Version classiqueVersion mobile

Une école de son temps

 | 
Didier Cattin

Conclusion. Continuités et ruptures

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image

Continuités ou ruptures ?

1918-2018 : cent ans de formation sociale à Genève ; l’Ecole fondée par Hans Töndury et ses compagnons n’est bien évidemment plus la même aujourd’hui. Elle a été portée et façonnée par des personnes – enseignants, responsables à divers degrés, membres du comité, étudiants, élus politiques – et pour la plupart, des personnes engagées dans leur époque. Elle s’est imprégnée des grands événements qui ont traversé son siècle d’existence à l’échelon local comme sur le plan international ; elle a vibré à des courants philosophiques et pédagogiques émergeant et qui questionnaient ses pratiques d’enseignement. A l’instar de ce que peut éprouver toute institution vivante, elle a connu davantage de ce que les historiens nomment ruptures que de continuités. En fait, la seule continuité à l’œuvre de façon permanente jusqu’en 2018 se situe dans la finalité même de l’Ecole – énoncée avec d’autres mots en 1918 –, qui consiste à administrer une école visant...

© Éditions ies, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search