Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Atlas du Liban

 | 
Éric Verdeil
, 
Ghaleb Faour
, 
Mouin Hamzé

Partie 3 – Une urbanisation intense

Introduction à la partie 3

Texte intégral

Figure III-1 : Plage de Jbeil, ville moyenne à la périphérie nord de l’agglomération beyrouthine, une des rares librement accessibles au public, dans un environnement très urbanisé (source : É. Verdeil, 2015)

Figure III-1 : Plage de Jbeil, ville moyenne à la périphérie nord de l’agglomération beyrouthine, une des rares librement accessibles au public, dans un environnement très urbanisé (source : É. Verdeil, 2015)

1Si la période de l’après-guerre est d’abord consacrée à la reconstruction des zones endommagées, de nombreuses séquelles du conflit civil restent encore visibles, à Beyrouth, comme au Chouf ou au Sud, et depuis 2005, dans d’autre secteurs touchés par les bombardements israéliens de 2006 ou les combats internes, comme à Tripoli ou à Nahr el-Bared. Ces vingt-cinq années d’après-guerre sont surtout une période d’intense urbanisation, autour de Beyrouth et le long du littoral, mais aussi le long des principaux axes de transport, vers Nabatiyé au Sud, vers Halba dans le Akkar et dans la plaine intérieure de la Bekaa. En nappe, en doigts de gant ou encore sous forme de mitage, l’urbanisation s’insinue dans toutes les régions : elle traduit un nouveau mode de vie lié à la diffusion de la mobilité automobile et de formes d’habitat peu denses et peu régulées. Cette déconcentration exprime également la recherche d’opportunités foncières abordables par des citadins forcés de s’installer hors de la capitale en raison de la spéculation et du renouvellement du tissu urbain. Le Mont-Liban, proche de Beyrouth, offre un condensé de ces transformations. Par contre, les données manquent encore de finesse et de robustesse pour cerner les autres évolutions de l’occupation des sols, qu’il s’agisse des zones de culture, de la forêt ou des espaces naturels. Ce qui est certain, c’est que l’urbanisation devient un objet de débats et de contestation, comme l’illustrent les conflits sur l’occupation illégale du littoral, où émergent de nouveaux acteurs producteurs de données et porteurs de revendications pour un usage du sol plus respectueux du droit et du public.

Table des illustrations

Titre Figure III-1 : Plage de Jbeil, ville moyenne à la périphérie nord de l’agglomération beyrouthine, une des rares librement accessibles au public, dans un environnement très urbanisé (source : É. Verdeil, 2015)
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/10839/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 2,5M

© Presses de l’Ifpo, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540