Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Atlas du Liban

 | 
Éric Verdeil
, 
Ghaleb Faour
, 
Mouin Hamzé

Partie 6 – Urbanisme, aménagement et gouvernance territoriale

Les unions municipales : l’affirmation d’un échelon territorial

Jihad Farah, Émilio Gemayel et Dima Raydan

Résumé

Les unions municipales représentent aujourd’hui une nouvelle échelle d’action et de gouvernance. Elles mobilisent à la fois des acteurs locaux soucieux d’un développement local plus efficient et des partis politiques communautaires qui cherchent à consolider leur contrôle territorial. Elles expérimentent aussi de nouveaux outils visant à renforcer la capacité de planification et de décision, comme les observatoires urbains et la planification stratégique.

Texte intégral

1Les premières unions municipales apparaissent pendant la guerre avec la loi de 1977 qui autorise leur création. Toutefois, ce n’est qu’après le retour des élections municipales en 1998 qu’on assiste à un regain d’intérêt pour les unions, dont le total s’élève en 2016 à 53 contre 13 en 1990. Le premier facteur de cette croissance est la recherche d’une capacité d’action territoriale plus efficace en s’appuyant sur les économies d’échelle et l’augmentation conséquente des moyens. Le second est l’intérêt et le soutien qu’affichent les bailleurs de fonds et les acteurs de la coopération décentralisée pour ces dispositifs de coopération. Le troisième est l’investissement des principaux partis politiques dans les questions municipales à travers la création de départements spécialisés. Ces derniers assurent aux municipalités affiliées aux partis des formations, de l’assistance technique, des réseaux d’échange de pratiques. Dans le climat de crise politique qui plombe l’action de l’État central depuis 2005, les unions municipales sont pour ces partis de nouveaux espaces politiques et administratifs à conquérir, car leur périmètre épouse souvent les contours de micro‑territoires communautaires. Leur espace est aussi celui de l’expérimentation de nouveaux outils de planification et de gestion du territoire, dont témoignent la création d’observatoires urbains et le recours accru à la planification stratégique régionale.

Figure VI-12 : Évolution chronologique de la couverture géographique du territoire par les unions municipals

Figure VI-12 : Évolution chronologique de la couverture géographique du territoire par les unions municipals

L’Observatoire de l’Environnement et de Développement de Tripoli (TEDO)

2Le TEDO est créé en 2000, dans le cadre d’un projet de coopération européenne, par l’union des municipalités Al‑Fayhaa autour de Tripoli. Il a pour objectif d’améliorer la prise de décision et la gestion urbaine en assurant un flux continu de données quantifiées. Bien qu’il se centre principalement sur les questions environnementales, l’observatoire s’élargit aux questions de développement de l’agglomération. TEDO mise sur la diffusion et le partage des données avec les principales administrations et acteurs économiques et sociaux de la ville. L’efficacité de TEDO est moins dans la qualité de l’information et son appropriation par les acteurs que dans sa capacité à instiguer et consolider une dynamique de réflexion collective sur la ville et ses problèmes. De fait, cette expérience constitue le premier pas du processus de planification stratégique dit City Development Strategy dans lequel s’engage l’union dès 2008.

La planification stratégique : aménagement et construction territoriale

3Depuis 2008 on compte une dizaine de plans stratégiques territoriaux/urbains achevés ou sous étude. Si certains plans sont portés par des municipalités (par ex. Saïda) ou répondent à une commande du CDR (par ex. Akkar), les unions municipales sont les principaux commanditaires de cette montée de la planification stratégique. Les bailleurs de fonds et les organisations internationales sont présents dans pratiquement tous les processus d’élaboration de plans stratégiques. Ces derniers reçoivent diverses appellations et mobilisent des méthodologies différentes. Toutefois, ils convergent dans la recherche d’une articulation entre la stabilisation d’une vision du futur économique, social et environnemental de la région concernée, l’identification d’actions et de projets prioritaires et de long terme et le développement d’un réseau d’acteurs qui puisse porter le plan stratégique sur la durée. Le plan stratégique n’est donc pas tant un outil d’aménagement qu’une occasion de consolider des modes de gouvernances et faire reconnaître des territoires émergents. L’expérience est encore récente. Si certains plans stratégiques voient déjà certaines matérialisations comme dans le cas de Jezzine, la majorité est encore sous étude ou bloquée pour des raisons politiques ou de financement.

Figure VI-13 : Plans stratégiques achevés ou sous étude

Figure VI-13 : Plans stratégiques achevés ou sous étude

Planification stratégique régionale au Akkar

4Ce plan stratégique de développement durable régional s’inscrit dans le cadre d’un projet de développement dans le Nord du Liban porté par le CDR. C’est une réponse du gouvernement aux combats de Nahr al‑Bared, afin de contrer la montée du radicalisme islamiste. Déjà en 2003, une loi votée mais pas encore appliquée a fait du Akkar un gouvernorat (mohafazat). Cette initiative articule une réflexion sur les leviers territoriaux du développement et les espaces de gouvernance susceptibles de favoriser ce processus. Le plan perçoit Akkar comme un ensemble de zones naturelles et de flux dont le potentiel pourrait être activé en renforçant les liens au sein du territoire ainsi qu’avec les secteurs voisins dans les hauteurs du caza de Minié‑Danniyé et du caza de Hermel.

Figure VI-14 : Schéma provisoire du plan stratégique développement durable régional de Akkar

Figure VI-14 : Schéma provisoire du plan stratégique développement durable régional de Akkar

Table des illustrations

Titre Figure VI-12 : Évolution chronologique de la couverture géographique du territoire par les unions municipals
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/10978/img-1.png
Fichier image/png, 408k
Titre Figure VI-13 : Plans stratégiques achevés ou sous étude
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/10978/img-2.png
Fichier image/png, 213k
Titre Figure VI-14 : Schéma provisoire du plan stratégique développement durable régional de Akkar
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/10978/img-3.png
Fichier image/png, 336k

© Presses de l’Ifpo, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540