Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Chroniques de la révolte syrienne

 | 
Mémoire créative de la révolution syrienne

Mouhassan

Texte intégral

Ammar al-Bek. Timbres de la révolution syrienne. Mouhassan, 2012. Timbre

Ammar al-Bek. Timbres de la révolution syrienne. Mouhassan, 2012. Timbre

1La ville de Mouhassan se situe 25 kilomètres à l’ouest de Deir Ezzor. 100 kilomètres la séparent de la frontière irakienne. Ses habitants vivent de l’agriculture et de l’élevage. Son nom se compose des mots « mouh », désignant une terre dont se retirent les eaux d’un fleuve en crue, et « Hassan », nom d’un personnage qui vécut dans la région 1.

2Le 25/03/2011 2, la première manifestation de Deir Ezzor compte des participants originaires de Mouhassan. Quand ces derniers rentrent chez eux, leurs domiciles font l’objet de descentes de la Sûreté. Malgré ces tentatives de dissuasion, les habitants de Mouhassan se rassemblent le 15/04/2011 3, « vendredi de la détermination », et défilent pour la première fois devant la municipalité, en soutien aux enfants de Deraa 4.

3Progressivement, les manifestants deviennent plus nombreux 5. Ils défilent chaque vendredi, en soutien aux villes victimes de la répression. Pour des raisons liées à la nature tribale de la région, le régime ne souhaite pas enflammer la situation 6 et ne recourt pas à une violence extrême. Mais ce statu quo est de courte durée.

4Le 18/08/2011 a lieu la première campagne militaire 7 sur la ville. L’armée se retire au bout de plusieurs heures, laissant maisons brûlées et magasins pillés. Une vague d’arrestations a lieu parmi les activistes et plus généralement la jeunesse.

5Le 26/08/2011 8, le jeune Mer‘i Hassan al‑Hammoud est tué par les forces du régime. Il devient le premier martyr de Mouhassan.

6Tout au long de l’année 2011, les habitants continuent à manifester 9, organisant également des marches nocturnes 10. Ils participent à la « grève de la dignité » 11 et défilent en grand nombre 12, appelant à la liberté et à la chute du régime.

7Au début de l’année 2012, les habitants de Mouhassan ainsi que des déserteurs originaires d’autres régions forment les premières katibas (bataillons) de l’ASL 13 dans la ville. Ils se donnent pour objectif de protéger les manifestants, d’empêcher invasions et arrestations. C’est ce qui se produit le 09/03/2012 14. L’armée du régime tente d’envahir un des quartiers de la ville, et l’ASL lui fait barrage.

  • 15 « Mouhassan, le petit Moscou, étincelle de la révolution à Deir Ezzor » : http://bit.ly/1NksI7v

8Le 18/03/2012, les forces du régime perpètrent le massacre d’al‑Rassafeh 15, dans le quartier d’al‑‘Oumal à Deir Ezzor. Vingt personnes sont tuées, pour la plupart originaires de Mouhassan. Leurs cadavres sont mutilés. Beaucoup de militaires originaires de la ville désertent alors les rangs du régime et rejoignent l’ASL.

9Le 03/06/2012, une délégation d’observateurs internationaux 16 visite Mouhassan. Au cours du même mois, l’ASL, à l’issue d’une grande opération, prend le contrôle de la ville. Le régime s’en est entièrement retiré 17.

10Le 13/08/2012 18, c’est à Mouhassan que les combattants de l’ASL abattent pour la première fois un avion du régime.

11En septembre 2012 19, l’aviation commence à bombarder la ville, détruisant les habitations 20 et causant la fermeture des écoles 21.

12L’ASL les rouvrira plus tard 22. Le 16/02/2013 23, le premier Scud lancé par le régime sur la région‑est de la Syrie tombe à Mouhassan.

13La plupart des déserteurs de la région sont concentrés à Mouhassan qui abrite le Conseil militaire de Deir Ezzor. En raison de cette importance 24, le régime la bombarde à l’aide de tout son arsenal : armes lourdes, artillerie, aviation. Malgré tout, les habitants continuent à manifester contre lui 25.

14Au début de l’année 2014, l’État Islamique prend le contrôle des environs de Deir Ezzor. Alors que les combats s’intensifient entre ses hommes et ceux des factions d’opposition, Mouhassan reçoit un grand nombre de familles déplacées, qui fuient les campagnes situées à l’est de Deir Ezzor.

15Le 20/06/2014 26, l’État Islamique prend le contrôle de Mouhassan. Les bombardements croisés entre lui et les factions d’opposition poussent de nombreux civils à s’enfuir en Turquie 27.

16Mouhassan étant située à l’est de l’aéroport militaire de Deir Ezzor 28, de nombreux combattants de l’EI s’y concentrent. Elle leur sert de base arrière pour leurs attaques sur l’aéroport. Le régime fait alors pleuvoir sur elle ses bombardements à l’artillerie, auxquels s’ajoutent des raids aériens 29.

17Tout au long de l’année 2015, les combats continuent pour la prise de contrôle de l’aéroport 30 qui reste aux mains du régime.

18Fin 2015, la ville est toujours sous le contrôle de l’EI, et subit les frappes aériennes du régime.

19Pour revenir au mouvement pacifique à ses débuts, des activistes fondent le Comité de coordination de la ville 31, son Conseil local 32 et le réseau d’information Mouhassan al‑ân (Mouhassan à l’instant) 33.

20Ils participent à la « grève de la dignité » et taguent dans les rues les slogans du mouvement pacifique 34. Pour le premier anniversaire de la révolution, la série « Timbres de la révolution syrienne » en consacre un à la ville 35.

  • 36 Nombre de victimes selon le Centre de documentation des violations en Syrie : http://bit.ly/2lDViv
  • 37 Nombre de détenus selon le Centre de documentation des violations en Syrie : http://bit.ly/2le4p4I
  • 38 Nombre de victimes selon la Base de données des martyrs de la révolution syrienne : http://bit.ly/ (...)

21Depuis les débuts de la révolution jusqu’à la fin de l’année 2015, le Centre de documentation des violations en Syrie recense 9 victimes 36 à Mouhassan. Il n’enregistre aucun détenu 37. La Base de données des martyrs de la révolution syrienne fait état, quant à elle, de 232 victimes 38 pour la même période.

Notes

1 Wikipédia : http://bit.ly/2rUvgqm

2 Manifestation à Deir Ezzor, 25/03/2011 : http://bit.ly/2lBVBXt

3 Manifestations à Mouhassan, 15/04/2011 : http://bit.ly/2lJK4lG

4 « Mouhassan, la petite capitale (1 sur 2) » : http://bit.ly/2kLgzl7

5 Manifestation du 30/08/2011 : http://bit.ly/2kNfPLZ

6 « Mouhassan, la petite capitale (1 sur 2) » : http://bit.ly/2kLgzl7

7 Rapport sur les martyrs de la révolution à Mouhassan : http://bit.ly/1IMxkB0

8 « Mouhassan, partie intégrante de la révolution syrienne » : http://bit.ly/2lDP8el

9 Manifestation du 09/10/2011 : http://bit.ly/2lJPyfZ

10 Manifestation nocturne du 07/11/2011 : https://www.youtube.com/watch?v=vjqXrNeKZ_Y

11 Manifestation du 29/12/2011 : http://bit.ly/2ldDSo5

12 Manifestation du 23/12/2011 : http://bit.ly/2kN7loa

13 Rapport sur les martyrs de la révolution à Mouhassan : http://bit.ly/1IMxkB0

14 « Mouhassan, la petite capitale (2 sur 2) » : http://bit.ly/2l20tln

15 « Mouhassan, le petit Moscou, étincelle de la révolution à Deir Ezzor » : http://bit.ly/1NksI7v

16 Visite des observateurs internationaux : http://bit.ly/17UUff9

17 Rapport sur les martyrs de la révolution à Mouhassan : http://bit.ly/1IMxkB0

18 « L’Armée Libre abat un avion de combat et capture son pilote » : http://bit.ly/1GnlzkW

19 « Les avions de combat bombardent Deir Ezzor et Mouhassan » : http://bit.ly/1B6REu3

20 Destructions à Mouhassan : http://bit.ly/1NktbGF

21 Écoles bombardées : http://bit.ly/17UUw1s

22 « L’Armée Libre organise les examens » : http://bit.ly/17UUw1s

23 Rapport sur les martyrs de la révolution à Mouhassan : http://bit.ly/1IMxkB0

24 Les habitants de Mouhassan quittent leur ville : http://bit.ly/1GyucVm

25 Manifestation du 07/04/2014 : http://bit.ly/1w6KCVJ

26 « Daech prend le contrôle de Mouhassan » : http://bit.ly/1ys14ji

27 « Les habitants de Mouhassan fuient l’extension de Daech » : http://bit.ly/1GyucVm

28 Importance stratégique de l’aéroport militaire de Deir Ezzor: http://bit.ly/16aAcJ3

29 « Les combats continuent à l’aéroport de Deir Ezzor »: http://bit.ly/1zONr92

30 « Daech et Assad luttent pour l’aéroport de Deir Ezzor »: http://bit.ly/1ys0mm2

31 Comité de coordination de Mouhassan : http://bit.ly/1BKXIsD

32 Conseil local de Mouhassan : http://bit.ly/1BKXPnX

33 Réseau d’information Mouhassan al-ân : http://bit.ly/1CB5ZRf

34 Le peintre de Mouhassan : http://bit.ly/17UV9Ir

35 Timbres de la révolution syrienne : http://bit.ly/2rEwjLm

36 Nombre de victimes selon le Centre de documentation des violations en Syrie : http://bit.ly/2lDVive

37 Nombre de détenus selon le Centre de documentation des violations en Syrie : http://bit.ly/2le4p4I

38 Nombre de victimes selon la Base de données des martyrs de la révolution syrienne : http://bit.ly/2kr5Ng7

Table des illustrations

Titre Ammar al-Bek. Timbres de la révolution syrienne. Mouhassan, 2012. Timbre
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/12912/img-1.jpg
Fichier image/, 733k

© Presses de l’Ifpo, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540