Version classiqueVersion mobile

83 mots pour penser l’intervention en travail social

 | 
Claude de Jonckheere

Politique

Résumé

Le travail social participe de ce que Foucault (2004) appelle le « gouvernement des vivants ». En ce sens, il s’agit d’une activité relevant du politique. Il a souvent été affirmé que ces pratiques constituent des technologies de contrôle et de normalisation des populations. Une telle affirmation peut attirer notre attention sur des effets pervers allant à l’encontre de la tradition d’accueil et de tolérance dans laquelle le travail social s’inscrit. Cependant, le politique ne peut se résumer au contrôle et à la normalisation des masses.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les pratiques de travail social ont pour tâche d’affilier les bénéficiaires, c’est-à-dire d’aménager la rencontre d’individus et de populations avec ce qu’une société définit comme sa « force »*. Dans nos sociétés, cette force désigne d’abord notre tradition politique démocratique. Au contraire de l’insertion, l’affiliation ne procède pas par la capture des êtres. La question politique primordiale que les bénéficiaires peuvent poser à ceux qui cherchent à les affilier est : « Que me ou que nous veulent-ils ? » La réponse qui leur sera donnée les affiliera ou confirmera leur désaffiliation. Si la réponse est que l’on s’intéresse à eux parce qu’ils ont des problèmes, nous les désaffilions. Si, au contraire, la réponse indique que la construction de ce qui est défini comme étant leurs problèmes relève du politique et que ce même politique a institué les pratiques qui leur sont destinées, nous les affilions à notre monde dont la logique est politique.

Cependant, le problème que l’on renc...

© Éditions ies, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search