Version classiqueVersion mobile

Ne touche pas à tes vieux

 | 
Véronique Gavillet
, 
Laurence Grandrieux

Introduction

Texte intégral

1Certains spécialistes n’hésitent pas à qualifier la maltraitance familiale des personnes âgées de « dernier des tabous ». Depuis quelque temps, le grand public y est sensibilisé de même que les professionnels qui travaillent avec des personnes âgées. Ces derniers s’en préoccupent de plus en plus et tentent de réagir. Pourtant, il est encore actuellement difficile d’en parler et de trouver des modes d’intervention valables et acceptables pour tous.

2La mise en lumière récente de la problématique entraîne beaucoup de questions liées à l’intervention et à la mise en place de solutions. Il faudra encore du temps, de la volonté et des moyens (politiques, financiers et médicaux) afin d’affiner la réflexion et l’action autour des maltraitances familiales à l’égard des aînés. Néanmoins, il ne tient qu’à nous de ne plus être spectateurs impuissants mais de devenir acteurs d’un changement…

3Au même titre que d’autres préoccupations qui alimentent le travail social (vieillissement de la population, manque de places dans les EMS, maintien à domicile des aînés, etc.), la maltraitance familiale à l’égard des personnes âgées amène à un questionnement plus global : l’espérance de vie s’allonge mais qu’en est-il de sa qualité et de l’autonomie des personnes concernées ?

4A travers cet ouvrage, nous désirons informer et faire prendre conscience aux lecteurs de cette problématique sociale en proposant des explications théoriques sur les phénomènes de maltraitance familiale des personnes âgées. Nous proposons également une évaluation du réseau de prise en charge existant à Genève (sa pertinence, son ampleur, son efficacité) ainsi que quelques possibilités d’intervention pour les professionnels.

5Enfin, que vous soyez travailleurs sociaux, médecins, infirmiers, intervenants à domicile ou simplement intéressés par le sujet, nous souhaitons que cet ouvrage puisse répondre à vos interrogations et vous donne l’envie de vous associer à une « lutte » contre cette violence qui bafoue la dignité de chacun, victime comme abuseur.

© Éditions ies, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search