Version classiqueVersion mobile

Manuel critique de travail social

 | 
Véréna Keller

Chapitre 4. Prestations et méthodes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Que font les travailleuses et les travailleurs sociaux du matin au soir, et parfois même durant la nuit, et comment s’y prennent-ils ? Comment décrivent-ils leur travail et les résultats obtenus ? Qui leur donne leur travail et qui le réceptionne (le légitime, le contrôle) ? Quelle est leur liberté de choix en matière de prestations et de méthodes ?

D’aucuns répondront que les assistantes sociales passent leur temps à faire du travail administratif, que les animateurs jouent au ping-pong, que les éducatrices vont manger des glaces au bord du lac et que tous passent énormément de temps en réunion. Mais si ce tableau n’est pas exact, car les choses ne sont pas aussi simples, en quoi consiste donc leur travail, quelles prestations sont fournies ?

Nombre de praticien-ne-s et d’auteur-e-s qualifient le travail social d’« insaisissable pratique » (Coquoz & Knüsel, 2004) ou d’« activité incertaine » difficile à dire (Soulet, 1997) qui résisterait à la standardisation. L’idée est ...

© Éditions ies, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search