Version classiqueVersion mobile

La légende de Skanda

 | 
R. Dessigane
, 
P.Z. Pattabiramin

Index des histoires

Texte intégral

Agastya — Skanda lui enseigne le sens de la syllabe OM, I. 17, 41-42
— reçoit de Śiva l’ordre d’aller, accompagné de la Kāverī, abaisser le Vindhya et de s’installer sur le Potiyai, II. 23, 9-16
— égaré dans la montagne en laquelle s’était transformé le magicien Krauñca, la crevasse de son bâton et condamne Krauñca à garder cette forme de montagne, II. 24
— abaisse le Vindhya, II. 25
— met à mort Ilvala et digère Vātāpi, II. 26
— fait pénitence pour expier le meurtre d’Ilvala et Vātāpi, II. 27, 10-14
— poursuit Ganeśa déguisé en jeune brâhmane, II. 27, 38-57
— transforme le temple visnuïte de KuRRālam en un temple de [Śiva, II. 28

Agni — sur l’ordre de Śiva, prend en même temps que Vāyu, les étincelles jaillies des six têtes du dieu, pour les porter dans la Gaṅgā, I. 11, 51 sqq
— prend la forme de l’étendard de Skanda, IV. 13, 205-209

Agnikopana — combat avec Siṃhamukha, IV. 12, 156-166

Agnimukha — blesse Vīrapurandara et tue les sept autres vīra, IV. 8, 39-65
— blessé par Vīrabāhu, appelle Kālī à son aide, IV. 8, 66-91
— tué par Vīrabāhu, IV. 8, 133-147

AiyaNār — reçoit la garde d’Indrāṇi, II. 31, 18-20 ; II. 32, 52-64
— délègue la garde d’Indrāṇi à Kāla, II. 32, 65-68
— histoire de sa naissance, II. 32

Ajamukha — tué par Madhu, IV. 3, 150-170

Ajamukhī — née de Kāśyapa et Māyā, II. 3, 26-27
— séduit Durvāsa et a de lui deux enfants, Ilvala et Vātāpi, II. 20, 1-10
— tente d’enlever Indrāṇī, II. 34-36
— vaincue par Kāla, II. 36
— se plaint auprès de Śūrapadma, II. 41

Amṛtavallī — fille de Viṣṇu, fait pénitence dans le Śaravana, pour obtenir de devenir épouse de Skanda, devient fille d’Indra, est confiée à Airāvata, I. 18, 1-7

Anala — tué par Siṃha, IV. 3, 112-128

Asurendra — se rend à Mahendrapura et communique à Śūrapadma la nouvelle de la mort de Tāraka, I. 22, 20-45
— combat avec Kanaka, Unmatta, Matta, Siṃha, Daṇḍaka, Somaka, Vijaya, IV. 4, 88-112
— tué par Vīrabāhu, IV. 4, 119-124

Asurendra — après la défaite de son fils Gajamukha, se transforme en oiseau, VI. 14, 260-263

Atighora — combat avec les bhūta, tué par Megha, I-4, 332-351

Atiśūra--tué par Ugra, IV. 4, 53-87

Ativīra — gardien de Laṅkā, tué par Vīrabāhu, III. 5

Barattement de la mer de lait, II. 32 ; VI. 13, 303-315

Bhadrakālī — naît de la colère de Pārvatī, VI. 19, 15

Bhagīratha — fait descendre la Gaṅgā sur la terre, VI. 13, 375-376
— obtient le châtiment de Ghora par ses pénitences faites en l’honneur du javelot de Skanda, VI. 23, 4-7

Bhairava — coupe une tête de Brahman, le ressuscite, garde la tête coupée dans la main, VI. 13, 171-177
— demande aux muni et aux dieux l’aumône de leur sang, puis les ressuscite, pique Viśvaksena sur son javelot, demande à Viṣṇu l’aumône de son sang, lui rend sa force, ressuscite Viśvaksena, VI. 13, 178-197

Bhānukopa — fils de Śūrapadma, attache le soleil au pied de son berceau, II. 19, 4-14
— à la recherche de celui qui a blessé Ajamukhī, se rend au monde des dieux et combat avec les dieux commandés par Jayanta, II. 43
— met en prison les dieux et Jayanta, II. 43, 28-96
— combat avec Ugra, Daṇḍin, Pinākin et les huit vira, IV. 3, 197-262
— premier combat avec Vīrabāhu, IV. 3, 263-353
— quitte le champ de bataille, IV. 3, 354-393
— deuxième combat avec Vīrabāhu, IV. 5, 1-131
— quitte le champ de bataille, IV. 5. 139-144
— lance le māyāstra sur le camp des bhūta, IV, 5, 147-168
— troisième combat avec Vīrabāhu, est tué par lui, IV. 11, 1-144

Brahman — prescrit aux muni le Naimiṣāraṇya comme lieu de pénitence, P. 6, 110sqq
— ordonne à Kāma d’exciter le désir chez Śiva pour qu’il rompe son ascèse, I. 4, 1-76
— interrogé par Skanda sur le sens de la syllabe OM, ne peut répondre et est jeté en prison, I. 16, 1-15
— donne son enseignement à Dakṣa sur la supériorité de Śiva, VI. 1
— entreprend un sacrifice dont il destine la première oblation à Siva, VI. 10, 1-5
— dispute à Viṣṇu la prééminence, refuse de reconnaître celle de Śiva apparu entouré d’une fiamme, a une tête tranchée par Bhairava créé par Śiva, VI. 13, 154-170
— implore le pardon de Vīrabhadra, VI. 20, 94-136
— lutte avec Viṣṇu pour la prééminence, VI. 21, 1-53
— sous la forme d’un haṃsa, cherche à atteindre le sommet de la flamme qui entoure Śiva, VI. 21, 67-85
— adore la flamme qui se transforme en la montagne Aruṇācala, VI. 21, 94-98

Bṛhaspati — enseigne le kāmaśāstra à Indra, V. 5, 19-50

Caṇḍa — combat avec Siṃha, tué par lui, IV. 3, 129-149

Candra — condamné au déclin par une malédiction de Dakṣa, VI. 4, 3-6
— obtient de la grâce de Śiva, de garder un seizième de son corps, de croître et décroître périodiquement, VI. 4, 35-48

Citravallī — épouse Mucukunda et donne naissance à Agnivarman, VI. 23, 35-48

Dadhīci — montre à Dakṣa la grandeur de Śiva, VI. 12-15

Dakṣa — reçoit l’enseignement de Brahman sur la supériorité de Śiva, VI. 1
— fait pénitence près du Mānasasarovāra et obtient de Śiva richesse et puissance matérielles, VI. 2
— condamne Nārada à toujours errer sur la terre, VI. 3, 52-55
— engendre 23 filles, marie les treize premières à Dharma, les autres à Bhṛgu, etc., VI. 3, 56-66
— engendre 27 filles qu’il marie à Candra, VI. 4, 1-2
— maudit Candra et le condamne au déclin, VI. 4, 3-6
— trouve dans la Yamunā une conque qui se transforme en une fille (Pārvatī) et l’adopte, VI. 6, 14-19
— va au Kailāsa, a l’entrée refusée par les bhūta, VI. 9
— s’oppose à ce qu’une oblation soit donnée à Śiva dans le cacrifice célébré par Brahman, VI. 10, 6-19
— prépare un sacrifice, VI. 11
— malgré les remontrances de Dadhīci, refuse d’offrir une oblation à Śiva, VI. 12-15
— célèbre le sacrifice auquel il refuse d’inviter Śiva, VI. 16-17
— tué par Vīrabhadra, VI. 20, 159-168
— ressuscité avec une tête de bouc, VI. 20, 159-168
— adore Śiva à Kāśi, VI. 22, 1-7

Dakṣa (1000 fils de) font pénitence pour obtenir le pouvoir de créer des êtres, puis sur le conseil de Nārada, pour obtenir le salut VI. 3, 1-25 ; 26-51

Daṇḍaka — combat avec Asurendra, IV. 4, 103-104

Daṇḍin combat avec Bhānukopa, IV. 3 210-212
— combat avec Siṃhamukha, IV. 12, 169-175

Daśamukha — tué par Siṃha, IV, 12, 86-98

Devasenā — son origine, I. 18, 1-7
— épouse Skanda, V. 2

Dharmadatta — pour s’être laissé duper par un alchimiste, est transformé en éléphant, II. 5, 114-147
— retrouve sa forme grâce à Skanda, II. 5, 148-152

Dharmakopa — attaque les bhūta, IV. 10, 1-22
— combat avec Vīramārtāṇḍa, IV. 10, 23-50
— tué par Vīrābāhu, IV, 10, 51-70

Gajamukha — tué par Vīrabāhu, III. 6, 1-48

Gajamukha — reçoit l’instruction de Śukra, fait pénitence, obtient de Śiva le don d’être invincible, etc., VI. 14, 45-98
— vaincu par Gaṇeśa à Tirucceṅkāṭu, VI. 14, 211-250
— se transforme en rat, devient monture de Gaṇeśa, VI. 14, 251-259

Gajāsura — tué par Śiva, VI. 13, 131-153

Gaṇeśa — prend la forme d’un corbeau, pour renverser la calebasse d’Agastya où se trouvait la Kāverī, II. 27, 35-36
— ayant pris la forme d’un jeune brahmane est poursuivi par Agastya, II, 27, 38-57
— combat avec Gajamukha à Tirucceṅkāṭu, VI. 14, 211-250
— Gajamukha s’étant transformé en rat, le soumet et en fait sa monture, VI. 14, 251-259
— va à Ālaṅkāṭu, délivre Viṣṇu de la malédiction de Pārvatī qui l’a transformé en serpent, VI. 15, 1-5
— à l’appel de Skanda, apparaît sous la forme d’un éléphant et effraie Vallī, VI. 24. 110-120

Gaṅgā — reçoit les étincelles jaillies des cinq têtes de Śiva, apportées par Vāyu et Agni, les charrie et les dépose dans l’étang Śaravana, I. 11, 74-91

Hiraṇya — conseille la conciliation à son père Śūrapadma et, devant le refus de celui-ci, part en guerre, IV. 7, 1-50
— combat avec Nīla, IV. 7, 90-110
— combat avec Vīrabāhu, s’enfuit et se cache dans la mer sous la forme d’un poisson, IV. 7, 111-131

Hiraṇyākṣa — emmène la terre au fond des eaux, tué par Viṣṇu incarné en un sanglier, VI. 13, 16-21

Ilvala — fait un sacrifice à Brahman et reçoit le don de pouvoir ressusciter son frère Vātāpi, II. 20, 15-22
— use de ce don pour faire périr les muni, II. 20, 27-30
— tué par Agastya, II. 26

Indra — fait pénitence sur le Mont Meru, pour obtenir l’aide de Śiva contre l’asura Sūrapadma, I. 3, 32-35
— menacé de voir son épouse Indrāṇī enlevée par Śūrapadma, quitte sa capitale céleste et se cache sur la terre à CiRkāLi, II. 21
— souffre d’une pénurie de fleurs causée par la sécheresse, II. 21, 46-47
sur le conseil de Nārada, fait penitence et adore Gaṇeśa pour faire venir la Kāverī dans son jardin, II. 27, 10-33
— entend les plaintes des dieux et leur promet d’aller au Kailāsa intervenir auprès de Siva en leur faveur, II. 30
— se rend au Kailāsa avec les dieux pour demander à Śiva protection contre Śūrapadma, II. 33
— apprend la tentative d’Ajamukhī contre son épouse, et emmène celle-ci au Meru où ils se cachent, II. 38
— se transforme en paon et devient monture de Skanda, IV. 13, 366-391
— couronné par Skanda, V. 3, 30-41
— veut renoncer au monde, revient sur sa décision sur le conseil de Bṛhaspati, V. 5
— va au Kailāsa, lance son foudre sur Śiva qui a pris la forme d’un démon posté à l’entrée, VI. 13, 198-211
— tue Valāsura, VI. 23, 49-56
— sous la forme d’un paria assiste aux fêtes de Tiruvarūr VI. 23, 120
— donne à Mucukunda les statues de Śiva, Umā et Skanda adorées par Viṣṇu, VI. 23, 111-116

Jalaṃdhara — né de la colère de Śiva contre Indra, recueilli par Varuṇa, tire sur les barbes de Brahman, VI. 13, 212- 230
— combat avec Viṣṇu, VI, 13, 236-240
— soulève le disque que Śiva a tracé sur le sol et est tué par lui, VI. 13, 245-270

Jayanta — attaque Bhānukopa, II. 43, 12-27
— tue Nīlakeśa, II. 43, 44-57
— est vaincu et mis en prison par Bhānukopa, II. 43, 61-96

Kāla — reçoit d’AiyaNār la garde d’Indrāṇī, II. 32, 65-68
— défend Indrāṇī enlevée par Ajamukhī, II. 36

Kāli — vient à l’aide d’Agnimukha, combat avec Vīrabāhu, IV. 8, 92-132

Kāma — envoyé par Brahman, lance ses flèches sur Śiva et est réduit en cendres par le feu de l’œil frontal du dieu, I. 4, VI. 23, 73-81

Kanaka — combat avec Asurendra, IV. 4, 88-96

Kāśyapa — séduit par Māyā, engendre Śūrapadma, Siṃhamukha, Tāraka, Ajamukhī, II. 1-3
— donne son enseignement à ses fils asura, II. 4-5

Kauśika — épouse Vṛttā, II. 5, 162-166

Kāverī — reçoit de Śiva l’ordre d’accompagner Agastya, II. 23, 17-25
— sort de la calebasse d’Agastya renversée par Gaṇeśa transformé en corbeau, II. 27, 38-57
— entre dans le jardin d’Indra à Śrīkāṣā, II. 29

Krauñca — se joint à Tāraka contre Skanda, est fendu par le javelot de ce dernier, I. 20, 173-196
— magicien, se transforme en montagne pour égarer Agastya en son sein, est percé et maudit par lui, II. 24

Kṛttikā — récompensées par Śiva pour avoir nourri son fils, I. 13, 29-30

Kuśaka — engage son fils à prendre épouse, II. 5, 8-78
— délivre Dharmadatta, II. 5, 112-152
— ressuscite Vṛttā, II. 5, 153-161

Lakṣmī — voulant échapper à la destruction universelle, se fait taureau et s’offre comme monture à Śiva, VI. 13, 303-315

Madhu — tue Ajamukha, IV. 3, 150-170

Magadha — s’unit à Vibudhā, sous la forme d’un éléphant, engendre Gajamukha, VI. 14, 13-39

Mahendrapura — détruite par Vīrabāhu, II. 15
— détruite par les bhūta, IV. 4, 352-380
— reconstruite, IV. 4, 407-420

Mārkaṇḍeya — naît de Mṛkaṇḍu, II. 5, 168-189
— pratique l’ascèse pour échapper à Yama qui doit l'emporter à la fin de sa seizième année, II. 5, 193-202
— repousse les envoyés de Yama par la force de sa dévotion à Śiva, II. 5, 203-256

Matta — combat avec Asurendra, IV. 4, 99-101

Māya — tué par Nīla, IV. 3, 132-136

Māyā — séduit Kāśyapa, donne naissance à Śūrapadma, Siṃhamukha, Tāraka, Ajamukhī, II. 1-3
— donne son enseignement à ses fils asura, II. 6
— quitte Kāśyapa, II. 7

Megha — tue Atighora, IV. 4, 332-351
— tué par Vīrapurandara, IV. 8, 39-45

Mohinī — s’unit à Śiva et donne naissance à AiyaNār, II. 32
— affole d’amour les muni du Dārukavana, VI. 13, 30-98

Mṛkaṇḍu — naît de Kauśika et Vṛttā, II. 5, 168
— obtient de la grâce de Śiva un fils qui doit mourir à l’âge de seize ans, II. 5, 168-189

Mucukunda — singe, obtient de la grâce de Śiva de naître roi dans la lignée de Hariścandra, V. 2, 31-44
— invité au mariage de Skanda et Devasenā, V. 2, 49-171
— reçoit l’enseignement de Vasiṣṭha, adore Skanda et reçoit de lui le don de régner sur font l’univers, avec l’aide de Vīrabāhu, etc., VI. 23, 24-34
— épouse Citravallī, fille de Vīrabāhu, VI. 23, 35-39
— va au monde céleste aider Indra à vaincre Valāsura, VI. 23, 49-56
— installe à Tiruvarūr, etc., les statues de Śiva, Umā et Skanda adorées par Viṣṇu, VI. 23, 117-119

Muni’s du Dārukavana — s’enorgueillissent de leur ascèse, s’éprennent de Mohinî en laquelle s’est transformé Viṣṇu ; leurs épouses suivent Śiva transformé en un bel ascète nu, VI. 13, 30-98
— font un sacrifice d’où sortent un tigre, un trident, une antilope, des serpents, des démons, un crâne qu’ils envoient contre Śiva pour le tuer, VI. 13, 99-109
— envoient leur mantra réunis en un ḍamaru contre Śiva, VI. 13, 110-112
— font un sacrifice d’où sort MuyalakaN (Apasmāra ?) envoyé avec le feu du sacrifice contre Śiva, VI. 13, 113-115
— vaincus se prosternent aux pieds de Śiva, VI. 13, 120-127

Nampi — trouve dans un fossé Vallī enfantée par une biche, VI. 24, 33-43

Nandin — représentant de Śiva au sacrifice de Brahman, insulté par Dakṣa, le maudit et quitte le sacrifice, VI. 10, 20-28

Nārada — fait un sacrifice d’où sort un bélier, I. 15
— donne son conseil à Skanda arrivé devant le Krauñca pour tuer Tāraka. I. 20, 1-5
— excite l’orgueil du mont Vindhya, II. 22
— communique à Śūrapadma la nouvelle de l’installation du camp de Skanda devant Mahendrapura, IV, 2
— apprend à Skanda que Bhānukopa s’est mis en marche pour l’attaquer IV. 3, 57-66
— apprend à Skanda l’étourdissement de Vīrabāhu et des bhūta sous l’influence du māyāstra, IV. 5, 180-186
— condamné par Dakṣa à toujours errer sur la terre, VI. 3, 52-55
— fait part à Śiva de la célébration du sacrifice de Dakṣa, VI. 18, 1-6
— obtient la prééminence en adorant Skanda, VI. 23, S-16

Nila — tue Māya, IV. 3, 132-136
— combat avec Hiraṇya, IV. 7, 90-110

Nīlakeśa — tué par Jayanta II. 43, 44-57

Parāśara (six fils de) — à la suite d’une malédiction sont transformés en poissons dans le Śaravana, boivent le lait de Pārvatī, reprennent leur forme, et sur l’ordre de Śiva vont à TirupparaṅkuNRam faire pénitence, I. 13, 31-34
— leur histoire racontée par Indra, I. 25, 30-38
— reçoivent l’enseignement de Skanda, V. 1, 32-35

Pārvatī — fait pénitence au bord d’un étang de l’Himālaya, assume la forme d’un bébé et est adoptée par le roi des monts et son épouse Menā, I. 2, 10-31
--âgée de six ans entreprend une pénitence pour obtenir de devenir épouse de Śiva, I. 2, 31-36
— sort victorieuse de l’épreuve que lui fait subir Śiva déguisé en un vieux brâhmane, I. 6
— épouse Śiva, I. 10
— accusant les dieux d’être cause de ce que Skanda ne soit pas né d’elle, maudit leurs épouses, I. 12, 1-5
— s’étant rendu avec Śiva au Śaravana, prend dans ses bras les six enfants qui se réunissent en un seul à six têtes. I. 13, 1-28
— va faire pénitence sous la forme d’une conque, dans la rivière Kālindī, VI. 5, 50-52
— prise sous la forme d’une conque par Dakṣa, devient un bébé. VI. 6, 14-19
— âgée de six ans, fait pénitence pour épouser Śiva, VI. 7
— cache les yeux de Śiva ; est effrayée, de sa sueur naissent dix rivières qui forment la Gaṅgā, VI. 13, 364-372
— son regard transforme le praṇava en deux éléphants, mâle et femelle, qui s’accouplent et engendrent Gaṇeśa, VI. 14, 129-157
— joue aux dés avec Śiva, maudit Visnu pour sa partialité envers Śiva, le transforme en serpent, VI. 14, 158-198
— se rend au sacrifice de Dakṣa, maudit Dakṣa, VI. 18
— crée Bhadrakālī de sa colère, VI. 19, 15
— maudit Viṣṇu, condamnant son fils Kāma à être brûlé par le regard de Śiva, VI. 23, 73-81

Pinākin — combat avec Bhānukopa, IV. 3, 213-214

Sahasrabāhu — tués par Vīrabāhu, II. 16

Śakti (neuf) — nées des pierres précieuses des anneaux de cheville de Pārvatī donnent naissance à neuf enfants, Vīrabāhu et les huit vīra, I. 12

Śaravana — reçoit les étincelles jaillies des six têtes de Śiva et apportées par la Gaṅgā ; de son eau surgit Skanda, I. 11, 74-113

Śatamukha — tente d’arrêter Vīrabāhu et est tué par lui, III. 13

Śaurī — pleure son époux Tāraka et monte sur son bûcher, I. 22, 1-19

Siṃha — tue Anala, IV. 3, 112-128
— combat avec Caṇḍa, le tue, IV. 3, 129-149
— combat avec Asurendra, IV. 4, 102
— tue Vyāghramukha IV. 6, 9-29
— tue Daśamukha, IV. 12, 86-98

Siṃhamukha — né de Kāśyapa et Māyā, II. 3, 20-22
— attaque les bhūta, IV. 12, 1-85
— combat avec Agnikopana, Sumālin, un groupe de 100.008 guerriers, IV. 12, 156-179
— combat avec Vīrabāhu, IV. 12, 199-278
— envoie le māyāpāśa sur Vīrabāhu, IV. 12, 279-294
— avale les bhūta, IV. 12, 311-326
— combat avec Skanda, est tué par lui, IV. 12, 339-459

Śiva — ordonne à Viṣṇu de s’incarner en le sage Vyāsa, P. 7, 31sqq
— explique les veda et āgama aux quatre sages Sanaka, etc., et, faisant la maunamudrā, se plonge dans la méditation, I. 3, 11-29
— annonce à Indra qu’il engendrera un fils destiné à châtier Śūrapadma, I. 3, 32-35
— réduit en cendres Kāma, I. 4, 88-110 ; VI. 23, 90-95
— déguisé en vieux brâhmane tente sans succès de détourner Pārvatī de sa pénitence, I. 6
— demande par l’intermédiaire des sept ṛṣi la main de Pārvatī, I. 7
— épouse Pārvatī, I. 10
— entend les plaintes des dieux contre les méfaits des asura et prend une forme à six têtes desquelles il fait sortir des étincelles, I. 11, 43-50
— ordonne à Vāyu et Agni de porter les étincelles jaillies de ses six têtes, dans la Gaṅgā, I. 11, 51-73
— fait naître neuf śakti des pierres précieuses tombées des anneaux de cheville de Pārvatī, I. 12, 6-7
— intervient pour que Skanda libère Brahman, I. 17
— ordonne à Skanda de mettre à mort Śūrapadma et les asura, I. 18, 34-35
— transforme les onze Rudra en armes et les remet à Skanda, lui donne ses troupes, I. 18, 36sqq
— protège son dévot Mārkaṇḍeya de Yama, II. 5, 249-259
— ressuscite Yama, II. 5, 265-285
— déguisé en vieux brâhmane, ressuscite Śūrapadma qui s’était immolé dans un sacrifice, II. 9, 1-15
— donne à Śūrapadma la royauté sur 1.008 mondes, des troupes, des armes, etc., II. 9, 16-28
— prend Candra réduit à un seul doigt dans sa chevelure, VI. 4, 41-45
— envoie Umā faire pénitence sous la forme d’une conque dans la rivière Kālindī, VI. 5, 46-49
— déguisé en vieux brâhmane, met à l’épreuve la fermeté de Pārvatī VI. 7, 11-30
— épouse Pārvatī, fille de Dakṣa, VI. 8, 1-20
— lors du mariage disparaît, reparaît en vieil ascète śivaïte, reprend sa forme et emmène Pārvatī, VI. 8, 21-43
— brise une défense du sanglier en lequel s’est incarné Viṣṇu, VI. 13, 16-21
— s’empare de la carapace de la tortue en laquelle Viṣṇu s'est incarné, ordonne à Viṣṇu de distribuer, en prenant la forme de Mohinī, le nectar, VI. 13, 22-29
— se transforme en un bel ascète et affole d’amour les épouses des muni du Dārukavana, VI. 13, 30-98
— s’empare du tigre, du trident, de l’antilope, des serpents, des démons, du crâne, des mantra réunis en un ḍamaru, de MuyalakaN et du feu envoyés par les muni contre lui pour le tuer, VI. 13, 99-115
— danse en piétinant le démon MuyalakaN, VI. 13, 120-127
— tue Gajāsura, VI. 13, 131-153
— apparaît devant Brahman et Viṣṇu, entouré d’une flamme, coupe une tête de Brahman, VI. 13, 154-170
— trace sur le sol un disque qui tue Jalaṃdhara quand celui-ci le soulève, VI. 13, 245-270
— avale le venin craché par le serpent Vāsuki lors du barattement de la mer de lait, VI. 13, 332-359
— crée un troisième œil sur son front, met la Gaṅgā dans sa chevelure, VI. 13, 364-372
— extermine Brahman, ses fils et Viṣṇu ; regarde son épaule gauche et dans la moitié gauche de son corps se forme Pārvatī ; recrée Brahman, etc., VI. 13, 378-385
— fait sortir Vīrabhadra de son œil frontal et lui ordonne de détruire le sacrifice de Dakṣa, VI. 19, 1-21
— apparaît entouré d’une flamme devant Brahman et Viṣṇu, VI. 21, 54-66

Śivamuni — fait concevoir une biche de son regard amoureux, VI. 24, 19-32

Skanda — surgit du Śaravana, I. 11, 92-93
— bouleverse l’univers par ses jeux, I. 14, 22-40
— entre en guerre avec les dieux qui ne l’ont pas reconnu, les met à mort, puis les ressuscite, I. 14, 41-106
— apaise le bélier sorti du sacrifice de Nārada et le prend comme monture, I. 15, 22-25
— interroge Brahman sur le sens de la syllabe OM, le met en prison et assume les fonctions de créateur, I. 16
— sur l’intervention de Śiva libère Brahman, I. 17
— enseigne le sens de la syllabe OM à Agastya, I. 17, 41-42
— combat avec Tāraka, I. 20, 107-203
— s’installe sur le Devagiri pour recevoir les honneurs des dieux, I. 22, 1-19
— visite de lieux sacrés, I. 23
— séjour à Kumārapurī (Ceyñalūr), I. 24
— traversée d’un désert (région de ParaṅkuNRam), I. 25
— s’installe à Tiruccentūr, I. 26, 1-9
— envoie Vīrabāhu consoler les dieux prisonniers à Mahendrapura et demander leur libération à Śūrapadma, III. 1, 1-14
— apparaît devant Jayanta et les dieux pour les consoler de leur captivité, III. 10
— établit son camp Hemakūṭa devant Mahendrapura, IV. 1
— envoie Vīrabāhu contre Bhānukopa, IV. 3, 67-87
— premier combat avec Śūrapadma, IV. 4, 231-311
— délivre Vīrabāhu et les bhūta du māyāstra, IV. 5, 187-216
— combat avec Siṃhamukha et le tue, IV. 12, 339-459
— libère les bhūta en crevant le ventre de Siṃhamukha, IV. 12, 358-366
— libère Vīrabāhu du māyāpāśa, IV. 12, 367-376
— extermine les armées de Śūrapadma, IV. 13, 78-150
— a son étendard brisé par Śūrapadma, IV. 13, 197-204
— prend un corps contenant tout l’univers (Viśvarūpa), IV. 13, 421-427
— son javelot tranche le corps de Śūrapadma en deux parties qu’il envoie dans la mer, IV. 13, 464-491
— fait l’insigne de son étendard et sa monture du coq et du paon en lesquels se sont transformées les deux parties du corps de Śūrapadma, IV. 13, 492-499
— rend à Agni et Indra transformés en coq et en paon leur forme première, IV. 13, 500-507
— retourne à Tiruccentūr, IV. 16, 17-21
— s’installe à ParaṅkuNRam, V. 1
— donne son enseignement aux fils de Parāśara, V. 1, 32-35
— épouse Devasenā, V. 2
— va au monde céleste couronner Indra, V. 3
— s’installe sur le Skandagiri, V. 4
— approche Vallī sous la forme d’un chasseur, se transforme en arbre à la venue du père de Vallī, VI. 24, 65-81
— se transforme en un vieux dévot śivaïte, VI. 24, 94-109
fait surgir son frère Gaṇeśa sous la forme d’un éléphant, pour que Vallī effrayée vienne l’embrasser ; reprend alors sa forme divine, VI. 24, 110-120
— rendez-vous avec Vallī dans un bois voisin du champ de millet, VI. 24, 121-146
— enlève Vallī, VI. 24, 158-192
— épouse Vallī, VI. 24, 193-209
— se rend avec Vallī à Tiruttani, VI. 24, 210-214
— va au Skandagiri avec Vallī et y retrouve Devasenā, VI. 24, 232-237

Somaka — combat avec Asurendra, IV. 4, 105-107

Śukra — engage Māyā, fille du roi des asura, à aller séduire Kāśyapa, II. 1, 4-10
— donne son enseignement à Śūrapadma, II. 10
— description de l’univers, II. 11

Sumālin — combat avec Siṃhamukha, IV. 12, 167-168

Sundaravallī — fille de Viṣṇu, fait pénitence dans le Śaravaṇa, pour obtenir de devenir épouse de Skanda, puis devient fille de Śivamuni au mont Vallī, I. 18, 1-12

Śūrapadma — colère à la nouvelle de la mort de Tāraka, I. 22, 37-65
— né de Kāśyapa et Māyā, II. 3, 8-18
— accomplit un sacrifice où Śiva n’apparaît pas, s’offre lui-même en oblation, II. 8
— est ressuscité par Śiva, II. 9, 1-15
— reçoit de Śiva la souveraineté sur 1.008 univers, des armes, des troupes, etc., II. 9, 16-28
— reçoit l’enseignement de Śukra, II. 10
— fait la conquête des mondes célestes, II. 12
— son couronnement, II. 16
— donne ses ordres aux dieux, II. 17, 1-10
— épouse Padmakomalā, II. 17
— humilie les dieux en leur faisant porter du poisson, II. 18
— jette les dieux en prison pour être restés indifférents lorsqu’Ajamukhī fut blessée par Kāla, II. 42
— sur l’intervention de Brahman, libère les dieux, II. 42, 67-71
— refuse les propositions de conciliation transmises par Vīrabāhu, III. 12
— ordonne à Śatamukha d’arrêter Vīrabāhu, III. 12, 1-7
— fait reconstruire Mahendrapura détruite par Vīrabāhu, III. 20
— conseil de ses ministres, III. 21
— envoie Bhānukopa contre Skanda, IV. 3, 1-11
— combat avec les huit vīra, IV. 4, 144-181
— combat avec Vīrabāhu, IV. 4, 182-230
— premier combat avec Skanda, IV. 4, 231-311
— ajourne la bataille, IV. 4, 327-331
— fait éteindre l’incendie de Mahendrapura par les nuages du déluge universel, IV. 6, 52-61
— reprend le combat contre Skanda, IV. 13, 1-49
— repousse Vīrabāhu, IV. 13, 151-171
— brise l’étendard de Skanda, IV. 13, 197-204
— fait venir la montagne Sudhāmandara pour ressusciter ses guerriers morts, IV. 13, 298-320
— prend la forme d’un oiseau cakravāka, IV. 13, 366-391
— prend la forme de la terre, se métamorphose en eau, feu, vent, etc. IV. 13, 392-420
— son corps est tranché en deux parties par le javelot de Skanda et est jeté dans la mer, IV. 13, 464-491
— revient à la vie et les deux parties de son corps se transforment en un coq et en un paon dont Skanda fait l’insigne de son étendard et sa monture, IV. 13, 492-499

Śūrapadma (trois mille fils de) — attaquent les bhūta, IV. 9, 1-57
— tués par Vijaya, IV. 9, 67-83

Sūta — raconte le Skandapurāṇa, P. 6, 124

Tāraka — né de Kāśyapa et Māyā, II. 3, 8-18
— combat avec Virabāhu, I. 20, 26-100
— combat avec Skanda, I. 20, 107-203

Ugra — combat avec Bhānukopa, IV. 3, 197-209
— tue Atiśūra, IV. 4, 53-S7

Unmatta — combat avec Asurendra, IV. 4, 97-98

Vajrabāhu – tué par Vīrabāhu, III. 17

Valāsura - tué par Indra, VI. 23, 49-56

Vallī — son origine, I. 18, 1-12
— approchée par Skanda sous la forme d’un chasseur, V. 24, 65-81
-- effrayée par l’éléphant, embrasse le vieux dévot sivaïte en lequel Skanda s’est transformé, VI. 24, 110-120
— rendez-vous avec Skanda, VI. 24, 121-146
— enlevée par Skanda, VI. 24, 158-192
— épouse Skanda, VI. 24, 193-209
— emmenée par Skanda à Tiruttani, VI. 24, 210-214
— emmenée par Skanda au Skandagiri, VI. 24, 232-237

Vātāpi — avec son frère fait périr les muni, II. 20, 27-30
— est digéré par Agastya, II. 26

Vāyu — envoyé par les dieux au Kailāsa, se voit refuser l’entrée par Nandin, I. 11, 1-21
— sur l’ordre de Śiva, prend, en même temps qu’Agni, les étincelles jaillies des six têtes du dieu, pour les porter dans la Gaṅgā, I. 11, 51sqq

Vibudhā — s’étant unie à Māgadha sous la forme d’une éléphante, donne naissance à Gajamukha, VI. 14, 13-39

Vijaya — combat avec Asurendra, IV. 4, 108-112
— tue les trois mille fils de Śūrapadma, IV. 9, 67-83

Vindhya — son orgueil excité par Nārada, se grandit, II, 22
— abaissé par Agastya, II. 25

Vīrabāhu — sur l’ordre de Skanda, amène au Kailāsa le bélier sorti du sacrifice de Nārada, I. 15, 17-21
— sur l’ordre de Skanda attaque Tāraka, I. 20, 6-100
— sur le chemin de Mahendrapura, écrase le mont Gandhamādana, III. 1, 19-53
— saute par-dessus la mer jusqu’à Lankā, III. 2
— tue Vīrasiṃha, gardien de Laṅkā, III. 3
— submerge Laṅkā, III. 4
— tue Ativīra, gardien de Laṅkā, III. 5
— arrive devant Mahendrapura, évite les portes nord et est, III. 6
— devant la porte sud de Mahendrapura, tue Gajamukha, III. 6, 1-48
— prend la forme d’un atome et se pose sur la porte est, III. 6, 49-55
— entre dans la prison de Jayanta et le console de sa détresse, III. 11
— entre dans la cour de Śūrapadma et lui demande la libération des dieux, III. 12
— tue Śatamukha, III. 13
— anéantit la troupe des gardiens du palais de Śūrapadma, III. 14
— détruit Mahendrapura, III, 15
— détruit la troupe des Sahasrabāhu, III. 16
— tue Vajrabāhu, III. 17
— revient à Laṅkā, y tue Yāḷimukha, III. 18
— premier combat avec Bhānukopa, IV. 3, 263-353
— tue Asurendra, IV. 4, 119-124
— combat avec Śūrapadma, IV. 4, 182-230
— deuxième combat avec Bhānukopa, IV. 5, 1-131
— entre avec les bhūta dans Mahendrapura, IV. 6, 1-8
— incendie Mahendrapura, IV. 6, 30-41
—· éloigne les nuages qui éteignaient l’incendie de Mahendrapura, IV. 6, 62-67
—· combat avec Hiraṇya, IV. 7, 111-131
— blesse Agnimukha, IV. 8, 66-91
— combat avec Kālī, IV. 8, 119-132
— tue Agnimukha, IV. 8, 133-147
— obtient de Yama qu’il rende la vie aux sept vira tués par Agnimukha, IV. 8, 183-230
— combat avec Dharmakopa, IV. 10, 51-70
— troisième combat avec Bhānukopa, le tue, IV. 11, 1-144
— tue les cent fils de Siṃhamukha, IV. 12, 189-198
— combat avec Siṃhamukha, IV. 12, 199-278
— lié et transporté sur l’Udayagiri par le māyāpāśa, IV. 12, 279-294
— envoyé par Skanda, libère les dieux, IV. 16, 1-12
— devient guerrier humain au service de Mucukunda, VI. 23, 24-34
— vainc Yama et lui reprend le perroquet de Citravallī, VI. 23, 40-44
— vainc les montagnards et rapporte les fruits de leur pays à Citravallī, VI. 23, 45-48

Vīrabhadra — naît de l’œil frontal de Śiva, VI. 19, 1-14
— détruit le sacrifice de Dakṣa, massacre dieux et muni, tue Dakṣa, VI. 20, 1-82
— ressuscite les dieux et les muni, VI. 20, 137-142
— redonne vie au corps de Dakṣa après qu’une tête de bouc y a été ajustée, VI. 20, 159-168

Vīradhīra — combat avec Bhānukopa, IV. 3, 260-262
— combat avec Śūrapadma, IV. 4, 152-162
— tué par Agnimukha, IV. 8, 53-65
— rendu à la vie par Yama, IV. 8, 183-230

Vīrakesarin — combat avec Bhānukopa, IV. 3, 231-238
— combat avec Śūrapadma, IV. 4, 163-170
— tué par Agnimukha, IV. 8, 53-65
— rendu à la vie par Yama, IV. 8, 183-230

Vīramahendra — combat avec Bhānukopa, IV. 3, 260-262
— combat avec Śūrapadma, IV. 4, 152-162
— tué par Agnimukha, IV. 8, 53-65
— rendu à la vie par Yama, IV. 8, 183-230

Vīramaheśvara — combat avec Bhānukopa, IV. 3, 260-262
— combat avec Śūrapadma, IV. 4, 152-162
— tué par Agnimukha, IV. 8, 53-65
— rendu à la vie par Yama, IV. 8, 183-230

Vīramārtāṇḍa — combat avec Bhānukopa, IV. 3, 239-248
— combat avec Śūrapadma, IV. 4, 144-147
— tué par Agnimukha, IV. 8, 53-65
— rendu à la vie par Yama, IV. 8, 183-230
— combat avec Dharmakopa, IV. 10, 51-70

Vīrāntaka — combat avec Bhānukopa, IV. 3, 260-262
— combat avec Śūrapadma, IV. 4, 175-181
— tué par Agnimukha, IV. 8, 53-65
— rendu à la vie par Yama, IV. 8, 183-230

Vīrapurandara — combat avec Bhānukopa, IV. 3, 260-262
— combat avec Śūrapadma, IV. 4, 171-174
— combat avec les généraux d’Agnimukha, tue Megha, IV. 8, 39-45
— blessé par Agnimukha, IV. 8, 46-52

Vīrarākṣasa — combat avec Bhānukopa, IV. 3, 249-259
— combat avec Śūrapadma, IV. 4, 148-151
— tué par Agnimukha, IV. 8, 53-65
— rendu à la vie par Yama, IV. 8, 183-230

Vīrasiṃha (l’un des huit vīra), voir Vīrakesarin

Vīrasiṃha — gardien de Laṅkā, tué par Vīrabāhu, III. 3

Viṣṇu — s’incarne en le sage Vyāsa, P. 7, 31sqq
— conseille aux dieux d’envoyer Kāma pour inciter Śiva à rompre son ascèse, I. 3, 58-81
— prend la forme de Mohinī lors du barattement de la mer de lait, II. 32, 12-18
— incarné en tortue, soutient le Mandara lors du barattement de la mer de lait ; puni de son orgueil par Śiva, a sa carapace de tortue prise par lui ; reçoit de Śiva l’ordre de distribuer le nectar, sous la forme de Mohinī, VI. 13, 22-29
— dispute à Brahman la prééminence, reconnaît celle de Śiva apparu entouré d’une flamme, VI. 13, 154-170
— combat avec Jalaṃdhara, VI. 13, 236-240
— reforme le corps de Jalaṃdhara et l’occupe pour séduire Vṛndā ; est maudit par celle-ci, VI. 13, 271-292
— offre un de ses yeux à Śiva pour obtenir le disque de Jalaṃdhara, VI. 13, 297
— se fait taureau, monture de Śiva, lors de la destruction des trois cités, VI. 13, 303-315
— arbitre du jeu de dés de Śiva et Pārvatī, est maudit par celle-ci pour sa partialité envers Śiva, est transformé en serpent et va faire pénitence à Tiruvālaṅkāṭu, VI. 14, 158-198
— délivré par Gaṇeśa, VI. 15, 1-5
— combat avec Vīrabhadra, puis implore son pardon, VI. 20, 83-136
— lutte avec Brahman pour la prééminence ; VI. 21, 1-53
— sous la forme d’un sanglier, cherche à atteindre la base de la flamme qui entoure Śiva, VI. 21, 67-85
— adore la flamme qui se transforme en la montagne Aruṇācala, VI. 21, 94-98
— adore Śiva, obtient le don d’un fils ; engendre de sa pensée Kāma, VI. 23, 73-95

Vṛndā — séduite par Viṣṇu qui avait pris la forme de Jalaṃdhara, se jette dans un bûcher, VI. 13, 271-292

Vṛttā — fille d’Ucathya, effrayée par un éléphant se noie dans un puits, II. 5, 79-106
— épouse Kauśika, II. 5, 162-166

Vyāghramukha — tué par Siṃha, IV. 6, 9-29

Vyāsa — compile les veda, reçoit de Sanatkumāra les dix-huit purāṇa, P. 7, 38sqq

Yāḷimukha — tué par Vīrabāhu, III. 18

© Institut Français de Pondichéry, 1967

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search