Version classiqueVersion mobile

Les légendes çivaïtes de Kāñcipuram

 | 
R. Dessigane
, 
P.Z. Pattabiramin
, 
Jean Filliozat

51 – IRavāttāNam

Texte intégral

1Jadis les tāpatar (ṛṣi) craignant la mort, firent une pénitence en vue de devenir immortels. Le dieu qui réside sur le lotus (Brahman) se présenta devant eux et leur dit qu’ils auraient satisfaction s’ils allaient à Kāñci adorer PakavaN (Civa). (st. 1-4)

2Ils se rendirent à cette ville. Ils y installèrent un liṅkam et l’adorèrent. Le Maître (Civa) leur accorda le don qu’ils attendaient de lui et ils devinrent ainsi immortels. (st. 5)

3Plus tard CuvētaN, MārkkaṇṭēyaN et le petit fils du sage CālaṅkāyiNaN, vénérèrent ce liṅkam et devinrent immortels. (st. 6-7)

4L'endroit où les tāpatar (ṛṣi) installèrent leur liṅkam, prit le nom d'IRavāttāNam, ce qui signifie lieu où il n’y a plus de mort. (st 8) (Voir Planche XXIX. Fig. 1 et 2 ; Planche XXX. Fig 1)

© Institut Français de Pondichéry, 1964

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search