Version classiqueVersion mobile

Une école de son temps

 | 
Didier Cattin

Chapitre 2. L’évolution constante de l’architecture des formations

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image 100000000000037D000004E8AF62C68B9707450E.jpg

Relativement circonscrit dans l’opuscule publié par Töndury, le projet initial d’une formation profesionnelle pour femmes évolue considérablement au contact de la réalité du moment. L’école créée pour former des auxiliaires sociales va se prendre au fil de temps à instruire de futures bibliothécaires, à organiser des cours pour infirmières-visiteuses, à ouvrir une Ecole de laborantines médicales ou encore à créer une formation en techniques du secrétariat. Après la Seconde Guerre mondiale, la petite école de 1918 est devenue un véritable centre de formation, dont la croissance ne cesse de progresser avec la mise en place de formations dédiées à de nouveaux métiers : éducateurs spécialisés, animateurs socioculturels, maîtres socio-professionnels ou assistantes de médecins, puis thérapeutes en psychomotricité. La petite institution des origines devient ainsi une structure à l’organisation complexe, dont la gestion ne l’est pas moins ; la réorganisation des écoles et la révision des pl...

© Éditions ies, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search