Versión clásicaVersión móvil

Manuel critique de travail social

 | 
Véréna Keller

Chapitre 5. Le travail social, un métier

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Introduction

Le travail social est-il un métier comme un autre ? Quelles sont ses caractéristiques ? S’agit-il d’un métier (travailleuse ou travailleur social) ou s’agit-il de plusieurs métiers et, le cas échéant, lesquels ? À moins qu’il ne s’agisse d’une profession ? Comment et par qui se définissent les contours d’un métier ? Voilà les questions traitées dans ce chapitre.

Dans les deux premières parties seront abordées les caractéristiques du métier « travail social ». S’agit-il d’un métier qui a pour spécificité première non pas « de rendre des services, ce que beaucoup peuvent faire, mais de rendre ces services dans le cadre d’une relation visant la transformation et la libération de la personne » (Dubet, 2002, p. 243) ? Qu’en est-il de la dimension relationnelle et de quel type de métier relève le travail social ? Je commencerai par aborder le travail social en tant que métier de service, pour traiter ensuite de sa dimension relationnelle et terminer sur la question du care. Ces...

Salvo indicación contraria, el texto y otros elementos (ilustraciones, archivos adicionales importados) se puede utilizar bajo licencia OpenEdition Books License.

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search