Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

L’artisanat du métal à Alep

 | 
Moheb Chanesaz
, 
Ella Dardaillon
, 
Jean-Claude David

Préface

Texto completo

1Cette publication paraît à un moment où le patrimoine culturel en Syrie, aussi bien matériel qu’immatériel, est gravement en péril et où la menace envers les expressions culturelles est de plus en plus forte. Dans ce contexte à risque, où les tensions et les conflits font rage, l’UNESCO s’engage auprès du peuple syrien pour la sauvegarde de son patrimoine culturel afin de lutter contre la destruction de ses monuments historiques, contre le trafic illicite de ses antiquités et contre la perte des pratiques et savoir-faire traditionnels de son pays.

2« L’artisanat du métal à Alep – héritage et postérité – » est une co‑édition entre l’UNESCO et l’Institut français du Proche-Orient qui met l’accent sur le savoir-faire lié à l’artisanat traditionnel de la métallurgie qui se transmet de génération en génération à Alep, site du patrimoine mondial de l’UNESCO, très fortement endommagé par le conflit. Cet ouvrage décrit le métier des forgerons, des artisans du cuivre et du bronze et des étameurs alépins. Il évoque aussi les outils utilisés, les différentes phases de fabrication, l’atelier et le magasin des artisans. Malheureusement, une grande partie des habitants d’Alep ayant fui la ville, les pratiques héritées de leurs ancêtres ont été emportées avec eux. Or pour rester vivant et transmis de génération en génération, le patrimoine culturel immatériel, qui procure à ces communautés un sentiment d’identité et de continuité, doit être régulièrement pratiqué.

3Ce principe est à la base de la Convention de l’UNESCO de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, qui vise à sauvegarder les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire. Sauvegarder le patrimoine culturel immatériel signifie s’assurer qu’il joue toujours un rôle actif dans la vie des générations actuelles. En particulier dans les situations de conflit, le patrimoine culturel immatériel agit comme un puissant moyen de résilience et de redressement qui peut être bénéfique aux populations touchées. En soutenant la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, et plus précisément les pratiques artisanales dont la viabilité est actuellement menacée, les États s’engagent à défendre les droits culturels de leurs communautés et à respecter la diversité culturelle de leurs pays.

4Cet ouvrage est une contribution importante à la sauvegarde de ce patrimoine immatériel menacé.

5Francesco Bandarin

6Sous‑Directeur général pour la culture p.i.

Figure 0a : Dar Hammad, centre de l’Ifpo qui a accueilli les missions sur la petite métallurgie à Alep. © Moheb Chanesaz, 2004.

Figure 0a : Dar Hammad, centre de l’Ifpo qui a accueilli les missions sur la petite métallurgie à Alep. © Moheb Chanesaz, 2004.

Figure 0b : Dar Hammad, centre de l’Ifpo qui a accueilli les missions sur la petite métallurgie à Alep. © Louma Samaan, janvier 2017.

Figure 0b : Dar Hammad, centre de l’Ifpo qui a accueilli les missions sur la petite métallurgie à Alep. © Louma Samaan, janvier 2017.

Índice de ilustraciones

URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/11347/img-1.jpg
Archivo image/, 17k
Título Figure 0a : Dar Hammad, centre de l’Ifpo qui a accueilli les missions sur la petite métallurgie à Alep. © Moheb Chanesaz, 2004.
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/11347/img-2.JPG
Archivo image/, 723k
Título Figure 0b : Dar Hammad, centre de l’Ifpo qui a accueilli les missions sur la petite métallurgie à Alep. © Louma Samaan, janvier 2017.
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/11347/img-3.jpg
Archivo image/, 253k

Leer

Open access