Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Atlas du Liban

 | 
Éric Verdeil
, 
Ghaleb Faour
, 
Mouin Hamzé

Partie 6 – Urbanisme, aménagement et gouvernance territoriale

Le revers de la médaille : patchwork et inertie

Jihad Farah et Bouchra Tohme

Résumé

Le retrait de l’action étatique centralisée se traduit par un foisonnement des projets de développement au niveau local. Toutefois, la compétition inter-acteurs mène parfois à la juxtaposition non-coordonnée de projets ainsi qu’à l’inertie. Les cas de Bourj Hammoud et des projets controversés pour la Foire internationale de Tripoli illustrent ce type de situation.

Texte intégral

Un patchwork urbanistique : Bourj Hammoud

1Au cœur de l’agglomération beyrouthine, la municipalité de Bourj Hammoud a fait l’objet de nombreux grands projets depuis vingt ans, portés par des acteurs aux objectifs divergents, voire opposés. Le raccordement de Beyrouth, notamment le port, aux banlieues sud, nord et est par des autoroutes constitue un enjeu majeur. La voie rapide surélevée qui coupe ce quartier dense et populaire illustre la primauté de la logique circulatoire sur l’urbanité de cette banlieue. L’usine de compostage des déchets ou encore la station d’épuration expriment des logiques fonctionnalistes similaires de disponibilité foncière et de flux à l’échelle métropolitaine. À l’inverse, la municipalité attachée à l’échelle du quartier privilégie la réponse aux besoins de sa population d’origine majoritairement arménienne. La municipalité multiplie les équipements, à l’image du stade municipal, et mène d’ambitieux projets, comme le complexe commercialo-résidentiel sur le site de l’historique camp Sandjak. Au nord de Bourj Hammoud deux grands projets visent à restructurer cette portion du littoral à la sortie est de la capitale : le réaménagement du port et Linor. Ils sont conçus et débattus à l’échelle nationale en termes d’équilibre des forces politico-communautaires et mettent aux prises certains des principaux acteurs du système politique libanais. Le « serpent solaire » du ministère de l’Énergie et ses milliers de panneaux photovoltaïques installés au-dessus du fleuve de Beyrouth illustre la volonté de réforme d’un secteur électrique sinistré. Mais cet affichage s’effectue en produisant un objet en totale déconnexion avec son entourage.

Figure VI-18 : Grands projets sur le territoire de Bourj Hammoud et son entourage direct

Figure VI-18 : Grands projets sur le territoire de Bourj Hammoud et son entourage direct

Inerties : la foire internationale de Tripoli

2Emblème du volontarisme politique du début des années 1960, dessinée par l’architecte brésilien Oscar Niemeyer, la foire internationale de Tripoli est un ensemble de plus de 70 ha. Visant à redynamiser la deuxième ville libanaise coupée de son hinterland syrien, cette foire n’a pourtant jamais fonctionné comme prévu. Elle bloque aujourd’hui la liaison de la ville avec la mer. Depuis les années 1990, et notamment depuis le départ de l’armée syrienne qui l’utilisait comme caserne, de multiples propositions ont été avancées pour ce site stratégique dans une ville particulièrement touchée par la pauvreté. Certains veulent utiliser ce lieu pour des projets conçus comme des locomotives pour l’économie de la ville. Le Conseil d’administration général de la foire (CAF) a fait plusieurs propositions de ce type. Pour certains intellectuels et universitaires locaux, la foire est avant tout un objet patrimonial à reconnaître et préserver en tant que tel. D’autres acteurs, enfin, veulent profiter de ce foncier disponible pour construire des équipements nécessaires au développement de la ville. Cette multiplication de controverses traduit surtout la fragmentation des acteurs et l’absence de visions partagées sur le développement de la ville et débouche aujourd’hui sur l’inertie.

Figure VI-19 : Diagramme reprenant les projets envisagés pour la Foire internationale de Tripoli et leurs acteurs

Figure VI-19 : Diagramme reprenant les projets envisagés pour la Foire internationale de Tripoli et leurs acteurs

Table des illustrations

Titre Figure VI-18 : Grands projets sur le territoire de Bourj Hammoud et son entourage direct
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/11450/img-1.png
Fichier image/png, 646k
Titre Figure VI-19 : Diagramme reprenant les projets envisagés pour la Foire internationale de Tripoli et leurs acteurs
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/11450/img-2.png
Fichier image/png, 286k

© Presses de l’Ifpo, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540