Version classiqueVersion mobile

Considérer la mort: de la protection des tombes dans l’antiquité à leur conservation aujourd’hui

 | 
Olivier Henry

Annexes

Texte intégral

Carte de l'Asie Mineure

Carte de l'Asie Mineure

Lexique

Agora

place centrale, lieu de rencontres et d'échanges dans les centres urbains antiques.

Cénotaphe

monument érigé à la gloire d'une personne disparue.

Chôra

territoire de la cité antique, par oppo­sition à l'asty (la ville).

Demos

l'ensemble des citoyens de la cité.

Divinité chtonienne

divinité infernale.

Divinité poliade

divinité associée à une polis, en charge de sa protection, voir Athéna à Athènes.

Domus

maison urbaine de taille importante à l'époque romaine.

Dromos

couloir d'accès.

Epiclèse

qualificatif du nom de la divinité.

Heroon

tombe érigée à la mémoire d'un personnage héroïsé.

Hyposorion

salle inférieure, parfois souterraine, d'une structure à plusieurs niveaux.

Ius sepulchrorun

ensemble des lois romaines gérant les affaires funéraires.

Kleos

haut fait, acte glorieux.

Kline

banquette funéraire construite, composée de deux montants, souvent décorés, et d'une dalle horizontale.

Ostothèque

réceptacle voué à recueillir les osse­ments du défunt.

Polis

la cité.

Soma

signe distinctif, repère.

Stomion

littéralement passage, plus étroit et plus court que le dromos, mais plus important qu'une simple porte.

Tegula

tuile romaine plate à rebords projetés, parfois utilisée dans la construction de tombes à fosse.

Temenos

espace sacré.

Tumulus

tombe d'aspect souvent monumental, caractérisée par son tertre de terre.

Table des illustrations

Titre Carte de l'Asie Mineure
URL http://books.openedition.org/ifeagd/docannexe/image/774/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 120k

© Institut français d’études anatoliennes, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search