Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’âge des possibles

 | 
Anna Fabbrini
, 
Alberto Melucci

Chapitre IV. Le besoin d’expérience

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Expérience virtuelle et action

« - Maître, enseigne-moi la vérité.
Lave ton bol ! » Récit zen

La capacité à faire des expériences et à apprendre de celles-ci ancre ses racines dans la possibilité subjective d’éprouver des sensations et de pouvoir les situer et les contenir dans son propre corps. Ces sensations, comme la pensée qui s’en saisit et les élabore, prennent la forme d’un geste, d’une expression, d’une action ; elles servent de fondement permanent aux émotions et rendent possible la rencontre réelle avec le monde.

La condition de l’expérience repose sur une implication globale dans le contact avec soi et avec l’extérieur. Tout au long de la vie, l’apprentissage permet d’assimiler les manières et les procédures de l’action ainsi que la construction du sens même de l’agir. Lorsque l’on considère la dynamique de l’expérience, il est impossible de distinguer ce qui relève du corps, des sens, des émotions, de la pensée. On devine plutôt un mouvement unitaire de la présence, entendue...

© Éditions ies, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540