Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Avatares del surrealismo en el Perú y en América Latina

 | 
Joseph Alonso
, 
Daniel Lefort
, 
José Rodríguez Garrido

Surrealismo: historia, presencia

Mentalités surréalistes : peut-on les décrire ?

Jacqueline Chénieux-Gendron

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le mot de « mentalité » est connoté. On ne l’emploie pas sans y inclure plus d’idéologie qu’on ne pense. « Quelle drôle de mentalité ! » « C’est une différence de mentalité ». Il connote une identité qui se définit par séparation. Dans quelque sens que joue cette séparation, et même si aujourd’hui le marché de l’art, tout autant que la critique universitaire, s’emploient trop souvent à niveler1, il semble important à tous égards de ne pas tenir d’emblée pour acquise l’homogénéité des modes de la création artistique.

Comme on le sait, l’histoire des mentalités, de son côté, se veut science historique, mais non événementielle : elle interroge les comportements, les expressions, les silences, qui sont susceptibles de traduire les conceptions du monde et les sensibilités collectives d’un groupe (représentations, images, mythes et valeurs reconnues ou subies). Il ne nous paraît pas mauvais d’en revenir aux intentions globales des fondateurs de cette méthodologie2 : prendre en considératio...

© Institut français d’études andines, 1992

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr