à K. Michaɫowski, Varsovie, p. 389‑396.

Fischer Moshe 1995, « The Basilica of Ascalon: Marble, Imperial Art and Architecture in Roman Palestine », dans J.H. Humphrey (éd.), The Roman and Byzantine Near East. Some Recent Archaeological Research. 1, (= JRA Suppl. 14), p. 121‑150.

Flamand Jean‑Marie 1992, « L’Oracle d’Apollon », dans Porphyre : La vie de Plotin. II, p. 563‑591.

Flood Finbarr B. 2016, « Animal, Vegetal, and Mineral: Ambiguity and Efficacy in the Nishapur Wall Paintings », Representations 133/1 [hiver], p. 20‑58.

http://rep.ucpress.edu/content/133/1/20.full.pdf+html

Foerster Gideon 1995, Masada V. The Yigael Yadin Excavations 1963‑1965 – Final Reports. Art and Archaeology, Jérusalem.

Foucher Louis 1979, « L’enlèvement de Ganymède figuré sur les mosaïques », Antiquités Africaines 14, p. 155‑168.

Freyberger Klaus Stefan 1999, « Paläste und Wohnbauten in Syrien aus hellenistischer und römischer Zeit », dans M. Aoyagi et S. Steingräber (éd.), Le ville romane dell’Italia e del Mediterraneo antico, Academic meeting at the University of Tokyo (November 13‑15th, 1996), Tokyo, p. 133‑145.

Gasparini Eleonora 2014, « Pittura tardoantica a Piazza Armerina : gli ambienti attorno al peristilio e le Terme », Antike Malerei, p. 139‑146.

Gawlikowski Michaɫ 1970, Monuments funéraires de Palmyre, Travaux du Centre d’archéologie méditerranéenne de l’Académie polonaise des sciences 9, Varsovie.

Gawlikowski Michaɫ 1992, « Palmyra 1991 », PAM 3, p. 68‑76.

http://www.pcma.uw.edu.pl/fileadmin/pam/PAM_1991_III/452.pdf

Gawlikowski Michaɫ 2012, « Le Tarif de Palmyre et le temple de Rab‛asirê », CRAI 156/2, p. 765‑780.

Ghedini Francesca 1997a, « Miti greci nella pittura della prima età imperiale come specchio di un messaggio ideologico : Achille a Sciro », Le Giornate del Castello, Incontri di studio (Pordenone, ottobre‑novembre 1996), Quaderni del Museo Archeologico del Friuli Occidentale 1, p. 83‑91.

Ghedini Francesca 1997b, « Achille eroe ambiguo nella produzione musiva tardo‑antica », Antiquité tardive 5, p. 239‑264.

Ghedini Francesca 2004a, « Achille a Sciro », Le Immagini di Filostrato Minore, Rome, p. 17‑26.

Ghedini Francesca 2004b, « Filostrato Minore: la prospettiva dello storico dell’arte », Le Immagini di Filostrato Minore, Rome, p. 179‑190.

Ginouvès René 1985, Dictionnaire méthodique de l’architecture grecque et romaine. 1, Matériaux, techniques de construction, techniques et formes du décor, CÉFR 84, Rome‑Paris.

Griesheimer Marc et Chehadeh Kamel 1998, « Les reliefs funéraires du tombeau du prêtre Rapsonès (Babulin, Syrie du Nord) », Syria 75, p. 171‑192.

Gross Walter Hatto 1954, « Clipeata imago und Eikon enoplos », dans A. Druckenmüller (éd.), Convivium. Beiträge zur Altertumswissenschaft. Festschrift fur K. Ziegler, Stuttgart, p. 66‑84.

Guarducci Margherita 1964‑65, « La “morte di Cleopatra” nella catacomba della Via Latina », Atti della Pontificia Accademia Romana di Archeologia, Serie III : Rendiconti 37, p. 259‑281.

Guimier‑Sorbets Anne‑Marie 2007a, « Voir la peinture et la mosaïque en relief : représentations illusionnistes de quelques moulures et motifs architecturaux », dans C. Guiral Pelegrin (éd.), Circulación de temas y sistemas decorativos en la pintura mural antigua. Actas del IX Congreso internacional de la AIPMA (Zaragoza‑Calatayud 2004, 21‑25 septiembre 2004), Saragosse, p. 115‑122.

Guimier‑Sorbets Anne‑Marie 2007b, « De la peinture à la mosaïque : problèmes de couleurs et de techniques à l’époque hellénistique », dans S. Descamps‑Lequime (éd.), Peinture et couleur dans le monde grec antique, Actes du colloque tenu au Musée du Louvre (10 et 27 mars 2004), Paris‑Milan, p. 205‑217.

GuimierSorbets Anne‑Marie 2012, « L’architecture et le décor peint des tombes d’Anfouchi à Alexandrie : nouvelles perspectives », dans P. Ballet (éd.), Grecs et Romains en Égypte. Territoires, espaces de la vie et de la mort, objets de prestige et du quotidien, IFAO/ Bibliothèque d’études 157, Le Caire, p. 171‑186.

Hackin Joseph 1954, Nouvelles recherches archéologiques à Begram (ancienne Kâpici) 1939‑1940 ; Études comparatives par J. Auboyer et al., Mémoires de la DAFA 11, Paris.

Henning Agnes 2013, Die Turmgräber von Palmyra, Eine lokale Bauform im kaiserzeitlichen Syrien als Ausdruck kultureller Identität, Orient‑Archäologie 29, Rahden.

Hesberg von Henner 2007, « Stützfiguren im 2. und 3. Jh. N. Chr. Spiele mit der Tradition », dans O. Dora Cordovava et M. Galli (éd.), Arte e memoria culturale nell’età della Seconda Sofistica, p. 67‑77.

Heyn Maura 2010, « Gesture and identity in the funerary art of Palmyra », AJA 114, p. 631‑662.

Higuchi Takayasu et Izumi Takura 1994, Tombs A and C Southeast Necropolis Palmyra, Syria: Surveyed in 1990‑92, Publication of the Research Center for Silk Roadology 1, Nara.

Higuchi Takayasu et Saito Kiyohide 2001, Tomb F, tomb of BWLH and BWRP: Southeast Necropolis Palmyra, Syria, Publication of the Research Center for Silk Roadology 2, Nara.

Hillers Delbert R. et Cussini Eleonora 1996, Palmyrene Aramaic Texts, Baltimore‑Londres.

Hölscher Tonio 1967, Victoria Romana, Mayence.

Hope Colin, 1988, « Three Seasons of Excavations at Ismant‑el‑Gharab in Dakhleh Oasis, Egypt », Mediterranean Archaeology 1, p. 160‑178.

Hopkins Clark 1979, The Discovery of Dura‑Europos, New‑Haven‑Londres.

Horn Heinz Günter 1972, « Zwei neue Bronzen im Rheinischen Landesmuseum Bonn », Bonner Jahrbücher 172, p. 141‑174.

Hvidberg‑Hansen Finn Ove et Ploug Gunhild 1993, Palmyra‑Samlingen. Ny Carlsberg Glyptotek, Copenhague.

Hvidberg‑Hansen Finn Ove 1998, The Palmyrene inscriptions. Ny Carlsberg Glyptotek, Copenhague.

Ingholt Harald 1928, Studier over Palmyrensk Skulptur, Copenhague.

Ingholt Harald 1932, « Quelques fresques récemment découvertes à Palmyre », Acta archaeologica 3, p. 1‑20.

Ingholt Harald 1935, « Five dated tombs from Palmyra », Berytus 2, p. 57‑140.

Ingholt Harald 1936, « Inscription and sculptures from Palmyra I », Berytus 3, p. 83‑127.

Ingholt Harald 1938, « Inscription and sculptures from Palmyra II », Berytus 5, p. 93‑140.

Ingholt Harald 1962, « Palmyrene Inscriptions from the Tomb of Malkû », Mélanges offerts à René Mouterde, MUSJ 38, p. 99‑119.

Ingholt Harald 1970, « The sarcophagus of Be’elai and other sculptures from the tomb of Malku », Mélanges offerts à Maurice Dunand, MUSJ 46, p. 171‑200.

Ingholt Harald 1974, « Two unpublished tombs from the South‑west necropolis of Palmyra », dans D. K. Kouymjian (éd.), Near Eastern Numismatics, Iconography, Epigraphy and History, Studies in honor of G. C. Miles, Beyrouth, p. 37‑54.

Jacobsen Carl 1886, Glyptotheket på Ny Carlsberg. Veiledning for de Besøgende, Copenhague.

Jaksch Heiner, Seipel W., Weiner K.L. et El Goresby A. 1983, « Egyptian Blue – Cuprorivaite a window to ancient Egyptian technology », The Science of Nature – Naturwissenschaften 70/11, p. 525‑535.

Jaussen Antonin et Savignac Raphaël 1920, « Mission épigraphique à Palmyre (juillet 1914) », RB 29, p. 359‑373 (suivi d’une contribution épigraphique de Ch. Clermont‑Ganneau, p. 374‑419).

Jouan François 1966, Euripide et les légendes des chants cypriens, Paris.

Kaizer Ted 2000, « Some remarks about the religious life of Hatra », Topoi : Orient‑Occident 10/1, p. 229‑252.

Kakoulli Ioanna 2002, « Late Classical and Hellenistic painting techniques and materials: a review of the technical literature », Reviews in conservation 3, p. 56‑67.

Kakoulli Ioanna 2009, Greek paintings techniques and materials from the Fourth to the First century BC, Londres.

Kempter Gerda 1980, Ganymed. Studien zur Typologie, Ikonographie und Iconology, Cologne‑Vienne.

Kenner Hedwig 1970, Das Phänomen der verkehrten Welt in der griechisch‑römischen Antike, Klagenfurt‑Bonn.

Kokovcov Paul K. 1903, « À propos d’archéologie et d’épigraphie palmyréniennes. Les reliefs sur les pierres tombales à Palmyre », Bulletin de l’Institut russe d’archéologie de Constantinople 8, p. 302‑329 (en russe).

Kokovcov Paul K. 1908, « À propos d’archéologie et d’épigraphie palmyréniennes », Bulletin de l’Institut russe d’archéologie de Constantinople 13, p. 277‑302 (en russe).

Kossatz‑Deissmann Anneliese 1981, « Achilleus », Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae, I/2, Zürich‑Munich, p. 37‑200.

Kraeling Carl Hermann 1961‑62, « Color Photographs of the Paintings in the Tomb of the Three Brothers at Palmyra », AAAS 11‑12, p. 13‑18.

Krag Signe et Raja Rubina 2016, « Representations of Women and Children in Palmyrene Funerary Loculus Reliefs, Loculus Stelae and Wall Paintings », Zeitschrift für Orient‑Archäologie 9, p. 134‑178.

Kropp Andreas J. M. et Raja Rubina 2014, « The Palmyra Portrait Project », Syria 91, p. 393‑405.

Kropp Andreas J. M. et Raja Rubina 2015, « The Palmyra Portrait Project », Centro y periferia en el mundo clásico, vol. 2, p. 1223‑1226.

Lancha Janine 1997, Mosaïque et culture dans l’Occident romain (ierive s.), Rome.

La Regina Adriano 1998, Museo nazionale Romano. Palazzo Massimo alle Terme, Milan.

Laur‑Belart R. 1964, Le trésor d’argent d’époque romaine tardive de Kaiseraugst (Argovie), Commission administrative du Musée romain d’Augst, Bâle.

Lee Mireille M. 2004, « Problems in Greek Dress Terminology: Kolpos and apoptygma », ZPE 150, p. 221‑224.

Le Fur Daniel 1994, La conservation des peintures murales des temples de Karnak, Paris.

Le Lasseur Denise 1922, « Mission archéologique à Tyr 3, Fouilles à Djel el‑‘Amad », Syria 3, p. 14‑26.

Leona Marco 2009 (July 1), « The Materiality of Art: Scientific Research in Art History and Art Conservation at the Metropolitan Museum », The Metropolitan Museum of Art Bulletin 67/1, p. 4–11.

DOI :10.2307/40588561

Levi Doro 1971, Antioch mosaic pavements, vol. I, Princeton.

Lissarague François, 1995, « Women, boxes, containers: some signs and metaphors », dans E. D. Reeder (éd.), Pandora: women in classical Greece, Exhibition held at Walters Art Gallery (Baltimore – Nov. 5, 1995‑Jan. 7, 1996), Baltimore‑Princeton, p. 91‑101.

Liverani Paolo et Spinola Giandomenico 2003, Vatican. Les mosaïques antiques, Rome‑Milan.

De Loos‑Dietz Elisabeth ‑ P. 1994, « Le Monosandalos dans l’Antiquité », BABesch 69, p. 175‑197.

Lucas Alfred et Harris John Richard 1962, Ancient Egyptian Materials and Industries, Londres.

Lukaszewicz Adam 1987, « Aspideion », ZPE 67, p. 109‑110.

Mc Cown Chester Charlton 1942, « A Painted Tomb at Marwa », QDAP 9, p. 1‑30.

Mc Kenzie Judith S., Gibson Sheila et Reyes Andres T. 2002, « Reconstruction of the Nabataean Temple complex at Khirbet et‑Tannur », PEQ 142/1, p. 44‑83.

Makowski Krysztof 1985, « La sculpture funéraire palmyrénienne et sa fonction dans l’architecture sépulcrale », Studia Palmyrenskie 8, p. 69‑117.

http://digi.ub.uniheidelberg.de/diglit/studia_palmyrenskie1985/0005/

Mansuelli Guido‑Achille 1950, Ricerche sulla pittura ellenistica, Bologne.

Marchand Suzanne 2012, « Les origines autrichiennes de l’histoire de l’art non occidental : Josef Strzygowski à l’assaut de Rome », Revue germanique internationale, 16.

http://rgi.revues.org/1339 (consulté le 01 octobre 2016).

Marcadé Jean 1963, « Représentations antiques de Ganymède à l’aigle », Antike Kunst 6/2, p. 82‑83.

Marongiu Marcella (éd.) 2002, Il mito di Ganimede prima e dopo Michelangelo, Catalogue de l’exposition tenue à Florence (18 juin – 30 septembre 2002), Florence.

http://www.casabuonarroti.it/it/2002/06/18/il‑mito‑di‑ganimede‑prima‑e‑dopo‑michelangelo

Mendel Gustave 1912‑1914, Catalogue des sculptures grecques, romaines et byzantines, Musées impériaux ottomans, t. 1‑3, Constantinople.

Michaeli Talila 2008, « A Painted Tomb Depicted with Naked Youths, Ashkelon », Bollettino di Archeologia on line – Roma 2008 – XVII International Congress of Classical Archaeology, Rome, p. 73‑82.

Michaelides Demetrios 1987, Cypriot Mosaics, Nicosie.

Michaɫowski Kazimierz 1962, Palmyre, fouilles polonaises, 2, 1960, Varsovie.

http://digi.ub.uni‑heidelberg.de/diglit/palmyra_bd2/0009

Michaɫowski Kazimierz 1963, Palmyre, fouilles polonaises, 3, 1961, Varsovie.

Michaɫowski Kazimierz 1964, Palmyre, fouilles polonaises, 4, 1962, Varsovie.

Migliore Sam 1997, Mal’uocchiu: ambiguity, evil eye, and the language of distress, Toronto‑Buffalo.

Millar Fergus 1993, The Roman Near East, 31 BC–AD 337, Cambridge (Mass.)‑Londres.

Milne Marjorie J. 1955, Compte‑rendu de Sichtermann 1953 – AJA 59/1, p. 68‑71.

Montalbano Riccardo 2014, « Villa del Casale di Piazza Armerina: le pitture dei c.d. “appartamenti padronali”  », Antike Malerei, p. 131‑138.

Monteagudo Guadalupe Lopez 2001, « Los mosaicos romanos de Ecija (Sevilla). Particularidades iconograficas y estilisticas », dans D. Paunier (éd.), La mosaïque gréco‑romaine VIII, Actes du colloque de Lausanne (6‑11 octobre 1997), (= Cahiers d’archéologie romande 85‑86), p. 130‑146.

Monteagudo Guadalupe Lopez 2010, « Los mosaicos romanos de la Colonia Augusta Firma Astigi. Un nuevo volumen del corpus de mosaicos romanos de España », Boletín de la Real Academia de Ciencias, Bellas Artes y Buenas Letras Luis Vélez de Guevara, p. 367‑388.

Moorey Peter Roger Stuart 1999, Ancient Mesopotamian Materials  and Industries: The Archaeological Evidence, Winona Lake.

Mora Paolo et Laura et Philippot Paul 1977, La conservation des peintures murales, Bologne.

Morand Isabelle 1994, Idéologie, culture et spiritualité chez les propriétaires ruraux de l’Hispanie romaine, Paris.

Morey Charles‑R. 1942, Early Christian Art, Princeton.

Mouton Benjamin 1987, « Les effets de l’eau en climat désertique : l’exemple de Doura‑Europos (Syrie) », Le patrimoine culturel et les risques naturels : rencontres intenationales pour la protection du patrimoine culturel / 2e colloque (Avignon, 5‑7 novembre 1986), Avignon, p. 259‑271.

Mouton Benjamin 1992, « La réhabilitation du site de Doura‑Europos. Premier bilan. L’exemple du palais du stratège », Syria 69/1‑2, p. 29‑48.

Mouton Michel 1997, « Les tours funéraires d’Arabie : nefesh monumentales », Syria 74, p. 81‑98.

Muller Béatrice 1995, « Aspects de la peinture murale proche‑orientale au second millénaire av. J.‑C. », Revue archéologique de Picardie 10, p. 131‑140.

Mundell‑Mango Marlia 1990, « Un nouveau trésor (dit de “ Sevso ”) d’argenterie de la basse Antiquité », CRAI 134/1, p. 238‑254.

Mundell‑Mango Marlia et Bennett Anna 1994, « The Sevso Treasure Art historical description and inscriptions. Methods of manufacture and scientific analyses », JRA Suppl. 12/1, Ann Arbor (Mich.).

Navarrete Orcera Antonio‑R. 2012, « El mosaico romano de Santisteban del Puerto (Jaèn): Apollo y Marsias y aquiles en la isla de Esciros. Paralelos iconograficos », Thamyris (n.s.) 3, p. 273‑312.

Nowicka Maria 1998, « Le portrait funéraire dans la peinture antique », Au Royaume des ombres, p. 120‑123.

Oriolo Flaviana 1997, « Le pitture della domus sottostante il battistero di Aquileia », dans D. Scagliarini‑Corlàita (éd.), I Temi figurativi nella pittura parietale antica (IV sec. A.C. – IV sec. D.C.), Atti del VI Convegno sulla Pittura Parietale Antica (AIPMA) (Bologna, 20‑23 settembre 1995), Studi e scavi 5, Bologne, p. 259‑261.

Østrup Johannes 1937, « Historisk‑topografiske Bidrag til Kendskabet til den syriske Ørken », Det Kongelige Danske Videnskabernes Selskabs Skrifter, Sjette række vol. 4 (1893‑1899), 1895, p. 59‑92.

Ovadiah Asher et Mucznik Sonia 1998, « Classical Heritage and Anti‑Classical Trends in the Mosaic Pavement of Lydda (Lod) », Assaph, Studies in Art History 3, p. 1‑16.

Pascha Djemal 1918, Alte Denkmäler aus Syrien, Palästine und West‑Arabien, Berlin.

Pagès‑Camagna Sandrine 1998, « Pigments bleus et verts égyptiens en question : vocabulaire et analyses », La couleur dans la peinture et l’émaillage de l’Égypte, p. 163‑176.

Pagès‑Camagna Sandrine et Colinart Sylvie 2003, « The Egyptian Green Pigment: its Manufacturing Process and Links to Egyptian Blue », Archaeometry 45/4, p. 637‑658. 

Paratte Claude Alain 2005, « Les mosaïques de la villa d’Orbe‑Bosceaz », dans H. Morlier (éd.), La mosaïque gréco‑romaine. IX, Actes du colloque de Rome (5‑10 novembre 2001), CÉFR 352, Rome‑Paris, p. 209‑225.

Parlasca Klaus 1989, « Die palmyrenische Grabkunst in ihrem Verhältnis zur römischen Gräbersymbolik », Akten des I. Internationalen Kolloquiums über Probleme des provinzial‑römischen Kunstschaffens (Graz 27.‑30. April 1989), Mitteilungen der archäologischen Gesellschaft Steiermark, VWGÖ, Vienne, 1989‑1990, p. 112‑136.

Parlasca Klaus 2005, « Varianten palmyrenischen Grabreliefs », dans P. Bieliński et Fr. M. Stępniowski, Aux pays d’Allat. Mélanges offerts à Michał Gawlikowski, Varsovie, p. 205‑212.

Parrot André 1960, Sumer, Paris.

Pasquier T. et Delavergne M.‑C. 1993, « Repérage des restaurations anciennes par photographie des fluorescences sous éclairage ultraviolet », dans Peintures murales : journées d’études de la SFIIC (Dijon, 25‑27 mats 1993), Champs‑sur‑Marne, p. 59‑69.

Pépin Jean 1955, « Plotin et les mythes », Revue philosophique de Louvain 53‑37, p. 5‑27.

Pesce Gaetano 1951, « Pitture sabratensi », Bollettino d’Arte 36, p. 158‑164.

Peters John P. et Thiersch Hermann 1905, Painted Tombs in the Necropolis of Marisa, Committee of the Palestine Exploration Fund, Londres.

Ploug Gunhild 1995, Catalogue of the Palmyrene Sculptures, Ny Carlsberg Glyptotek, Copenhague.

Pouzadoux Claude 2005, « L’invention des images dans la seconde moitié du ive siècle : entre peintres et commanditaires », dans M. Denoyelle, E. Lippolis, M. Mazzei et Cl. Pouzadoux (éd.), La céramique apulienne. Bilan et perspectives (colloque Naples, Centre Jean Bérard, 30 novembre‑2 décembre 2000), Collection du Centre Jean Bérard 21, Naples, p. 187‑199.

Quet Marie‑Henriette 1999, « La mosaïque dite d’Aiôn de Shahba‑Philippopolis, Philippe l’Arabe et la conception hellène de l’ordre du monde, en Arabie à l’aube du christianisme », Cahiers du centre Gustave Glotz 10, p. 269‑330.

Quet Marie‑Henriette 2006, « La mosaïque dite Aiôn et les Chronoi d’Antioche : une invite à réfléchir aux notions du Temps et d’Éternité dans la pars graeca de l’Empire, des Sévères à Constantin », dans S. Benoist et H. Ménard (éd.), La crise de l’empire romain de Marc Aurèle à Constantin, Paris, p. 511‑590.

Raja Rubina 2015a, « Palmyra Portræt Projektet: Fra kollektivt forskningsprojekt til Internationalt knudepunkt », Det Ung Akadmis Årsskrift, p. 10‑13.

Raja Rubina 2015b, « Palmyrene funerary portraits in context. Portrait habit between local traditions and imperial trends », dans J. Fejfer, M. Moltesen et A. Rathje (éd.), Traditions: transmission of culture in the ancient world, (= Acta Hyperborea 14), Copenhague, p. 329‑361.

Raja Rubina 2016, « Danske pionerer i Palmyra. Den danske Palmyra‑forskning i et historiografisk perspektiv » [Danish pioneers in Palmyra. Danish Palmyra research in a historiographic perspective], Carlsbergfondets Årsskrift 2016, p. 56‑63.

Raja Rubina et Sørensen Annette Højen 2015a, Harald Ingholt and Palmyra, Aarhus.

Raja Rubina et Sørensen Annette Højen 2015b, « The “Beauty of Palmyra” and Qasr Abjad (Palmyra) : new discoveries in the archive of Harald Ingholt », JRA 28, p. 439‑450.

Raja Rubina et Yon Jean‑Baptiste, « Palmyra Portrait Project – Ingholt Diaries » (à paraître).

Rathmayr Elisabeth 2014, « Raum 8a. Stuckzimmer », dans H. Thür et E. Rathmayr (éd.), Hanghaus 2 in Ephesos. Die Wohneinheit 6. Baubefund, Ausstattung, Funde, ÖAW – Forschungen in Ephesos 8/9, p. 324‑328.

Reinach Salomon 1922, Répertoire de peintures grecques et romaines, Paris.

Richer Hamidou 2016, « L’Épithalame d’Achille et de Déidamie : entre eidyllion et epyllion », Aitia 6, mis en ligne le 17 juin 2016, consulté le 23 août 2017.

http://aitia.revues.org/1552

Ripoll François 2000, « Variations épiques sur un motif d’ecphrasis : l’enlèvement de Ganymède », Revue des études anciennes 102/3, p. 479‑500.

Robert Carl (éd.) 1890, Die antiken Sarkophagreliefs, II, Berlin.

http://digi.ub.uni‑heidelberg.de/diglit/asr2/0070

Roger Patricia 2007, « L’Évangéliaire de Charlemagne / Étude des couleurs et de la pratique picturale », Art de l’enluminure 20, p. 46‑61.

Rostovtzeff Michel (éd.) 1936, Excavation at Dura‑Europos. Preliminary Report of Sixth Season of Work, October 1932–March 1933, New Haven.

Rouveret Agnès et Walter Philippe, 2004, Peintures grecques antiques – la collection hellénistique du musée du Louvre, Paris.

Rozenberg Silvia 2008, « The Decoration of Herod’s Third Palace at Jericho », dans E. Netzer (éd.), Hasmonean and Herodian Palaces at Jericho, Final Reports of the 1973‑1987 Excavations. IV, Jérusalem.

Saad Houmam 2009, « L’origine des tours funéraires de Palmyre et ses évolutions », AAAS 50‑51, p.  23‑38 (en arabe, résumé en français).

Saad Houmam, 2011, « Les tombes‑grottes à Palmyre », Antiquités d’Alep 8, p.  77‑88 (en arabe, résumé en français).

Saad Houmam 2013, Les représentations humaines dans les tombes de Palmyre, Thèse de Doctorat, Université de Damas (inédite).

Sadurska Anna 1975, « Recherches sur la sculpture funéraire de Palmyre », Volume in memoria di Giovanni Becatti, (= Archeologia Classica 27), Rome, p. 301‑316.

Sadurska Anna 1977, Palmyre. VII, Le tombeau de famille de ‘Alainê, Varsovie.

Sadurska Anna et Bounni Adnan 1994, Les sculptures funéraires de Palmyre, Rivista di archeologia Suppl. 13, Rome.

Safar Fuad et Mustafa Muhammad Ali 1974, Hatra, the City of the Sun God, Bagdad (en arabe).

Saffrey H.‑D. 2001, « La reine Zénobie et le philosophe Longin », Moi, Zénobie, p. 61‑62.

Sahin Derya 2005, « The Amisos mosaic of Achilles », dans H. Morlier (éd.), La mosaïque gréco‑romaine IX, Actes du colloque de Rome (5‑10 novembre 2001), CÉFR 352, Rome‑Paris, p. 413‑426.

Saito Kiyohide (éd.) 2005, The study of Palmyrene funerary practices and social backgrounds in Palmyra, Archaeological Institute of Kashihara, Nara.

Saliby Nasib 1992, « L’hypogée de Sassan fils de Malê à Palmyre », Damaszener Mitteilungen 6, p. 267‑292.

Santucci Anna 2010, « Monumentum est quod memoriae servandae gratia existat (Ulp. Ad Edict., 11, 7, 42) : La tomba del veterano Ammonio nella necropoli nord di Cirene e il suo ciclo pittorico », dans M. Luni (éd.), Cirene nell’antichità, Atti del XI Convegno internazionale di archeologia Cirenaica (giugno‑luglio 2006), Monografie di Archeologia libica 29, Rome, p. 279‑293.

Sartre Maurice et Sartre‑Fauriat Annie 2008, Palmyre. La cité des caravanes, Paris.

Sartre‑Fauriat Annie 2004, Les voyages dans le Hawran (Syrie du Sud) de William John Bankes (1816 et 1818), BAH 169 / Mémoires 11, Beyrouth‑Bordeaux.

Saverkina I.I. 1971, Palmyre antique, Leningrad (en russe).

Shifman I.Sh., 1980, Le Tarif douanier de Palmyre, Мoscou (en russe). Traduction anglaise : Shifman I. Sh. 2014, The Palmyrene Tax Tariff, S. Khobnya trad., J. F. Healey (éd)., Oxford (Journal of Semitic Studies, Supplement, 33).

Schiltz Véronique 1994, Les Scythes et les nomades des steppes, viiie siècle av. J.‑C. – ier siècle apr. J.‑C., Paris.

Schlumberger Daniel 1937, « Réflexions sur la loi fiscale de Palmyre », Syria 18, p. 271‑297.

Schlumberger Daniel 1960, « Descendants non méditerranéens de l’art grec », Syria 37, p. 131‑166 et 253‑318.

Schlumberger Daniel 1969, L’Orient hellénisé, Paris.

Schmidt‑Colinet Andreas 1989, « Architecture funéraire de Palmyre », Archéologie et histoire de la Syrie, p. 447‑456.

Schmidt‑Colinet Andreas 1992, Das Tempelgrab Nr 36 in Palmyra, Damaszener Forschungen 4, Mayence.

Schnädelbach Klaus 2010, Topographia Palmyrena 1, Topography, Documents d’archéologie syrienne 18, Damas.

Schwab Laurent 2012, « Essai d’interprétation portant sur la mosaïque aux Divinités planétaires d’Orbe », dans B. Andenmatten (éd.), Lieux de mémoire antiques et médiévaux. Texte, image, histoire : la question des sources, Bangkok, BSN Press, « A contrario Campus », p. 177‑189.

https://www.cairn.info/lieux‑de‑memoire‑antiques‑et‑medievaux‑‑9786169078180‑page‑177.htm

Schweizer Bernhard 1931, « Dea Nemesis Regina », Jahrbuch des deutschen archäologischen Instituts 46, p. 224‑225.

Seyrig Henri 1951, « Le repas des morts et le “banquet funèbre” à Palmyre », AAAS 1, p. 1‑11. Repris dans les Scripta varia. Mélanges d’archéologie et d’histoire, BAH 125, Paris 1985.

Shear Theodore Leslie 1931, « The excavation of Roman Chamber Tomb at Corinth in 1931 », AJA 35, p. 424‑44.

Sichtermann Helmut 1953, Ganymed, Mythos und Gestalt in der Antiken Kunst, Berlin.

Simonsen David 1889, Skulpturer og Indskrifter fra Palmyra i Ny Carlsberg Glyptothek, Copenhague.

Snow Carol E. 2011, « Preservation of art and artifacts from Dura‑Europos: a conservator’s perspective », dans L. R. Brody et G. L. Hoffman (éd.), Dura‑Europos: Cross‑roads of Antiquity, published in conjunction with the exhibition held at the McMullen Museum of Art, Boston College (Feb. 5‑June 5, 2011), Boston‑Chicago, p. 33‑44.

Sobernheim Moritz 1900, « Palmyrenische Inschriften », Beiträge zur Assyriologie und semitischen Sprachwissenschaft 4, p. 207‑219.

Sørensen Annette Højen 2014, « Revisiting a Painted Tomb in Palmyra », Centro y periferia en el mundo clásico, vol. 2, p. 1227‑1230.

Sørensen Annette Højen 2016, « Palmyrene Tomb Paintings in Context », dans A. Kropp et R. Raja (éd.), The World of Palmyra, Palmyrenske Studier 1, Copenhague, p. 103‑117.

Sørensen Annette Højen 2017, « Palmyra’s Colourful Past: Murals for the Dead », dans R. Raja (éd.), Palmyra. Pearl of the Desert, Aarhus, p. 87‑93.

Stark Jürgen Kurt 1971, Personal Names in Palmyrene Inscriptions, Oxford.

Starcky Jean 1968, « Le temple nabatéen de Khirbet Tannur : à propos d’un livre récent », RB 75, p. 206‑235.

Starcky Jean et Gawlikowski Michał 1985, Palmyre, Paris.

Stauffer Annemarie 1995, « Kleider, Kissen, bunte Tücher », dans A. Schmidt‑Colinet (éd.), Palmyra, Kulturbegegnung im Grenzbereich, Antike Welt 26, Mayence, p. 57‑71.

Stauffer Annemarie 2007, « Imports and exports of textiles in Roman Syria », dans M. Sartre (éd.), Productions et échanges dans la Syrie grecque et romaine. Actes du colloque de Tours, juin 2003, Topoi : Orient‑Occident Suppl. 8, p. 357‑373.

Stern Henri 1977, Les mosaïques des maisons d’Achille et de Cassiopée à Palmyre, BAH 101, Paris.

Stern Karen B. 2010, « Mapping Devotion in Roman Dura Europos: A Reconsideration of the Synagogue Ceiling », AJA 114, p. 473‑504.

Stierlin Henri 1987, Cités du désert. Pétra, Palmyre, Hatra, Fribourg.

Stillwell Richard et Sjökvist Erik 1960, « Excavations at Morgantina (Serra Orlando), 1959: Preliminary Report IV », AJA 64, p. 125‑135.

Strocka Volker‑Michael 1977, Die Wandmalerei der Hanghäuser in Ephesos, Vienne.

Strzygowski Josef 1901, Orient oder Rom? Beiträge zur Geschichte der spätantiken und frühchristlichen Kunst, Leipzig.

Strzygowski Josef 1929, Altslavischen Kunst, Augsbourg.

Szymaszek Maciej 2014, « The distribution of textiles with signs interpreted as Greek letters in Roman world: the case of the so‑called gammadia », dans K. Dross‑Krüpe (éd.), Textile trade and distribution in Antiquity, Wiesbaden, p. 189‑197.

Szymaszek Maciej 2015, « On the interpretation of textile finds with right‑angled or H‑shaped tapestry bands », dans A. De Moor, C. Fluck et P. Linscheid (éd.), Textiles, tools and techniques of the 1st millennium AD from Egypt and neighbouring countries, Proceedings of the 8th Conference of the Research Group ‘Textiles from the Nile Valley’ (Antwerp, 4–6 October 2013), Lanno, p. 168‑175.

Tanabe Katsumi 1986, Sculptures of Palmyra I, Memoirs of the Ancient Orient Museum 1, Tokyo.

Taplin Oliver 2007, Pots & Plays: Interactions between Tragedy and Greek Vase‑Painting of the Fourth Century B.C., Los Angeles.

Taylor George 1986, The Roman Temples of Lebanon, Beyrouth.

Teixidor Javier 1989, « Sur quelques aspects de la vie religieuse dans la Syrie à l’époque hellénistique et romaine », Archéologie et histoire de la Syrie, p. 81‑95.

Tiné‑Bertocchi Fernanda 1964, La pittura funeraria apula, Monumenti antichi della Magna Grecia 1, Naples.

Tite M. S., Bimson M. et Cowell M. R. 1984, « Technological Examination of Egyptian Blue », dans J. B. Lambert (éd.), Archaeological chemistry III, 7th Symposium on Archaeological Chemistry (Kansas City, September 12‑17, 1982), Advances in chemistry series, p. 215‑242.

Tober Barbara 2013, « Stuck und Wandmalerei », dans A. Schmidt‑Colinet et W. al‑As‘ad (éd.), Palmyras Reichtum durch weltweiten Handel. Archäologische Untersuchungen im Bereich der hellenistischen Stadt. 1, Architektur und ihre Ausstattung, Vienne, p. 170‑251.

Tortorella Stefano 2004, « Hinc aquila ferebat caelo sublimis idaeum (Petr. Sat. 83,3) : Il mito di Ganimede in un emblema da Privernum e in altri mosaici romani », Musiva e sectilia 1, p. 35‑61.

Toynbee Jocelyn 1973, Animals in Roman Life and Art, Londres.

Trinkl Elisabeth 2014, « The Wool Basket: function, depiction and meaning of the Kalathos », dans M. Harlow et M.‑L. Nosch (éd.), Greek and Roman Textiles and Dress: An Interdisciplinary Anthology, Ancient textiles series 19, Oxford, p. 190‑206.

Trinquier Jean et Vendries Christophe (éd.) 2009, Chasses antiques. Pratiques et représentations dans le monde gréco‑romain (iiie s. av.‑ive s. apr. J.‑C.), Rennes.

Trochimowicz Aleksandra et Markowski Bartosz 2004, « Restoration work in the Palmyra Museum in 2004 », PAM 16, p. 466‑469.

http://www.pcma.uw.edu.pl/fileadmin/pam/PAM_2004_XVI/247.pdf

Turnheim Yehudit 2004, « Visual Art as Text: the Rape of Ganymede », dans M. Fano Santi (éd.), Studi di archeologia in onore di Gustavo Traversari, II, Rome, p. 895‑903.

Uspenski Fedor 1902, « Les monuments archéologiques de Syrie », Bulletin de l’Institut russe d’archéologie de Constantinople 7, p. 93‑212 (en russe).

Vargas Vazquez Sebastian, Lopez Monteagudo Guadalupe et Garcia‑Dils de la Vega Sergio 2017, Corpus de mosaicos de España. XIV, Mosaicos romanos de Ecija (Sevilla), Ecija‑Madrid.

Venit Marjorie Susan 2002, Monumental Tombs of ancient Alexandria: the Theater of the Dead, Cambridge‑New York.

Vezin Jean et Roger Patricia 2007, « Étude des matériaux de la couleur dans les manuscrits médiévaux : emploi inédit de bleu égyptien dans trois manuscrits médiévaux des viiie et xsiècles », CRAI 151/1, p. 67‑87.

Viollet‑Le‑Duc Eugène 1879, Histoire d’un dessinateur. Comment on apprend à dessiner, Paris.

Viré François 1993, « Namir‑Nimr », Encyclopédie de l’Islam (EI2), vol. 7 (MIF‑NAZ), Leyde, col. 948‑951.

Walter Philippe, Rouveret Agnès et Bagault Dominique 1998, « Peinture hellénistique. Les stèles alexandrines », Technè 7, p. 53‑56.

Wattel De Croizant Odile 2001, « Les “amours des dieux” sur les mosaïques du Musée national de Beyrouth », dans D. Paunier (éd.), La mosaïque gréco‑romaine. VIII, Actes du colloque de Lausanne (6‑11 octobre 1997), Cahiers d’archéologie romande 85‑86, p. 265‑275.

Watzinger Carl et Wulzinger Karl 1932, « Die Nekropolen », dans Th. Wiegand et al., Palmyra. Ergebnisse der Expeditionen von 1902 und 1917, Berlin.

Wickhoff Franz 1895, Die Wiener Genesis, Vienne.

Wiedemann H. G., Bayer G. et Reller A. 1998, « Egyptian blue and Chinese blue, Production technologies and applications of two historically important blue pigments », La couleur dans la peinture et l’émaillage de l’Égypte, p. 195‑203.

Wiegand Theodor et al. 1932, Palmyra. Ergebnisse der Expeditionen von 1902 und 1917, Berlin.

Will Ernest 1949a, « La tour funéraire de Palmyre », Syria 26/1‑2, p. 87‑116.

Will Ernest 1949b, « La tour funéraire de la Syrie et les monuments apparentés », Syria 26/3‑4, p. 258‑312.

Will Ernest 1974, « Questions syriennes. 1, Le lapin mystique », Syria 51, p. 223‑229.

Will Ernest 1985, « Pline l’ancien et Palmyre : un problème d’histoire ou d’histoire littéraire ? », Syria 62/3‑4, p. 263‑269.

Will Ernest 1987a, « Nécrologie, Robert Amy », Syria 64/ 1‑2, p. 149‑150.

Will Ernest 1987b, « Nécrologie, Harald Ingholt », Syria 64/ 1‑2, p. 150‑151.

Will Ernest 1992, Les Palmyréniens : la Venise des Sables, Paris.

Winkes Rolf 1969, Clipeata imago : studien zu einer römischen Bildnisform, Bonn.

Winkes Rolf 1979, « Pliny’s chapter on Roman Funeral Customs in the Light of Clipeatae Imagines », AJA 83, p. 481‑484.

Wolf Étienne 2008, « Quelques interprétations antiques et médiévales du mythe de Ganymède », dans V. Gély (dir.), Ganymède ou l’échanson ? Rapt, ravissement et ivresse poétique, actes du colloque tenu les 18‑19 mai 2006 à l’Université Paris 10, Littérature et poétique comparées, Condé‑sur‑Noireau, p. 85‑93.

http://books.openedition.org/pupo/1737

Yon Jean‑Baptiste 2002, Les notables de Palmyre (ier siècle av. J.‑C.‑iiie siècle apr. J.‑C.). Études d’histoire sociale, BAH 163, Beyrouth.

Yon Jean‑Baptiste 2005, « Les graffiti », dans A. Barbet (dir.), Zeugma. 2, Peintures murales romaines, Varia Anatolica 17, Istanbul, p. 149‑155.

Yon Jean‑Baptiste 2012, IGLS XVII/1, Palmyre, BAH 195, Beyrouth.

Zaccaria Ruggiu Anna 2014, « Sistemi decorativi dal’insula residenziale 104 a Hierapolis di Frigia », Antike Malerei, p. 209‑220.

Zayadine Fawzi 1983, « Un fascinum près de l’Odéon d’Amman‑Philadelphie », Zeitschrift des deutschen Palästina‑Vereins 99, p. 184‑188.

Zejmal’ E. V. 1994a, « Les Antiquités de Palmyre », La collection du RAIK à l’Ermitage, Catalogue de l’exposition, Saint‑Pétersbourg, p. 76‑85 (en russe).

Zejmal’ E.V. 1994b, « À l’occasion des 90 ans du Tarif palmyrénien à l’Ermitage (1904‑1994) », La collection du RAIK à l’Ermitage, Catalogue de l’exposition, Saint‑Pétersbourg, p. 236‑248 (en russe).

Zimmermann Norbert et Ladstätter Sabine 2010, Wandmalerei in Ephesos von hellenistischer bis in byzantinischer Zeit, Vienne.

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search