Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’âge des possibles

 | 
Anna Fabbrini
, 
Alberto Melucci

Chapitre III. Temps du possible, possibilités sans temps

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ouvertures variables

Si l’expérience de l’âge comporte toujours un rapport au temps, c’est dans l’adolescence que cette relation devient pour la première fois consciente et qu’elle se charge de connotations affectives. Le temps est un horizon dans le cadre duquel les individus inscrivent des choix et des comportements. Sa représentation dépend de facteurs cognitifs et affectifs et de motivations selon lesquelles les personnes organisent leur être-au-monde. C’est de là que découlent les attitudes envers les différentes phases temporelles. Il peut tout d’abord y avoir de la satisfaction ou de la frustration par rapport à son propre passé, présent et futur. Il peut y avoir une ouverture ou une fermeture vers l’une de ces dimensions du temps, un rapport positif ou négatif avec la mémoire, avec l’expérience actuelle ou avec le projet. La direction que chacun donne à sa propre expérience du temps peut en outre avoir une orientation privilégiée vers l’une ou l’autre des phases temporelles :...

© Éditions ies, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540