Version classiqueVersion mobile

La justice des mineurs au quotidien de ses services

 | 
Aaron Cicourel

Chapitre VII. Audiences au tribunal des mineurs et comment l’on y négocie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les cas examinés dans ce dernier chapitre ne concernent que la ville B. D’une part, le volume d’affaires y était plus important et, d’autre part, les chances y étaient plus grandes de tomber sur des audiences impliquant des décisions à prendre de caractère problématique. En particulier, un juge arbitre siégeait à temps plein au tribunal de cette ville ; alors que les juges qui se succédaient dans la ville A étaient, quant à eux, moins portés à conduire les audiences de manière à faire ressortir les éléments problématiques des dossiers. C’était plutôt une question de formalités, à mon avis, l’intérêt des juges pour ce qui s’y passait n’étant que très relatif, au point que mon impression était que les affaires qui s’y traitaient étaient réglées d’avance : les juges avaient à peine le temps de lire les rapports, lesquels étaient parachevés par l’officier du contrôle et son supérieur hiérarchique dès avant l’ouverture de l’audience.

A l’inverse, « en B », le juge arbitre prenait le temps...

© Éditions ies, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search