Version classiqueVersion mobile

Identités en conflit, dialogue des mémoires

 | 
Monique Eckmann

Remerciements

Texte intégral

1Je tiens à remercier les nombreuses personnes, collègues et amis, qui ont contribué à cette réflexion par leur soutien, leurs encouragements et critiques, et par la qualité de nos échanges et dialogues.

2Pour avoir assuré, durant mon congé de recherche, un « marrainage » et un « parrainage » de ma démarche :
Verena Clausen et Henri Cohen Solal.

3Pour leur relecture, leurs corrections ainsi que leurs précieuses suggestions :
Dania Appel, Erika Arnold Reinhardt et Liliane Morend.

4Pour le temps qu’ils m’ont accordé et les conseils et relais précieux qu’ils m’ont fournis :
David Bargal, Zvi Bekerman, Micha Brumlik, Xenia Chryssochoou, Heike Deckert-Peaceman, Miryam Eser Davolio, Bernd Fechler, Shoushan Frangi, Muhammed Haj-Yahia, Gaby Horenczyk, Wolf Kaiser, Gottfried Kossler, Klaus Kühne, Jacques Lewkowicz, Michal Levin, Rachel Livne-Freudenthal, Mili Mass, Dorit Roar Strier, Margarita Sanchez-Mazas, Nawa Sonnenschein, Gila Svirsky, Jochi Weil, Ulli Wolff Jontofsohn, Uri Yanay, Michal Zak.

5Pour une magnifique coopération durant dix ans :
les collègues de deux réseaux européens Erasmus (le « Viennet » et « Migration et Travail social »).

6Pour leur soutien :
le Fritz Bauer Institut, à Francforrt-sur-le-Main ; la Paul Baerwald School for Social Work Hebrew University, à Jérusalem ; et le Conseil de fondation, la direction et les collègues de l’Institut d’études sociales à Genève.

© Éditions ies, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search