Version classiqueVersion mobile

La prévention en psychomotricité

 | 
Anne-Francoise Wittgenstein Mani
, 
Juliette Bourquin

Présentation des contributrices et contributeurs

Texte intégral

1 Juliette Bourquin

2Diplômée en Sciences de l’éducation, Juliette Bourquin est adjointe scientifique à la filière Psychomotricité de la HETS-Genève. Ses intérêts portent sur les processus de formation et de construction de l’identité professionnelle en lien avec la pédagogie, la didactique et les politiques éducatives.

3 Marco De Monte

4Thérapeute en psychomotricité, Marco De Monte est maître d’enseignement au sein de la filière Psychomotricité de la HETS-Genève. Moniteur Jeunesse+Sport de volleyball ainsi que de l’orientation « Sport des enfants » (kids volley), il s’intéresse particulièrement à la place du jeu et du mouvement dans le développement.

5 Fanny Kam Nakache-Balmer

6Diplômée de la HETS-Genève, Fanny Kam Nakache-Balmer est thérapeute en psychomotricité CDIP. Elle s’exerce à inscrire la participation sociale – ou comment la singularité peut s’inscrire dans le collectif – au cœur de sa pratique clinique en psychomotricité. Elle cherche la rencontre interdisciplinaire et cultive sa curiosité dans des cadres tant thérapeutiques que de prévention.

7Stéphane Michaud

8Diplômé en psychologie, Stéphane Michaud est enseignant à la HETS-Genève. Il s’intéresse à la force émancipatrice de l’éducation populaire et des collectifs bigarrés. Il recherche des dispositifs pédagogiques et éthiques favorisant, dans les métiers de la relation, une expression de soi (écrite, orale et corporelle) nourrie d’engagement, de responsabilité et de dignité.

9 Stéphanie Rudaz

10Thérapeute en psychomotricité CDIP, Stéphanie Rudaz est co-fondatrice de l’Association « Espace-Liens » et co-créatrice de Makan El Tawasol, centre de jeux et de rencontres parents-enfants à Bethléem, Palestine. Psychomotricienne au sein du Service de psychologie scolaire de la Ville de Lausanne, elle se forme aux questions de la migration et diversités culturelles (CAS UNIL). Elle exerce également une activité professionnelle au sein de l’Association « Espace-Liens » dans les domaines de la petite enfance, de la prévention, de la migration ainsi que dans la coordination et le suivi de projet.

11 Stéphanie Schäfer

12Thérapeute en psychomotricité CDIP, Stéphanie Schäfer est co-fondatrice de l’Association « Espace-Liens » et co-créatrice de Makan El Tawasol, centre de jeux et de rencontres parents-enfants à Bethléem, Palestine. Psychomotricienne au sein du Service de santé de l’enfance et de la jeunesse à Genève, elle exerce également une activité professionnelle au sein de l’Association « Espace-Liens » dans les domaines de la petite enfance, de la prévention, de la migration ainsi que dans la coordination et le suivi de projet.

13 Margot Serasset

14Thérapeute en psychomotricité CDIP, Margot Serasset effectue un Master en éducation précoce spécialisée. Elle intervient à la Maison de Quartier de Saint-Jean et pour l’Association Equilibrio. Ses intérêts portent sur la psychomotricité en prévention et l’intervention précoce, ainsi que sur le travail d’accompagnement des familles.

15Suzanne Stofer

16Diplômée en sociologie, Suzanne Stofer est sociologue au Service de la petite enfance de la Ville de Genève. Elle intervient également comme chargée de cours à l’Ecole d’études sociales et pédagogiques de Lausanne (HES-SO Vaud). Elle s’intéresse aux inégalités sociales et aux politiques qui visent à les prévenir et à les réduire.

17 Pierre Varcher

18Actif depuis plus de trente ans dans l’animation socioculturelle, Pierre Varcher est actuellement co-président de l’association de la Maison de Quartier de Saint-Jean dont il a été un des fondateurs en 1985. Son engagement dans l’animation est bénévole et relève d’un militantisme cherchant à promouvoir la création de liens sociaux dans les quartiers et la promotion d’actions de démocratie participative.

19 Sylvie Wampfler-Bénayoun

20Thérapeute en psychomotricité CDIP, Sylvie Wampfler-Bénayoun est collaboratrice au Secteur petite enfance des Grottes (Ville de Genève) et chargée de cours au sein de la filière Psychomotricité de la HETS-Genève. Elle est titulaire d’un Master en éducation précoce spécialisée et formée à l’approche contextuelle, selon Boszormenyi-Nagy.

21 Anne-Françoise Wittgenstein Mani

22Thérapeute en psychomotricité CDIP et licenciée en psychologie, Anne-Françoise Wittgenstein Mani a travaillé dans le domaine de l’enseignement ordinaire et spécialisé. Professeure HES, elle est actuellement responsable de la filière Psychomotricité de la HETS-Genève et développe des activités sur l’expertise psychomotrice. Elle promeut notamment l’accompagnement de partenaires engagés dans des situations de vulnérabilité affectant les liens précoces et le développement de l’enfant.

© Éditions ies, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search