Version classiqueVersion mobile

La médiation artistique en travail social

 | 
Francis Loser

Annexe 4

Texte intégral

Points de repère pour l’observation participante

Le dispositif

1– Lieu (situation dans l’institution)

2– Configuration du lieu (espace, décoration, ambiance, etc.)

3– Dispositif matériel (tables, matériel spécifique, etc.)

4– Dispositif pour permettre le déroulement de l’activité

5– Rituel début (roll in) – rituel fin (tour de table p. ex.)

6– Découpage temps :

  • explicite et régulé : temps explication-temps travail-temps échanges, etc.
  • explicite (comme ci-dessus), mais structure selon dynamique groupe
  • peu explicite : improvisation plus ou moins libre, etc.

7– Découpage selon logique activité :

  • Etapes liées au développement du processus visé (temps activitétemps mise en mots, p. ex.)
  • Etapes nécessaires à l’apprentissage (graduation difficultés, p. ex.)
  • Etc.

8– Explicitation de la démarche aux participants

9– Texte de présentation de l’atelier

Animation

10– Discours tenus par les « animatrices » aux participants :

  • Clarification et propos tenus en début d’activité (au début des différents temps de l’atelier) → finalités atelier, processus espéré, etc.
  • Propos tenus en cours d’activité
  • Propos tenus en fin d’activité
  • Type de parole adressée aux participants : ton employé, neutralité relationnelle et/ou encouragements, conseils techniques, appréciations sur les apprentissages réalisés, appréciations sur l’œuvre, etc.

11– Attention et type d’attention accordés à chacun (observation de loin, échanges et soutien individualisé, etc.)

12– Gestion groupe et attention accordée à la dynamique de groupe :

13– Liberté à chacun d’évoluer comme bon lui semble (isolement toléré p. ex.).

14– Idem + moments collectifs

15– Accent mis sur esprit de groupe

16– Temps d’échange et de mise en mots :

17– Type de parole sollicitée :

  • accent sur réalisation en termes d’apprentissage technique
  • accent sur réalisation en termes de création et d’expression artistique
  • accent sur expérience personnelle vécue

18– Règles posées (explicites et implicites)

19– Consignes données :

  • au niveau technique
  • au niveau de l’état d’esprit de l’atelier
  • au niveau relationnel
  • etc.

20– Etc.

Les participants

21– Nombre de participants

22– Leur comportement (parole, gestes, etc.)

  • Lors de l’arrivée à l’atelier
  • Pendant les activités
  • En fin d’activité
  • Lors des tours de table

23– La manière dont ils se mettent en activité (étapes du processus)

24– Leur réaction face au thème proposé (quand c’est le cas)

25– Leur réaction face aux différentes matières mises à leur disposition

26– La manière dont ils parlent de leurs œuvres et de celles des autres (quid du rapport aux œuvres ?)

27– L’emplacement qu’ils se choisissent

28– Les interactions entre participants

  • Premiers moments, premiers gestes et regards
  • Constitution du groupe (étapes marquantes, (in) formelles ?)
  • Dynamique tout au long de l’atelier (moments forts ?)
  • Posture des différents participants (isolement vs recherche contactlien p. ex.)
  • Jeu d’alliances et/ou de désaccord entre participants
  • Etc.

29– Les interactions entre participants et « animatrice »

30– Etc.

Les œuvres

31– Les paroles prononcées…

  • Qu’est-ce qui est dit sur ce qui sera « fabriqué » dans le cadre de l’atelier ?
  • Qu’est-ce qui est dit du statut des œuvres ?
  • Qu’est-ce qui est dit de l’art ? (lien entre œuvres créées et domaine de l’art)
  • Qu’est-ce qui est dit du processus de création, de la créativité ? (en quels termes)
  • Qu’est-ce qui est dit sur le plan du développement personnel (créer = se créer p. ex. /développement d’autres potentiels que dans le quotidien/se faire du bien, etc.
  • Etc.

32– La trajectoire des œuvres

  • Très concrètement, quel est le parcours des œuvres ?
  • Les œuvres font-elles l’objet d’une attention particulière (en cours d’activité / en fin de séances ou de processus, etc.) ?
  • En fin de séance/session, les œuvres font-elles l’objet d’une exposition ?
  • En fin de séance/session, les œuvres font-elles l’objet d’un échange (cas échéant, de quel type : expérience vécue, impression laissée par les œuvres, etc.) ?
  • En fin de séance/session, que deviennent les œuvres ?
  • Etc.

Perceptions, sentiments et action personnels durant le temps d’observation

33– Sentiment d’être accueilli ou non par le groupe, de faire partie ou non de la dynamique de groupe

34– Regards portés sur moi

35– Ma participation concrète

36– Les interactions établies avec l’un ou l’autre des participants

37– Les différents phénomènes dans lesquels je me trouve entraîné (en termes de sentiment, d’action, etc.)

38– Le processus d’observation

39– La prise de notes

40– Etc.

© Éditions ies, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search