Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Su-açu

 | 
France-Marie Renard-Casevitz

Avant-propos

F. M. Casevitz

Texte intégral

1Quelques pages d’Annette Laming-Emperaire devaient ouvrir cet essai pour en tracer la place et le but au sein des recherches sur l’art rupestre qu’elle menait avec nous, son équipe. Pour elle et pour nous, il s’agissait d’un premier pas non dénué d’audace pour amorcer, dans une équipe élargie, une interdisciplinarité réelle : archéologie-ethnologie-zoologie et paléontologie, en plus des relations interdisciplinaires déjà nouées. Annette n’est plus et nous pourrons et devrons avec le temps, découvrir tout ce dont nous lui sommes redevables.

2Mais dès maintenant nous voudrions lui rendre doublement hommage : du point de vue scientifique, sans parler de l’étendue de ses connaissances et de ses intérêts, pour l’orientation, les suggestions et l’animation qu’elle apportait à ses recherches sur l’art rupestre et qu’elle avait su faire devenir nôtres ; du point de vue humain, trop volontiers passé sous silence, pour la chaleur et l’amabilité de son accueil et par la suite pour sa générosité constante et son dynamisme qui, joints à sa simplicité, étaient nos meilleurs encouragements à mener à bien les tâches et les recherches définies et entreprises ensemble. Notre véritable hommage, notre amitié et notre estime trouveront mieux encore à s’exprimer en continuant l’œuvre en cours dans le même esprit et les directions qu’elle lui avait donnés.

© Institut français d’études andines, 1979

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter