Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Chroniques de la révolte syrienne

 | 
Mémoire créative de la révolution syrienne

Manbij

Texte intégral

Ahmad al-Khalil. Sans titre, 2013. Photographie

Ahmad al-Khalil. Sans titre, 2013. Photographie

1Deuxième ville du gouvernorat d’Alep et située à 90 kilomètres de cette dernière, Manbij se situe au nord de la Syrie. Ruinée puis reconstruite à maintes reprises, la ville plonge des racines profondes dans l’histoire.

2L’historien al‑Ghazzi affirme que le nom « Manbij » lui vient d’une source 1 ainsi dénommée. Les Assyriens l’appelaient « Mabiji » et les Sémites « Banbij ». Elle fut gouvernée par les Hamdanides et le poète Abou Firas al‑Hamadani 2 en fut le wali. Elle vit également naître le poète Bouhtouri 3. La plupart de ses habitants travaillent dans l’agriculture et l’élevage 4.

3Le 22/04/2011 5, « Vendredi saint », les habitants de Manbij sortent dans la rue pour la première fois, appelant à la liberté. À partir de cette date se succèdent manifestations 6, rassemblements et marches nocturnes 7.

4Le 21/12/2011 8, la ville participe à la « grève de la dignité », avec la fermeture de la plupart des commerces. Le 31/05/2012, elle décrète la grève générale en solidarité avec les victimes du massacre de Houleh 9.

5Les manifestations pacifiques continuent 10. Elles sont réprimées par les Chabbihas 11. Le 29/05/2012 12, l’enfant Mohammed Nour Bayram tombe sous les balles de la Sûreté, devenant ainsi le premier martyr de Manbij. Un très grand cortège marche à ses funérailles. Le 28/06/2012, au lendemain d’un rassemblement d’avocats appelant à la libération des prisonniers 13, se déroule la plus grande manifestation 14 qu’ait connue la ville.

6Les défections commencent au sein des militaires qui refusent l’ordre de tirer 15. De nombreuses factions 16 se forment et prennent en charge la protection des manifestants contre les Chabbihas.

7Le 19/07/2012 17, l’ASL mène une attaque sur Manbij. Après des batailles contre les checkpoints situés en périphérie, elle prend le contrôle de la ville. Les habitants manifestent, heureux du retrait du régime et de la libération des détenus enfermés dans la prison locale 18. La riposte arrive le 26/07/2012, jour où les Mig 19 bombardent Manbij, faisant un grand nombre de victimes.

8Le régime interdit alors l’entrée des denrées alimentaires 20 dans la ville. Les habitants continuent malgré tout à manifester. En l’absence d’État, ils organisent l’autogestion et créent même une force de maintien de l’ordre 21. Des bombardements vengeurs continuent à pleuvoir sur eux – avions de combat, missiles 22. Le 26/09/2012 23, l’aviation bombarde un four à pain de réserve 24, faisant un grand nombre de victimes.

9L’année 2013 est encore plus meurtrière. Le 16/01/2013 25, des bombes à fragmentation 26 – armes proscrites internationalement – s’abattent sur la ville. Le 28/01/2013 27, ce sont des bombes à vide, et, le 03/03/2013 28, des missiles Scud. Mouaz al‑Khatib 29, alors président de la Coalition Nationale Syrienne, est en visite à Manbij ce jour-là.

10Malgré toutes les tentatives du régime pour les faire plier 30, malgré l’horreur des bombardements 31, les habitants de Manbij continuent à manifester 32 toute l’année 2013 33. Le 18/01/2014 34 au matin, l’État Islamique occupe l’université privée al-Ittihad, à l’entrée de l’agglomération. Puis l’organisation assiège la ville, la bombarde aux tirs de mortiers et envoie des voitures piégées 35. Une semaine plus tard, Manbij est sous son contrôle 36. Les bombardements du régime cessent alors.

11L’État Islamique a recours à des méthodes atroces pour soumettre les habitants. Ses hommes procèdent à des décapitations en public. Ils détruisent les mosquées et profanent les tombeaux 37, n’hésitant à tuer personne, pas même les enfants 38.

12Les non-Syriens de « l’armée des émigrés » sont ceux qui exécutent la plupart de ces crimes 39. La ville se remplit de combattants venus d’Europe, au point que le journal britannique The Sunday Times se met à surnommer Manbij « La petite Londres » 40.

  • 41 « Les habitants de Manbij défient Daech » : http://bit.ly/1YG46ZI
  • 42 Appel à la grève générale pour protester contre le meurtre d’un jeune homme à Manbij : http://bit. (...)

13Malgré les monstrueuses pratiques de l’EI, les habitants ne se soumettent pas. Le 18/05/2014 41, répondant à l’appel d’activistes, tous les commerces de la ville se mettent en grève. Un mois plus tard, les activistes appellent à une autre grève pour protester contre les meurtres de civils 42.

14Le 08/08/2014 43, la coalition internationale dirigée par Washington débute des frappes aériennes sur la Syrie. À la fin du mois d’août, l’aviation américaine bombarde Manbij 44, faisant des victimes civiles. La ville est prise en tenaille entre l’État Islamique et les bombardements de la coalition.

15Les frappes de la coalition sur Manbij continuent toute l’année 2015. Le 01/04/2015 45, elles atteignent le village de Bir Mahalli, situé dans les alentours, faisant plus de 60 victimes civiles, dont des femmes et des enfants.

16À la fin du mois de septembre 2015, au prétexte de combattre le terrorisme, l’aviation russe débute des raids sur les territoires syriens 46. Le 31/10/2015 47, l’une de ces frappes touche Manbij, faisant plus de 40 victimes civiles, dont des femmes et des enfants.

17Les hommes de l’EI redoublent de violence contre la population. À la mi‑novembre 2015 48, des manifestations appellent à leur départ. Ils ouvrent le feu sur elles 49, faisant plusieurs victimes. Certains habitants prennent les armes. Un jeune homme tue un juge du tribunal islamique de l’EI, évènement qui déclenche un affrontement entre l’organisation et la population 50.

18Fin 2015, la ville est toujours sous le contrôle de l’État Islamique. Elle est bombardée à la fois par l’aviation russe et par la coalition internationale.

19Revenons au mouvement pacifique à ses débuts. Afin de coordonner les actions militantes entre la ville et ses villages, des activistes créent le Comité de coordination de Manbij 51, ainsi que son Conseil révolutionnaire 52. À l’issue d’une élection 53 – expérience qui ouvre de véritables espoirs quant à la capacité des Syriens à s’organiser démocratiquement – le Conseil local 54 est fondé. Il prend en charge les affaires de la ville suite au retrait du régime.

20L’action citoyenne connaît une grande effervescence et de nombreux projets voient le jour. On citera entre autres les association Chabab al‑Watan (Jeunes de la Patrie), Nissa’ al‑Houriya (Femmes de la liberté), Fatayat al‑Ghad al‑Horr (Jeunes filles des lendemains libres), qui œuvrent dans le domaine de l’éducation 55.

21Al‑Mustaqbal lil‑chabab 56 (L’avenir est aux jeunes) dispense de nombreux cours d’alphabétisation et approvisionne les enfants de la ville en fournitures scolaires. Le mouvement Wa‘d (Promesse) 57 forme de jeunes cadres bénévoles, qui fondent une organisation humanitaire et un dispensaire.

22Le Bureau de la communication de Manbij 58 informe sur la révolution et fait la lumière sur les crimes du régime. Le groupe « Dans l’objectif d’un jeune de Manbij » 59 diffuse des images de la ville. De nombreux journaux paraissent, dont al‑Massar al‑Horr (La libre voie), et Chams al‑Hourriya (Le soleil de la liberté) 60.

  • 61 « Célébrations de la rue syrienne » : organisées par la fondation al-Chari‘ (La rue) pour les médi (...)
  • 62 Mémoire créative de la révolution syrienne : http://bit.ly/2rFl0lO

23Pour le premier anniversaire de la révolution, dans le cadre des « Célébrations de la rue syrienne » 61, les activistes tracent le slogan « Indispensable liberté » sur les murs de la ville 62.

  • 63 Mémoire créative de la révolution syrienne : « Home, à la recherche de la révolution dans l’intimi (...)

24Le cinéaste Ra’fat al‑Zaqout se rend à Manbij après sa libération pour y tourner le film‑documentaire « Home » 63.

  • 64 Nombre de victimes selon le Centre de documentation des violations en Syrie : http://bit.ly/2lqNqf
  • 65 Nombre de détenus selon le Centre de documentation des violations en Syrie : http://bit.ly/2lwIDak
  • 66 Nombre de victimes selon la Base de données des martyrs de la révolution syrienne : http://bit.ly/ (...)

25Depuis les débuts de la révolution jusqu’à la fin de l’année 2015, le Centre de documentation des violations en Syrie recense 24 victimes 64 à Manbij. Il n’enregistre aucun détenu 65. La Base de données des martyrs de la révolution syrienne fait état, quant à elle, de 519 victimes 66 pour la même période.

Notes

1 La ville de Manbij : http://bit.ly/2qBYjyT

2 Al-Hamadani, wali de Manbij : http://bit.ly/1RKI73

3 Al-Bouhtouri : http://bit.ly/2rVwode

4 Histoire de Manbij : http://bit.ly/1SUm0Gw

5 Le « Vendredi saint » à Manbij : http://bit.ly/1O5pms3

6 Manifestations à Manbij : http://bit.ly/1m24gy1

7 Manifestations nocturnes : http://bit.ly/1m24gy1

8 La grève de la dignité : http://bit.ly/1QHMQSX

9 Grève générale à Manbij : http://bit.ly/1IQYXMk

10 Commémoration de la première manifestation en Syrie, 2012 : http://bit.ly/1P3brSk

11 Attaque des Chabbihas sur les manifestants : http://bit.ly/1NtuKQi

12 Le premier martyr de Manbij : http://bit.ly/1NlSkQS

13 Sit-in des avocats à Manbij : http://bit.ly/1UqeXXb

14 La plus grande manifestation de Manbij : http://bit.ly/1Qph4LQ

15 Défection d’officiers et de policiers à Manbij : http://bit.ly/1jYZpfL

16 Formation de la katiba (bataillon) « Thouwar Manbij » (Révolutionnaires de Manbij) : http://bit.ly/1jYZpfL

17 « Libération de Manbij » : http://bit.ly/1m2vRz0

18 Libération des prisonniers à Manbij : http://bit.ly/1men1hX

19 Les Mig bombardent Manbij : http://bit.ly/1PeG9Gd

20 « Les habitants de Manbij manifestent malgré le siège » : http://bit.ly/1ROdZV3

21 « Les révolutionnaires syriens préoccupés par la sécurité » : http://bit.ly/222Vell

22 « Massacre causé par les bombardements aériens sur Manbij » : http://bit.ly/1USHUeu

23 Les avions de guerre bombardent Manbij : http://bit.ly/1PeNtSq

24 Bombardement du four de réserve à Manbij : http://bit.ly/1PeNtSq

25 Martyrs du bombardement sur Manbij : http://bit.ly/1NFAVkc

26 Des bombes à fragmentation tombent sur Manbij pour la première fois : http://bit.ly/1RyoeO9

27 Des bombes à vide tombent sur Manbij : http://bit.ly/1Iig89H

28 Chute de missiles Scuds sur Manbij : http://bit.ly/22iNHyM

29 Mouaz al-Khatib à Manbij et Jarablous : http://bit.ly/1J18ssi

30 Brutal bombardement sur la ville : http://bit.ly/1OqLDRi

31 Les avions de combat bombardent Manbij : http://bit.ly/1QZHxhP

32 Manifestations à Manbij : http://bit.ly/1Odb4nu

33 Les manifestations continuent à Manbij : http://bit.ly/1J7OgVX

34 « Daech débute son attaque sur Manbij » : http://bit.ly/1mirmAw

35 « Daech utilise des voitures piégées dans son attaque sur Manbij » : http://bit.ly/1Pnlhge

36 « Daech étend son contrôle à Manbij » : http://bit.ly/1QLYC0D

37 « À Manbij, Daech impose sa loi aux vivants et aux morts » : http://bit.ly/1YC6i9V

38 Les exécutions de Daech à Manbij : http://bit.ly/1Po2tiD

39 « L’armée des émigrés » exécute un enfant à Manbij : http://bit.ly/1OkQmxM

40 « Manbij, petite Londres » : http://bit.ly/22rJ4me

41 « Les habitants de Manbij défient Daech » : http://bit.ly/1YG46ZI

42 Appel à la grève générale pour protester contre le meurtre d’un jeune homme à Manbij : http://bit.ly/1SfCyKK

43 Les forces de la coalition exécutent leur première frappe aérienne : http://bit.ly/22rGgFz

44 Les forces de la coalition commencent à bombarder Manbij : http://bit.ly/1Iu78OT

45 Les forces de la coalition commettent un massacre à Manbij : http://bit.ly/1JyUyIR

46 Début des raids aériens russes sur le territoire syrien : http://bit.ly/1Mzjgcc

47 L’aviation russe commet un massacre à Manbij : https://www.youtube.com/watch?v=y8wb0nHXvDU

48 « Manbij se soulève contre Daech » : http://bit.ly/1kjCps5

49 « Daech répond aux manifestations par des tirs à balles réelles » : http://bit.ly/1MR3wT7

50 « Manbij se révolte contre Daech, un juge tunisien est tué dans la ville » : http://bit.ly/1LjTZlw

51 Comité de coordination de Manbij : http://on.fb.me/1Jz3aPQ

52 Conseil révolutionnaire de Manbij et de ses alentours : http://on.fb.me/22rMAgp

53 « Les habitants de Manbij élisent un Conseil local » : http://bit.ly/1miCDAZ

54 Communiqué de formation du Conseil local de Manbij : http://bit.ly/1PnBFgF

55 « Manbij libre depuis un an » : http://bit.ly/1Poiq8r

56 Association al-Mustaqbal lil-chabab : http://bit.ly/1Ol27Er

57 Le mouvement Wa‘d : http://bit.ly/1NOZona

58 Bureau de la communication de Manbij : http://on.fb.me/1TkqpCD

59 « Dans l’objectif d’un jeune de Manbij » : http://on.fb.me/1QZZuwJ

60 Activités citoyennes à Manbij : http://bit.ly/1Poiq8r

61 « Célébrations de la rue syrienne » : organisées par la fondation al-Chari‘ (La rue) pour les médias et le développement.

62 Mémoire créative de la révolution syrienne : http://bit.ly/2rFl0lO

63 Mémoire créative de la révolution syrienne : « Home, à la recherche de la révolution dans l’intimité de l’être » : http://bit.ly/1Pok220

64 Nombre de victimes selon le Centre de documentation des violations en Syrie : http://bit.ly/2lqNqf5

65 Nombre de détenus selon le Centre de documentation des violations en Syrie : http://bit.ly/2lwIDak

66 Nombre de victimes selon la Base de données des martyrs de la révolution syrienne : http://bit.ly/1NjGEuN

Table des illustrations

Titre Ahmad al-Khalil. Sans titre, 2013. Photographie
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/12897/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 195k

© Presses de l’Ifpo, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540