Version classiqueVersion mobile

83 mots pour penser l’intervention en travail social

 | 
Claude de Jonckheere

Relation

Résumé

Le travail social est défini comme un travail relationnel. Cette affirmation met en scène le travailleur social dans une relation professionnelle avec un bénéficiaire, un groupe, une famille ou une collectivité. Il est possible d’analyser cette relation en référence à des théories comme la psychanalyse, la théorie des systèmes ou encore diverses conceptions définissant les transactions et le commerce entre les humains. Dans le travail social, la relation à autrui est définie par ses buts ou ses fonctions, notamment aider, assister, soigner, éduquer, accompagner, développer. D’une manière générale la relation entre un travailleur social et la personne avec laquelle il a affaire doit permettre à cette dernière de devenir un « être social ». Comme le dit Stengers, il s’agit de « faire entrer un humain dans un monde où il ne pourra habiter que s’il apprend à se conformer aux exigences de ce qu’il doit rencontrer » (1997a, p. 134). Les exigences du monde dans lequel l’humain doit entrer sont celles impliquées dans la vie collective, dans la constitution d’un « nous » marqué par une irréductible interdépendance de ceux qui y participent.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les buts de la relation « professionnelle » sont ainsi donnés par l’institution* et découlent de la mission sociale qui lui a été attribuée. L’institution énonce des prescriptions* ou des règles* réclamant aux professionnels d’œuvrer de telle manière que les buts soient poursuivis et atteints tout en respectant ses valeurs*. Dès lors, la relation dite professionnelle ne peut être comprise qu’à l’intérieur de ce champ de prescriptions. Même lorsque la relation déborde le champ des prescriptions, c’est bien l’existence de ce champ qui permet de voir le débordement.

Dès ses origines, le travail social s’est doté de méthodologies pour parvenir aux buts qui lui étaient assignés. Il a ainsi développé le « case-work », plus ou moins marqué par les théories psychodynamiques, des outils de travail avec les familles inspirées des théories systémiques, le travail social de groupe, le développement communautaire. Ainsi, la relation entre un travailleur social et des bénéficiaires est préconstrui...

© Éditions ies, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search