Version classiqueVersion mobile

Les légendes çivaïtes de Kāñcipuram

 | 
R. Dessigane
, 
P.Z. Pattabiramin
, 
Jean Filliozat

42 — Tiru ōṇa kāntaN taḷi (Voir Planche XXIII. Fig 3)

Texte intégral

1Les commandants d’armée ŌṇaN et KāntaN, qui étaient au service de VāṇaN, excellèrent dans la vertu et la piété. Ils voulurent se libérer des attaches mondaines et rejoindre les pieds sacrés du dieu à la guirlande d’os (Civa). (st. 1-3)

2Ils allèrent tous les deux à Kāñci, où ils creusèrent un étang. Ils installèrent sur le bord de cet étang chacun un liṅkam qu’ils adorèrent. (st. 4)

3Satisfait de leur profonde piété, le dieu sans tache (Civa) apparut devant eux, en compagnie de son épouse et leur demanda ce qu’ils voulaient. (st. 5-6)

4ŌṇaN et KāntaN sollicitèrent de lui la sagesse spirituelle et la rédemption. Ils lui demandèrent en outre d'accorder sa grâce à ceux qui adoreraient les liṅkam par eux installés. (st. 7-8)

5Le dieu qui se repose à l'ombre du manguier (Civa) exauça leurs vœux. Depuis ce jour cet endroit acquit une célébrité très grande. (st. 9)

© Institut Français de Pondichéry, 1964

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search