Version classiqueVersion mobile

83 mots pour penser l’intervention en travail social

 | 
Claude de Jonckheere

Problème

Résumé

Le problème est ce sur quoi opère le travail social. Contrairement à l’usage que nous en faisons dans le langage courant, un problème ne renvoie pas nécessairement à des événements douloureux, dramatiques qui nous affectent de tristesse*. Comme en mathématiques, il est ce qui appelle une solution. Un problème est construit. C’est un agencement* d’éléments constitutifs d’une situation qui exige une solution. Construire un problème revient à organiser un spectacle ou à dessiner un paysage en posant des éléments et en les reliant selon certains modes de relations comme des relations d’inclusion, d’exclusion, de causalité, d’influence, etc.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cependant, la situation n’est pas le problème. Il faut une opération de la pensée pour que le problème advienne et la pensée a besoin de concepts* pour opérer. Construire un problème représente donc un travail et les concepts sont les instruments nécessaires pour l’effectuer. Une question* n’est pas un problème. La question est une réaction immédiate à la manière dont le monde nous affecte*. Lorsque nous nous posons une question, nous sommes totalement dépendants du monde qui la fait surgir dans notre esprit. Pour passer de la puissance passive de la question à une puissance active par laquelle nous agissons sur le monde, il faut construire un problème. Nous avons beaucoup de questions, mais, en règle générale, nous construisons peu de problèmes. Les questions ne se construisent pas, elles sont du type « quelle heure est-il ? » et nous voyons bien que de telles questions ne sont pas des problèmes et réclament non une solution, mais une simple information.

Ainsi, un enfant refuse d’al...

© Éditions ies, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search