Version classiqueVersion mobile

La vitalisation au cœur de l’intervention

 | 
Kim Stroumza
, 
Claude de Jonckheere

Bibliographie

Texte intégral

Bateson G. (1996). Une unité sacrée. Quelques pas de plus vers une écologie de l’esprit. Paris : Seuil.

Bodin R. (2009). « Un singulier recours à l’individu… (L’« individualisme » spécifique des éducateurs spécialisés) », in Jouan M., Laugier S. (dir.), Comment penser l’autonomie ? Entre compétences et dépendances. Paris : PUF.

Boisadan C., Jaccard Ch. (2011). Du foyer résidentiel à l’accompagnement social ambulatoire, quelle intégration pour les personnes handicapées par des troubles mentaux ? Travail de bachelor, Haute Ecole de travail social : Fribourg.

Breviglieri M. (2009). « Les désagréments du proche et les tentations de l’autonomie », in Jouan M., Laugier S. (dir.), Comment penser l’autonomie ? Entre compétences et dépendances. Paris : PUF.

Canguilhem G. (1966). Le normal et le pathologique. Paris : PUF.

Castel R. (1995). Les métamorphoses de la question sociale. Paris : Gallimard.

Castel R. (2009). La montée des incertitudes. Travail, protection, statut de l’individu. Paris : Seuil.

Castel R. (2010). « Individu par excès, individu par défaut », in Corcuff P., Le Bart C., de Singly F. (dir.), L’individu aujourd’hui. Débats sociologiques et contrepoints philosophiques. Rennes : PUR.

Daniellou F. (2006), in Baratta R. (réalisation DVD), Intensification du travail. Lyon : ANACT.

Davezies Ph. (2006), in Baratta R. (réalisation DVD), Intensification du travail. Lyon : ANACT.

Jonckheere de C. (2001). Agir envers autrui. Modèles d’action dans les professions de l’aide psychosociale. Paris : Delachaux et Niestlé.

Jonckheere de C. (2010). 83 mots pour penser l’intervention en travail social. Genève : Editions ies.

Jonckheere de C., Pittet M. (à paraître). « Enquête sur le rapport problématique des référentiels aux pratiques », in Congrès AIFRIS, Tunis, 2009.

Jonckheere de, C., Stroumza, K. (à paraître), « Des résidents aux chercheurs en passant par les éducateurs : la continuité de l’expérience », in Durand, M., Yvon F. Analyser l’activité en éducation et en formation. Pour un renouvellement des rapports entre savoirs scientifiques et pratiques sociales. Bruxelles : De Boeck.

Dejours C. (1995). Le facteur humain. Paris : PUF.

Delbecq J., Weber F. (2009). « Présentation du dossier. Handicap psychique et vie quotidienne. » Revue française des Affaires sociales.

Deleuze G. (1966). Le bergsonisme. Paris : PUF.

Deleuze G. (2003). Spinoza. Philosophie pratique. Paris : Minuit.

Ehrenberg A. (2008a). La fatigue d’être soi. Dépression et société. Paris : Odile Jacob.

Ehrenberg A. (2008b). Préface. « L’ordinaire de la psychiatrie : une sociologie des relations entre patients et professionnels », in Velpry L., Le quotidien de la psychiatrie. Sociologie de la maladie mentale. Paris : Armand Colin.

Ehrenberg A. (2010). La société du malaise. Le mental et le social. Paris : Odile Jacob.

Fustier P. (1993). Les corridors du quotidien. La relation d’accompagnement dans les établissements spécialisés pour enfants. Lyon : PUL.

Goldstein K. (1933). « L’analyse de l’aphasie et l’étude de l’essence du langage. » Journal de Psychologie.

Grasset D. (2005-2006). « Psychiatrie communautaire : cours sur les principes de réhabilitation. » Certificat interprofessionnel en psychiatrie sociale. Lausanne : EESP, ronéo.

Honneth A. (2000). La lutte pour la reconnaissance. Paris : Editions du Cerf.

Honneth A. (2002). « Reconnaissance et justice. » Le Passant ordinaire, 38.

Honneth A. (2006). La société du mépris. Vers une nouvelle théorie critique. Paris : La Découverte.

Jobert G. (1999). « L’intelligence au travail », in Carré P., Caspar P., Traité des sciences et des techniques de la formation (pp. 205-221). Paris : Dunod.

Laugier S. (2009). « L’autonomie et le souci du particulier », in Jouan M., Laugier S. (dir.), Comment penser l’autonomie ? Entre compétences et dépendances. Paris : PUF.

Le Roy-Hatala C. (2009). « Le maintien dans l’emploi de personnes souffrant de handicap psychique, un défi organisationnel pour l’entreprise. » Revue française des Affaires sociales.

Maire Ph. (2008). Au chevet de la santé : plaidoyer en faveur d’une approche systémique et d’une pratique spiritualiste des soins. Genève : Jouvence.

Molinier P., Laugier S., Paperman P. (2009). Qu’est-ce que le care ? Souci des autres, sensibilité, responsabilité. Paris : Payot et Rivages.

Nathan T., Stengers I. (1995). Médecins et sorciers. Paris : Les Empêcheurs de penser en rond.

Ogien A. (2010). « Revenir à l’ordinaire. L’exercice de la connaissance en situation d’intervention », exposé à la Journée d’étude Savoir-faire et réflexion organisée par Janette Friedrich, Université de Genève. Récupéré de www.janette-friedrich.com.

Paperman P., Laugier S. (2006). Le souci des autres : éthique et politique du care. Paris : EHESS.

Pattaroni L. (2005). Politique de la responsabilité : promesses et limites d’un monde fondé sur l’autonomie. Thèse de l’Université de Genève, SES.

Pignard P., Stengers I. (2007). La sorcellerie capitaliste. Pratiques de désenvoûtement. Paris : La Découverte.

Ramirez K., Prada J. (2006). Des savoirs énigmatiques : une analyse de l’activité éducative dans un foyer accueillant des personnes adultes en situation de handicap psychique ou mental. Mémoire de bachelor, HETS : Genève.

Rebetez P. (2003). Accompagner vers l’autonomie : un service pour les personnes en situation de handicap (ronéo). Diplôme de formation continue en travail social, Université de Neuchâtel.

Roustang F. (2003). Il suffit d’un geste. Paris : Odile Jacob.

Spinoza B. (1990). Ethique. Paris : PUF.

Stavo-Debauge J. (2010). « Défigurer la communauté ? Hantises et impasses de la pensée (politique) de J.-L. Nancy », in Kaufmann L. et Trom D. (dir.), « Qu’est-ce qu’un collectif ? Du commun à la politique », Raisons pratiques, 20. Paris : Editions de l’EHESS.

Stengers I. (1997). Pour en finir avec la tolérance. Cosmopolitiques 7. Paris : Les Empêcheurs de penser en rond.

Stroumza K. (2010). « Une théorie du langage pour se rapprocher d’une connaissance logée dans l’activité », exposé à la Journée d’étude Savoir-faire et réflexion organisée par Janette Friedrich, Université de Genève. Récupéré de www.janette-friedrich.com.

Tarde, G. (1999a). Monadologie et sociologie. Paris : Les Empêcheurs de penser en rond.

Tarde G. (1999b). La logique sociale. Paris : Les Empêcheurs de penser en rond.

Winnicott D.W. (1971). Jeu et réalité. Paris : Gallimard.

© Éditions ies, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search