Version classiqueVersion mobile

83 mots pour penser l’intervention en travail social

 | 
Claude de Jonckheere

Contrat

Résumé

Dans le travail social, les procédures nécessitant la passation de contrats entre bénéficiaires et institutions* se sont généralisées ces dernières années. Le contrat est devenu non seulement un instrument propre aux politiques publiques visant la responsabilisation des requérants de rentes et d’allocations, mais un outil faisant partie de la méthodologie professionnelle des travailleurs sociaux. Le champ du travail social n’est pas à l’écart de l’évolution contemporaine promouvant le droit des usagers. Cette forme de rationalité basée sur la défense des droits a recours systématiquement à la contractualisation. L’idée centrale énonce que le contrat garantit le respect des droits ou, tout au moins, lorsque ceux-ci ne sont pas respectés, fournit un instrument de recours. En retour des prestations fournies, ces contrats engagent les bénéficiaires à accomplir certaines tâches, par exemple, faire diverses démarches pour trouver un travail, suivre une thérapie afin de renoncer à des dépendances à des drogues ou à l’alcool, rendre compte de l’utilisation de rentes versées ou encore d’autres tâches. Les contrats portent également parfois sur des attitudes, voire même des dispositions psychiques, comme être collaborant, réfléchir à ses actes ou encore montrer sa volonté de s’insérer.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les contrats passés localement entre un individu et une institution représentée par un travailleur social ne peuvent pas directement être assimilés au « contrat social » tel que Rousseau (1985) le défend. Dans la théorie politique, la question du contrat ne se pose pas au niveau des contrats internes, locaux, particuliers, mais du contrat même qui institue la société. Cependant, nous pouvons nous demander si ces contrats locaux peuvent être discutés à la lumière du Contrat social de Rousseau.

Pour Rousseau, le contrat social est le contrat fondamental qui institue un état civil et qui fait passer un sujet d’un état dit naturel, un état de solitude où il n’a pas de relations aux autres, à un état de société, où il doit compter avec les autres. Le contrat social est constitutif de la société, mais également du sujet qui ne peut qu’être un sujet social. Il fonde un ordre social défini par la seule volonté des citoyens. Les sujets sociaux s’autoinstituent en collectif au lieu de se soume...

© Éditions ies, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search