Version classiqueVersion mobile

Manuel critique de travail social

 | 
Véréna Keller

Chapitre 5. Le travail social, un métier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Le travail social est-il un métier comme un autre ? Quelles sont ses caractéristiques ? S’agit-il d’un métier (travailleuse ou travailleur social) ou s’agit-il de plusieurs métiers et, le cas échéant, lesquels ? À moins qu’il ne s’agisse d’une profession ? Comment et par qui se définissent les contours d’un métier ? Voilà les questions traitées dans ce chapitre.

Dans les deux premières parties seront abordées les caractéristiques du métier « travail social ». S’agit-il d’un métier qui a pour spécificité première non pas « de rendre des services, ce que beaucoup peuvent faire, mais de rendre ces services dans le cadre d’une relation visant la transformation et la libération de la personne » (Dubet, 2002, p. 243) ? Qu’en est-il de la dimension relationnelle et de quel type de métier relève le travail social ? Je commencerai par aborder le travail social en tant que métier de service, pour traiter ensuite de sa dimension relationnelle et terminer sur la question du care. Ces...

© Éditions ies, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search