Version classiqueVersion mobile

83 mots pour penser l’intervention en travail social

 | 
Claude de Jonckheere

Confiance

Résumé

La confiance est un ingrédient de la vie*. La vie requiert la confiance, car tout ce que les êtres vivants perçoivent et tout ce qu’ils font implique la confiance. Le lapin qui perçoit un bruit et détale a confiance en ses sens. Il sait qu’ils ne le trompent pas et que le bruit perçu n’est pas une hallucination, mais provient bien de quelque part. Il sait aussi que le monde qu’il perçoit ne le trompe pas, n’est pas un leurre, même si, parfois, il peut se tromper et être leurré par un appât déposé par l’homme, son principal prédateur. Il a confiance en son expérience* ou en ses connaissances* qui lui permettent de croire que ce bruit est certainement produit par un prédateur. Enfin, il a confiance en ses possibilités physiques, en son corps, en ses pattes qui lui permettent de détaler à grande vitesse.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme l’animal, nous autres, humains, avons confiance dans nos sens et dans les facultés de notre corps. Si nous voulons traverser d’un saut un ruisseau, nous avons confiance en nos yeux qui nous permettent d’évaluer la distance qui nous sépare de l’autre rive. Nous avons également confiance en notre corps qui nous permettra d’effectuer le bond projeté. L’expérience de sauts précédents nous donne aussi la connaissance des facultés de notre corps.

Sans les trois dimensions de la confiance que sont la perception, la connaissance et les capacités de son corps, la vie du lapin comme celle des autres animaux et des humains serait impossible. La vie des humains, du point de vue de la confiance, est similaire à celle des lapins et seul le rôle important que la connaissance y joue semble quantitativement différer.

Nous avons aussi confiance en nos facultés mentales. Nous expliquons quelque chose, nous avons confiance en cette explication, nous pensons, nous avons confiance en nos pensées, nou...

© Éditions ies, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search