Version classiqueVersion mobile

83 mots pour penser l’intervention en travail social

 | 
Claude de Jonckheere

Perspective

Résumé

« Tout est affaire de perspective ou de point de vue ». « Cela dépend du point de vue ». De telles affirmations banales et passe partout indiquent que ce que l’on fait, ce que l’on pense, ce que l’on dit dépend de la perspective que l’on adopte. Ces formules semblent glorifier le relativisme des cultures, des théories, des opinions, des valeurs et justifier tout ce que l’on pense, fait ou dit. Dès lors, parce que l’on appartient à telle culture, à telle classe sociale, à telle famille, que l’on a telle biographie ou que l’on a vécu telle épreuve, les idées et les conduites produites dans la perspective définie par ces appartenances ou ces expériences ne peuvent plus se discuter.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lorsque chaque perspective en vaut une autre, les positions et les actions sont équivalentes, comme nivelées, les différences pouvant exister sont insignifiantes, et les contrastes réduits au point qu’il est impossible de distinguer ce qui caractérise une idée ou une action. La formulation « tout est affaire de perspective » relève d’un mécanisme d’indifférenciation mis en œuvre plus ou moins délibérément.

Nous pouvons aussi considérer que comprendre autrui revient à pouvoir adopter la perspective qui est la sienne. L’intérêt de cette formulation réside dans ce qu’elle tend à suspendre toute forme de jugement*. Pourtant, elle implique qu’une perspective appartient à quelqu’un et qu’en tant que chose possédée, il est possible de la lui emprunter ou de la lui prendre pour l’adopter.

Une perspective, dans sa version « molle », peut prendre la forme d’une opinion et effectivement, en matière d’opinion, tout se tient. Mais le perspectivisme peut être dissocié du relativisme et entraîner no...

© Éditions ies, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search