Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Chroniques de la révolte syrienne

 | 
Mémoire créative de la révolution syrienne

Boustan al-Qasr

Texte intégral

Conseil des révolutionnaires de Boustan al-Qasr et d'al‑Kalassa. « Liberté pour l'éternité, Assad n'a qu'à s'y habituer », 2014. Graffiti

Conseil des révolutionnaires de Boustan al-Qasr et d'al‑Kalassa. « Liberté pour l'éternité, Assad n'a qu'à s'y habituer », 2014. Graffiti

« Groupe Pulsation ». Le régime est un anonnement scolaire, la révolution, une prose coupante et profonde, 2013. Pancarte

« Groupe Pulsation ». Le régime est un anonnement scolaire, la révolution, une prose coupante et profonde, 2013. Pancarte

1Boustan al-Qasr est l’un des quartiers ouest de la vieille cité d’Alep. Il se situe au sud-ouest de la nouvelle ville. C’est un quartier d’aspect triangulaire qui jouxte al-Kalassa à l’est, al-Ansari à l’ouest, al-Machariqa et al-Faydh au nord 1. Il tire son nom (« verger du palais ») d’avoir anciennement été une zone de vergers, lieu de villégiature pour les princes. Traversés à l’ouest par la rivière Qoueyq 2, ses nombreux champs étaient très fertiles.

2Pendant la guerre qui fait suite au mouvement pacifique de 2011, ce quartier se fait connaître sous de nombreuses appellations : « passage du garage al-Hajz », ou bien « passage de Rafah », en référence au point de contrôle palestinien qui sépare Gaza de l’Égypte. C’est qu’il est situé sur une ligne de démarcation entre zones de l’opposition et zones du régime. Son surnom le plus connu est toutefois : « passage de la mort » 3. Exposé aux tirs des snipers du régime 4, c’est en effet le point de passage le plus dangereux 5. (Les deux autres sont Boustan al-Pacha et al-Ramoussa). Pourtant, il est fréquenté par des milliers de civils, qui s’aventurent quotidiennement d’un côté à l’autre pour aller travailler, acheter des produits alimentaires, rendre visite à des proches, ou bien fuir la guerre 6.

  • 7 « Boustan al-Qasr : Qu’ils aillent tous se faire voir ! On continue à manifester » : http://bit.ly (...)

3Boustan al-Qasr se distingue par son exemplarité en matière de pacifisme face aux agressions du régime. Cette orientation apparait clairement dans les pancartes brandies en manifestations : « Ne touchons pas aux institutions de l’État, elles appartiennent au peuple ». « Message au Front al-Nosra et à ses semblables : Celui qui tue son peuple, quel qu’il soit, est un traître » 7.

4La première manifestation d’Alep a lieu le 25/03/2011 8, « vendredi de la fierté ». En comparaison avec les autres régions, elle est suivie par très peu d’autres. Il faut attendre le 02/08/2011 9 pour que les habitants de Boustan al-Qasr manifestent pour la première fois dans leur quartier, en soutien à la ville de Hama. Le cortège sort de la mosquée al-Hodheyfa Ibn al-Yamân et marche en direction de l’hôpital al-Hayat, où il est dispersé par les forces de la Sûreté et les Chabbihas. Des dizaines de personnes sont arrêtées 10.

  • 11 « Histoire d’Alep, des débuts de la révolutions jusqu’à être réduite en cendres »: http://bit.ly/2 (...)
  • 12 Vendredi « Tous sur les places de la liberté », 30/12/2011 : http://bit.ly/1ztAPUA

5En raison du maillage sécuritaire 11 dont ils sont l’objet, les habitants de Boustan al-Qasr prennent l’habitude d’organiser des « manifestations volantes », qui se dispersent instantanément. En décembre 2011 12, en dépit de la répression, ils participent à la grève de la dignité.

6Début 2012 13, ils manifestent en grand nombre tous les vendredis. Ils défilent aussi le soir 14, au son des chants de la révolution 15.

7Le 25/05/2012 16, vendredi « Damas est notre proche rendez-vous », les habitants de Boustan al-Qasr se joignent à ceux des quartiers voisins. Pour les funérailles de l’enfant Amir Barakat, ils forment un cortège imposant. Les forces du régime tirent sur eux 17 pour les empêcher d’accéder à la place Saadallah al-Jabiri, faisant au moins trois morts 18.

8Le lendemain, 26/05/2012 19, une délégation d’observateurs internationaux arrive à Boustan al-Qasr, où elle est accueillie par une grande manifestation.

9La ville d’Alep est toujours sous domination du régime, tandis que les katibas (bataillons) de l’ASL se forment dans les campagnes environnantes 20. Au mois de juillet 2012 21 débute ce qui va prendre le nom de « bataille d’Alep ». Des membres de l’ASL affrontent les forces du régime et prennent possession, en août 22, d’une grande partie de la ville, dont Boustan al-Qasr. Les combattants bloquent l’entrée du quartier à l’aide de deux bus posés l’un sur l’autre, ne laissant que deux trottoirs pour le passage des civils. La ville est désormais coupée en deux. L’est est sous domination de l’ASL et l’ouest sous celle du régime.

10A peine le quartier lui a-t-il échappé que le régime commence à le bombarder aux armes lourdes 23 et aux avions de combat 24, détruisant écoles et habitations. Il ne réussit pourtant pas à dissuader les habitants de manifester en grand nombre. Ce sont alors leurs cortèges 25 qui sont bombardés.

11Le 29/01/2013 26, on retrouve 147 cadavres flottant sur la rivière Qoueyq, non loin du pont al-Sindyana à Boustan al-Qasr. Selon un rapport d’Human Rights Watch, les victimes auraient été exécutées dans les régions sous contrôle du régime. L’évènement prend le nom de « massacre de la rivière Qoueyq ».

  • 27 « A partir d’aujourd’hui plus rien n’est sacré, c’est ce que nous a appris le passage du garage al (...)
  • 28 L’émission « Révolution 3 étoiles » évoque le passage de Boustan al-Qasr : http://bit.ly/1CiFMSc
  • 29 Témoignages autour des évènements survenus au checkpoint de Boustan al-Qasr, 10/07/2013 : http://b (...)
  • 30 « Pas de temps pour les larmes, continuons le chemin, nous le devons à nos martyrs » : http://bit. (...)

12Début juillet 2013 27, des factions d’opposition, dont le Front al-Nosra, entament un implacable siège des quartiers ouest de la ville. Du fait des affrontements et des snipers 28, le régime ferme tous ses points de passage. Il ne reste plus que celui de Boustan al-Qasr, que les civils empruntent à pieds. Mais les factions d’opposition le ferment à leur tour, empêchant l’entrée de la nourriture, des médicaments et des carburants dans les quartiers ouest 29. Les civils des quartiers est expriment leur refus de ces pratiques. Pour protester contre elles, ainsi que contre les mauvais traitements dont ils sont victimes de la part des combattants qui gardent le passage, les habitants de Boustan al-Qasr organisent une manifestation 30. Première du genre, elle interpelle les leaders des factions d’opposition, dont le Front al-Nosra, pour exiger le renvoi des combattants auteurs d’abus. Elle demande également que les produits alimentaires puissent entrer à Alep ouest, où les prix flambent suite à la fermeture de toutes les routes.

13Le 13/07/2013 31, les factions d’opposition ayant ouvert le passage, les habitants des quartiers ouest se précipitent à l’est pour se ravitailler. Les snipers du régime ouvrent le feu sur eux, faisant des dizaines de morts en un seul jour. Le 22/07/2013 32, le passage se referme en raison des affrontements. L’opposition commence alors à l’ouvrir et le fermer arbitrairement, suscitant d’immenses engorgements 33.

14Tout au long de l’année 2013, le régime continue à bombarder le quartier à l’aide de l’artillerie lourde et de l’aviation, commettant plusieurs massacres aux barils d’explosifs 34. Les combats aux abords du passage sont incessants, faisant des dizaines de morts 35 et causant l’aggravation de la situation humanitaire. Malgré tout cela, la population persiste à manifester 36.

15Au début de l’année 2014, le régime mobilise ses forces en vue de reprendre le contrôle d’Alep 37 dans son ensemble. Il entame une escalade afin de renverser les équilibres de force et de reprendre des sites stratégiques aux alentours de la ville. Un siège implacable des quartiers est débute alors, accompagné de bombardements incessants 38. En avril 2014 39, après un accord de cessez-le-feu, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) et le Croissant Rouge parviennent à acheminer à Boustan al-Qasr deux camions remplis de couvertures et de matériel médical.

  • 40 « Nouveau massacre aux barils d’explosifs à Boustan al-Qasr » : http://bit. ly/1BlyDDW
  • 41 « Massacre à Boustan al-Qasr, nouveau jour sanglant à Alep » : http://bit.ly/1Cf16KP

16En mai 2014, le régime lance sur les quartiers est une terrible campagne de bombardements qui s’étend sur plusieurs semaines. Raids aériens et barils d’explosifs font plusieurs massacres à Boustan al-Qasr 40. Selon la Commission Syrienne pour les Droits de l’Homme 41, cette campagne a entrainé la mort d’au moins 2500 civils et a fait plusieurs milliers de blessés, sans compter la destruction des biens publics et privés.

17Le 30/05/2014 voit se produire un autre massacre. Le régime lance barils d’explosifs 42 et missiles sur le quartier afin de contraindre les factions d’opposition à ouvrir le passage. Ainsi, argue-t-il, les fonctionnaires et les étudiants pourront gagner Alep ouest en toute sécurité. Les bombardements font des dizaines de victimes, dont le petit Moustapha Arab, un garçon d’une dizaine d’années, bien connu dans le quartier en sa qualité de vendeur de biscuits 43. Les bombardements continuent, fauchant les âmes et détruisant les habitations. Ils obligent la majorité des habitants à se réfugier à Alep ouest ou en Turquie 44.

  • 45 « Deux armées assiègent Alep » : http://cnn.it/2bYUHeQ
  • 46 Organisation Mondiale de la Santé : http://bit.ly/1pJvIey
  • 47 « Une opération spéciale, tenue secrète, prend Daech par surprise et lui fait perdre le contrôle d (...)

18En juillet 2014, l’État Islamique progresse en direction d’Alep dans l’intention d’en prendre le contrôle 45. Les habitants de Boustan al-Qasr se trouvent pris entre deux feux : d’une part le régime les assiège, et de l’autre, l’État Islamique tente de mettre la main sur les régions tenues par l’opposition. C’est dans ce contexte, suite à un cessez-le-feu 46, que l’Organisation Mondiale de la Santé et le Croissant Rouge parviennent, toujours en juillet, à faire entrer dans le quartier du matériel médical et chirurgical. En septembre 2014, les factions d’opposition réussissent à chasser l’EI des villes et villages entourant Alep 47.

19Toute l’année 2015, le régime continue à bombarder le quartier aux barils d’explosifs ou à l’aide de ses avions de combat. L’aviation russe lui prête main forte, bombardant à son tour en novembre 2015 48. Cependant, le quartier reste aux mains de l’opposition jusqu’à la fin de l’année.

20Revenons au mouvement pacifique à ses débuts. Les activistes lancent de nombreuses initiatives dans le but de documenter le mouvement révolutionnaire et ses modes d’organisation. Parmi elles, on citera le Comité de coordination al‑Kalassa–Boustan al‑Qasr–al‑Soukari49, le Conseil local de Boustan al-‑Qasr et d’al‑Kalassa50, le regroupement « Citoyens libres de Boustan al-Qasr et d’al‑Kalassa »51. Quant au collectif « Dans l’objectif d’un jeune d’Alep »52, il s’est donné pour mission de documenter les évènements par la photographie.

21En 2014, pour le troisième anniversaire du soulèvement pacifique, le groupe « Je suis syrien » 53 organise de nombreux évènements à Boustan al‑Qasr : la campagne de graffiti « Parce que les murs parlent de révolution » 54, l’exposition : « Histoires de révolution » 55, et la pièce de théâtre « Histoire d’une patrie » 56. L’émission citoyenne « Révolution trois étoiles »  57 consacre certains de ses épisodes au passage de Boustan al-Qasr.

22Un « carnaval de la révolution » est organisé par les habitants du quartier, qui présentent plusieurs pièces de théâtre dans la rue 58.

23Le 02/12/2014, pour commémorer le massacre de la rivière Qoueyq 59, un marathon est organisé par la Commission de la jeunesse et des sports du gouvernement provisoire. Intitulé « course des martyrs de la rivière » 60, il part de Boustan al‑Qasr pour se diriger vers la place al‑Kalassa, au cœur d’Alep.

  • 61 « Boustan al‑Qasr : Qu’ils aillent tous se faire voir ! On continuera à manifester » : http://bit. (...)
  • 62 Abou Meriam : http://bit.ly/2oSUEYF
  • 63 « Abou Meriam. Il menait les rassemblements, c’est désormais en sa mémoire qu’on se rassemble » : (...)

24Wael Ibrahim, alias Abou Meriam, est une personnalité locale incontournable. Membre du Comité local de Boustan al-Qasr et d’al‑Kalassa, c’est l’activiste le plus connu du quartier. Il est arrêté trois fois par le Front al‑Nosra 61, et une autre fois par le Comité de Charia de la ville d’Alep. Son chef d’accusation est de refuser l’instauration du Califat. Durant les manifestations, il se débarrasse en effet des banderoles affichant des slogans islamistes 62. Puis parvient la nouvelle de son exécution par l’EI. Il conduisait les rassemblements, c’est désormais en sa mémoire qu’on se rassemble 63.

25Depuis les débuts de la révolution jusqu’à la fin de l’année 2015, le Centre de documentation des violations en Syrie recense 155 victimes 64 et un seul détenu 65 à Boustan al-Qasr. La Base de données des martyrs de la révolution syrienne fait état, quant à elle, de 687 victimes 66 pour la même période.

Notes

1 Les vieux quartiers alépins : http://bit.ly/2fChDl9

2 Quartiers alépins : http://bit.ly/2gzTPAJ

3 « Passage de la mort » : http://on.fb.me/1z5vbZL

4 « Boustan al-Qasr, passage de la mort, cinq minutes de terreur » : http://bit.ly/1y9RlbP

5 Wikipédia : http://bit.ly/2oPFN04

6 « Frontières et passages à Alep » : http://bit.ly/1CeGobh

7 « Boustan al-Qasr : Qu’ils aillent tous se faire voir ! On continue à manifester » : http://bit.ly/2oPPM5F

8 « La révolution à Alep » : http://bit.ly/2cp6cjQ

9 Alep, mosquée al-Hodheyfa, manifestations de Boustan al-Qasr, 02/08/2011 : http://bit.ly/1CeGvnt

10 « Boustan al-Qasr : Qu’ils aillent tous se faire voir ! On continuera à manifester » : http://bit.ly/2oPPM5F

11 « Histoire d’Alep, des débuts de la révolutions jusqu’à être réduite en cendres »: http://bit.ly/2gwtrdj

12 Vendredi « Tous sur les places de la liberté », 30/12/2011 : http://bit.ly/1ztAPUA

13 Manifestation du 13/04/2012 : http://bit.ly/1zTSacL

14 Manifestation nocturne, Boustan al-Qasr, 22/03/2012 : http://bit.ly/1zWZxjS

15 Boustan al-Qasr, manifestation du 13/04/2012, la chanson « Janna » : http://bit.ly/1zTSacL

16 Grandes funérailles à Boustan al-Qasr, 25/05/2012 : https://www.youtube.com/watch?v=a1iAImDYB0E

17 « Boustan al-Qasr : Qu’ils aillent tous se faire voir ! On continuera à manifester » : http://bit.ly/2oPPM5F

18 La maison alépine : http://bit.ly/2g8kQwY

19 Manifestation de Boustan al-Qasr devant les observateurs : https://www.youtube.com/watch?v=stjqKjbw-Jo

20 Bataille d’Alep, 2012 : http://bit.ly/2l1bymH

21 Bataille d’Alep, 2012 : http://bit.ly/2l1bymH

22 Le leader du Liwa’ al-Tawhid (« Brigade de l’unicité divine ») confirme la domination de l’ASL sur 70% d’Alep : http://bit. ly/1u4czXU

23 Destructions dues aux bombardements sur le quartier, 11/08/2012 : http://bit.ly/1yiVRox

24 Bombardement aérien sur Boustan al-Qasr, 22/08/2012 : http://bit.ly/1zMy0CP

25 Massacre lors du bombardement d’une manifestation, 12/10/2012 : http://bit.ly/16UC2hb

26 Massacre de la rivière Qoueyq : http://bit.ly/2ptnbY1

27 « A partir d’aujourd’hui plus rien n’est sacré, c’est ce que nous a appris le passage du garage al-Hajz » : http://bit.ly/1AorUsW

28 L’émission « Révolution 3 étoiles » évoque le passage de Boustan al-Qasr : http://bit.ly/1CiFMSc

29 Témoignages autour des évènements survenus au checkpoint de Boustan al-Qasr, 10/07/2013 : http://bit.ly/2bDWCVU

30 « Pas de temps pour les larmes, continuons le chemin, nous le devons à nos martyrs » : http://bit.ly/2bPSIye

31 Reportage sur le passage après son ouverture aux civils, 14/07/2013 : http://bit.ly/17iEM8Y

32 « La situation au passage après sa fermeture » : http://bit.ly/17iMZdd

33 Foule compacte au passage, 04/08/2013 : http://bit.ly/1ykerNc

34 Massacre de Boustan al-Qasr, 16/08/2013 : https://www.youtube.com/watch?v=mIvxkhO1754

35 Reportage d’al-Jazira au point de passage, 08/09/2013 : http://bit.ly/1A9XJXN

36 Manifestation, Boustan al-Qasr, 28/03/2014 : http://bit.ly/1AoFLzz

37 « Les chiffres des morts et des destructions causées à Alep par les barils d’Assad » : http://bit.ly/2c3igW0

38 Bombardement aux barils, 31/01/2014 : http://bit.ly/2ca748Q

39 « Le cessez-le-feu permet à un convoi humanitaire d’entrer à Alep est » : http://bit.ly/1FAnwak

40 « Nouveau massacre aux barils d’explosifs à Boustan al-Qasr » : http://bit. ly/1BlyDDW

41 « Massacre à Boustan al-Qasr, nouveau jour sanglant à Alep » : http://bit.ly/1Cf16KP

42 « Massacre à Boustan al‑Qasr et marche pro‑Assad à Mogambo, Alep » : http://bit.ly/17gsQVb

43 « Le vendeur de biscuits est mort » : http://bit.ly/1BVpmCh

44 Déplacement des habitants de Boustan al‑Qasr, 03/06/2014 : http://bit.ly/1AoKgdc

45 « Deux armées assiègent Alep » : http://cnn.it/2bYUHeQ

46 Organisation Mondiale de la Santé : http://bit.ly/1pJvIey

47 « Une opération spéciale, tenue secrète, prend Daech par surprise et lui fait perdre le contrôle des alentours d’Alep » : http://bit. ly/2bKO7b9

48 Bombardements par l’aviation russe, 03/11/2015 : http://bit.ly/2cbcK3d

49 Comité de Coordination al‑Kalassa–Boustan al-Qasr–al‑Soukari : http://on.fb.me/1C9G7Ib

50 Conseil local de Boustan al‑Qasr et al‑Kalassa : http://on.fb.me/1KJYF4U

51 « Citoyens libres de Boustan al‑Qasr et al‑Kalassa » : http://on.fb.me/1KJYGG6

52 « Dans l’objectif d’un jeune d’Alep » : http://on.fb.me/16MoZid

53 Le groupe « Je suis syrien » : http://on.fb.me/1AifJ0T

54 Graffitis de l’action « Parce que les murs parlent de révolution » : http://bit.ly/1BdXvxb

55 L’exposition « Histoires de révolution » : http://bit.ly/1y5sD2E

56 La pièce de théâtre « Histoire d’une patrie » : http://bit.ly/1xihRiz

57 L’émission « Révolution trois étoiles » au sujet du passage de Boustan al-Qasr : http://bit.ly/1CiFMSc

58 « Carnaval de la révolution », 15/03/2014 : https://www.youtube.com/watch?v=MUGxDPCfVac

59 Massacre de la rivière Qoueyq : http://bit.ly/2ptnbY1

60 « Course des martyrs de la rivière » : http://bit.ly/2pp4ena

61 « Boustan al‑Qasr : Qu’ils aillent tous se faire voir ! On continuera à manifester » : http://bit.ly/2oPPM5F

62 Abou Meriam : http://bit.ly/2oSUEYF

63 « Abou Meriam. Il menait les rassemblements, c’est désormais en sa mémoire qu’on se rassemble » : http://bit.ly/1BeaLSw

64 Nombre de victimes selon le Centre de documentation des violations en Syrie : http://bit.ly/2m6kWsJ

65 Nombre de détenus selon le Centre de documentation des violations en Syrie : http://bit.ly/2lKfivN

66 Nombre de victimes selon la Base de données des martyrs de la révolution syrienne : http://bit.ly/1CeK25d

Table des illustrations

Titre Conseil des révolutionnaires de Boustan al-Qasr et d'al‑Kalassa. « Liberté pour l'éternité, Assad n'a qu'à s'y habituer », 2014. Graffiti
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/12837/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 489k
Titre « Groupe Pulsation ». Le régime est un anonnement scolaire, la révolution, une prose coupante et profonde, 2013. Pancarte
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/12837/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 622k

© Presses de l’Ifpo, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540