Version classiqueVersion mobile

Autorité et gestion de l’intervention sociale

 | 
Michel Parazelli
, 
Isabelle Ruelland

Chapitre premier. Privatiser le service public avec autorité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au Québec, depuis 2014, un raz-de-marée de coupures budgétaires a frappé en même temps les organismes communautaires,8 l’éducation, les services sociaux, l’aide sociale et les centres de la petite enfance au nom des mesures d’austérité, mesures par ailleurs contestées quant à leur nécessité. A l’instar d’autres pays industrialisés, c’est aussi au nom de l’efficacité, de l’utilisation optimale des ressources humaines, qu’on assiste au Québec à une transformation des services publics à deux niveaux. Par exemple, selon la Politique-cadre de gestion des ressources humaines publiée en 2013 par le gouvernement du Québec, « l’efficacité et l’efficience de la prestation de services » fait partie des défis que la fonction publique doit relever, de concert avec « le maintien et le développement de l’expertise de la fonction publique » et « la flexibilité dans les façons de faire » (Québec, 2013 : 7). Ainsi, d’une part, tous les services publics sont progressivement restructurés à la lumière d...

© Éditions ies, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search