Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Atlas du Liban

 | 
Éric Verdeil
, 
Ghaleb Faour
, 
Mouin Hamzé

Contributeurs et contributions

Texte intégral

1L’Atlas résulte d’un projet commun du Centre national de télédétection (CNRS Liban) et de l’UMR CNRS Environnement Ville Société (EVS/CNRS-Université de Lyon). Il a été financé par l’UNESCO Liban et le programme CEDRE. Le projet a été coordonné par Ghaleb Faour, Mouin Hamzé pour le CNRS Liban, et par Éric Verdeil pour EVS.

2La coordination éditoriale a été assurée par Éric Verdeil et Ghaleb Faour.

3La cartographie et la structuration des données du projet ont été réalisées par Claire Gillette, stagiaire au CNT-CNRS Liban, qui a aussi coordonné la partie 4, sélectionné les informations et écrit les textes qui la composent.

4La partie 6 sur l’urbanisme et les municipalités a été coordonnée par Jihad Farah, professeur à l’Université Libanaise. L’équipe du laboratoire CERDA (Centre d’études et de recherche en développement et en aménagement) a réuni des données de diverses provenances administratives et de ses propres enquêtes.

5Le Centre national de télédétection a mis au service du projet ses bases de données géoréférencées concernant les données géographiques de base (découpages administratifs, routes, etc.) et diverses séries thématiques.

6La plupart des données utilisées dans les parties 3 et 4 ont été produites et interprétées par les chercheurs du Centre national de télédétection du CNRS Liban, notamment Ghaleb Faour pour l’urbanisation et l’occupation des sols, Amin Shaaban sur le changement climatique et Chadi Abdallah sur les risques d’inondations, les mouvements de terrain et les feux de forêts.

7Chaque double page est signée par ses auteurs, à l’exception de la planche sur le risque sismique, réalisée grâce à l’équipe du projet ANR Libris, qui réunit des chercheurs de l’Institut des Sciences de la Terre (ISTerre, Université Grenoble-Alpes), de l’Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP) ; du laboratoire de Politiques publiques, Action politique, Territoires (PACTE, Université Grenoble-Alpes) ; du laboratoire Environnement et Dynamique des Territoires de Montagne (EDYTEM - Université Savoie-Mont Blanc) ; du Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA - DT Méditerranée) ; de Résonance Ingénieurs-Conseils SA ; du département de Géographie (Université Saint‑Joseph) ; du département de Génie Civil (Université Notre-Dame) ; du département de Géologie (Université américaine de Beyrouth) ; du Centre de recherche géophysique (CNRS Liban). Coordonnés par Christophe Voisin (ISTerre), les contributeurs à cette planche sont, par ordre alphabétique, Jocelyne Adjizian-Gérard, Nada Badaro-Saliba, Marlène Brax, Stéphane Cartier, Cécile Cornou, Jacques Harb, Rachid Jomaa, Corinne Lacave, Alexandre Sursock et Rita Zaarour.

8La mise en page finale a été assurée par Claire Gillette et Antoine Eïd (Ifpo).

© Presses de l’Ifpo, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540