Version classiqueVersion mobile

L’École et l’élève d’origine étrangère

 | 
Geneviève Mottet
, 
Claudio Bolzman

Bibliographie

Texte intégral

Abdallah-Pretceille M. (1999, 2e éd. 2004). L’éducation interculturelle. Paris : Presses Universitaires de France.

Abou S. (1981). L’identité culturelle. Relations interethniques et problèmes d’acculturation. Paris : Ed. Anthropos.

Accardo, A. & Corcuff, Ph. (1986). La Sociologie de Bourdieu. Textes choisis et commentés. Bordeaux : Ed. Le Mascaret.

Affor (All Faiths for One Race). (1983). Issues and Resources: Handbood for Teachers in a Multicultural Society. Birmingham: Russell.

Akkari A. J., Gohard-Radenkovic A. (2002). « Vers une nouvelle culture pédagogique dans les classes multiculturelles : les préalables nécessaires » In, Revue des sciences de l’éducation. Vol. XXVIII, n° 1, 147-170.

Allemann-Ghionda C., Lusso-Cesari V. (1986). Les échecs scolaires des enfants des travailleurs immigrés en Suisse : causes, mesures en cours d’application, perspectives. Aarau : Centre suisse de coordination pour la recherche en matière d’éducation.

Allemann-Ghionda C., Perregaux C., de Goumoëns C. (1999)., Curriculum pour une formation des enseignant (e) s à la pluralité culturelle et linguistique. PNR 33. Aarau : Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation.

Alliata R., Ducrey F., Nidegger C. (2002). Opinions des enseignants et des parents d’élèves sur l’école primaire genevoise. Genève : SRED, août, n. 11.

Anderson-Levitt K. (1989). Degrees of distance between teachers and parents in urban France. In Anthropology and Education Quarterly, 20 (2). 97-117.

Ballion R. (1982). Les consommateurs d’école. Paris : Stock.

Bardin L. (2003) (1ère éd. 1977). L’analyse de contenu. Paris, Presses Universitaires de France.

Bastenier A., Dassetto F. (1993). Immigration et espace public : la controverse de l’intégration. Paris : CIEMI-L’Harmattan.

Bauman Z. (1999). Les conséquences de la mondialisation. Paris : Hachette.

Beaud S. (2002). 80 % au bac. Et après ?… Les enfants de la démocratisation. Paris : Éd. La Découverte.

Beaud S., Weber F. (2003), Guide de l’enquête de terrain. Paris : Éd. La Découverte.

Becker H. (1985). Outsiders. Etudes en sociologie de la déviance. Paris : A.-M. Métailié.

Béday-Hauser P., Bolzman C. (2004). Contradictions et paradoxes dans le travail social avec des migrants. In Les enjeux contradictoires dans le travail social. Amiguet O. et Julier C. (éd.), Toulouse : Erès.

Berger P., Luckmann T. (1966). La construction sociale de la réalité. Paris : Ed. Méridiens Klinckseieck.

Bertaux D. (1997). Les récits de vie. Paris : Éd. Nathan.

Boltanski L., Chiapello E. (1999). Le nouvel esprit du capitalisme. Paris : éd. Gallimard.

Bolzman C. (1996). Fattori esplicativi delle ‘performances’ scolastiche degli alunni stranieri. Approcio sociologico e psico-sociologico. In Concetta Sirna (éd). Docenti e formazione interculturale. Torino : Il Segnalibro.

Bolzman C. (2001). Quels droits citoyens ? Une typologie des modèles d’intégration des migrants aux sociétés de résidence. In Christiane Perregaux et al. (éd.). Intégrations et migrations. Regards pluridisciplinaires. Paris : L’Harmattan.

Bolzman C. (2002). Potentialités et dangers de l’approche interculturelle dans l’action sociale. In Emmanuel Jovelin (éd.). Le travail social face à l’interculturalité – comprendre la différence dans les pratiques d’accompagnement social. Paris : L’Harmattan.

Bolzman C., Fibbi R., Vial M. (1996). La population âgée immigrée FACE à la retraite : problème social et problématique de recherche. In Hans-Rudolf Wicker et al. (éd.). L’altérité dans la société : migration, ethnicité, État. Zurich : Éd. Seismo.

Bolzman C., Fibbi R., Vial M. (2003). Secondas-Secondos – Le processus d’intégration des jeunes adultes issus de la migration espagnole et italienne en Suisse. Zurich : Éd. Seismo.

Bouchard, J.-M., Pelchat, D., Boudreault, P. (1996). Les relations parents et intervenants : perspectives théoriques. In Apprentissage et Socialisation, 17 (1 et 2), 21-34 et 41-47.

Bouhabel-Villac Y. (1993). Les familles immigrées et l’intégration. In La famille, l’état des savoirs (sous la dir. de F. de Singly), Paris : La Découverte.

Boulot S., Boyzon-Fradet D. (1988). Les immigrés et l’école : une course d’obstacles. Lecture de chiffres (1973-1987). Paris : CIEMI-L’Harmattan.

Bourdieu P. (1977). Une classe-objet : la paysannerie, In Actes de la recherche en sciences sociales, n. 17-18.

Bourdieu P. (1980). Propriétés générales des champs sociaux, In Actes de la recherche en sciences sociales, 113-116.

Bourdieu P. (1980). Habitus et ethos. In Questions de sociologie, p. 133.

Bourdieu P. (1981). Luttes politiques et discours performatifs, In Actes de la recherche en sciences sociales, n. 36-37.

Bourdieu P. (1984). Questions de sociologie. Paris : Les éditions de minuit.

Bourdieu P. (1993). La Misère du monde. Paris : Seuil.

Bourdieu P. (1998). La Domination masculine. Paris : Seuil.

Bourdieu P., Boltanski L., Saint-Martin (de) M. (1973). Les stratégies de reconversion. In Information sur les sciences sociales, XII (5), 61-113.

Brubaker R. (2001). Au-delà de l’« identité ». In Actes de la recherche en sciences sociales, no 139, 66-85.

Campini G., Di Carlo S. (1993). Les pratiques interculturelles dans le système éducatif italien. La pluralité culturelle dans les systèmes éducatifs européens. (Sous la dir. de Collot A., Didier G., Loueslati B.). In Documents, actes et rapports pour l’éducation. Nancy : Centre régional de documentation pédagogique.

Candelier M. (2003). L’éveil aux langues à l’école primaire. Evlang : bilan d’une innovation européenne. Bruxelles : De Boeck & Larcier s. a.

Candelier M., (dir.) (2003). Janua Linguarum – La porte des langues. L’introduction de l’éveil aux langues dans le curriculum. Kapfenberg : Éd. du Conseil de l’Europe.

Cassée P., Gurny R., Hauser H. P. et Meyer A. (1981). Les difficultés scolaires des enfants étrangers : Destin de la deuxième génération ou conséquence de la politique de l’immigration ? In Gretler A., Gurny R., Perret-Clermont A. -N., Poglia E., Ed., Être migrant. Berne : Peter Lang.

Castel R. (1995). Les Métamorphoses de la question sociale. Une chronique du salariat. Paris : Fayard.

Castells M. (1999). Le pouvoir de l’identité. Paris : Fayard.

Cattacin S., Kaya B. (2001). Le développement des mesures d’intégration de la population migrante sur le plan local en Suisse. Forum suisse pour l’étude des migrations, discussion paper, novembre.

Charlot B. (1987). L’École en mutation. Paris : Payot.

Charlot B. (1994). La territorialisation des politiques éducatives : une politique nationale. In L’École et le territoire, 27-48.

Charlot B. (2000). Violence à l’école : la dimension « ethnique » du problème. In Ville-École-Intégration Enjeux, n° 121, juin, pp. 178-189.

Chauvel L. (2001). Le retour des classes sociales ? In Revue de l’OFCE, octobre, 315-359.

Chauvet J., Gentil R. (1993). Les représentations liées à l’expression « élève en difficulté ». In Education et formation, no 36, 13-19.

Cohen E. (1999). Organizzare i gruppi cooperative : Ruoli, funzioni, attività. Trente, Italie : Erickson.

Combessie J.-C. (2003) (1ère éd. 1996). La méthode en sociologie. Paris : Éd. La Découverte.

Costa-Lascoux J. (1999). Citoyenneté et multiculturalisme. In M.-A. Hily et M.-L. Lefèbvre (dir.), Identité collective et altérité. Diversité des espaces/spécificité des pratiques. Paris : L’Harmattan.

Crouzet P. (1916). Maîtres et parents. Étude et enquête sur la coopération de l’École et du Lycée avec la Famille. Paris : Librairie Armand Colin, (2e édition).

Cuche D. (1996). La Notion de culture dans les sciences sociales. Éd. La Découverte.

Dasen P. dir. (1991). Vers une école interculturelle, Recherches interculturelles dans l’enseignement primaire à Genève. Genève : FAPSE.

De Queiroz J.-M. (1981). La Désorientation scolaire, Paris-VIII : thèse.

De Queiroz J.-M. (1984). Socialisation scolaire et identité parentale in Dossiers de l’éducation, 5.

De Queiroz J. -M. (2003). L’École et ses sociologies (sous la dir. de François de Singly), Tours : Nathan.

De Rudder V., Poiret C., Vourc’h F. (2000). L’inégalité raciste. L’universalité républicaine à l’épreuve. Paris : Presses Universitaires de France.

Deschamps, J. -C. (1992). Échec scolaire, une perspective attributionnelle en psychologie sociale. In Pierrehumbert, B. L’échec à l’école : échec de l’école ? Neuchâtel : Delachaux et Niestlé.

Deschamps, J. -C., Lorenzi-Cioldi, F., Meyer G. (1982). L’échec scolaire ; Élève-modèle ou modèles d’élève. Lausanne : Éd. P. -Marcel Favre.

Doudin P. -A. (1998). Schulung der portugiesischen Kinder in der Schweiz = Scolarisation des enfants portugais en Suisse, EDK-Dossier/Dossier CDIP 55. Berne : CDIP.

Dubet F. (coord.) (1997). École, familles : Le malentendu. Paris : Textuel.

Dupanloup A. (1998). Un psychologue dans l’école. La construction sociale d’un rôle professionnel et ses enjeux. In Cahiers de la section des sciences de l’éducation. Genève.

Duru-Bellat M., Henriot-van Zanten A. (1992). Sociologie de l’école. Paris : A. Colin.

Eckmann M, Davolio M. (2002). Pédagogie de l’antiracisme. Aspects théoriques et supports pratiques. Genève : IES éditions.

Elias N. (1993). Engagement et distanciation. Paris : Fayard.

Fase W. (1993). La multiculturalité et l’éducation aux Pays-Bas. (Sous la dir. de Collot A., Didier G., Loueslati B.). In Documents, actes et rapports pour l’éducation. Nancy : Centre régional de documentation pédagogique.

Felouzis G., Liot F. (2005). L’Apartheid scolaire : enquête sur la ségrégation ethnique dans les collèges. Paris : Seuil.

Ferréol G. (sous la dir. de). (1991). Dictionnaire de sociologie. Paris : Armand Colin.

Frauenfelder A. (1998). Les conditions d’émergence du rapport au monde social des descendances directes des populations immigrées dans les sociétés contemporaines. Quelques éléments d’analyse de la relation : appartenance (s) de classe – appartenance (s) ethnique (s). Mémoire théorique de Diplôme d’études supérieures en sociologie (DESS). Université de Genève.

Frauenfelder A. (2005). L’accès à la nationalité : une perspective sociologique. Le cas des enfants des immigrés italiens et espagnols à l’épreuve du dispositif de la naturalisation à Genève durant les années 1990. Thèse de doctorat, Département de sociologie. Faculté des Sciences économiques et sociales, Université de Genève.

Goffman E. (1975). Stigmate. Les usages sociaux des handicaps. Paris : Minuit.

Green N. (2002). Repenser les migrations. Paris : PUF.

Greider W. (1998). One world, ready or not: The manic logic of global capitalism. New York: Touchstone.

Guillaumin, C. (1972). L’idéologie raciste : genèse et langage actuel. Paris-La Haye : Éd. Mouton.

Gurny R., Cassée P., Hauser H. P. et Meyer A. (1984). Karrieren und Sackgassen: Wegen ins Berufsleben junger Schweizer und Italiener in der Stadt Zuerich. Diessenhofen: Ruegger.

Habermas J. (1987). Théorie de l’agir communicationnel. Paris : Fayard.

Haché D. (2001). La commercialisation de l’éducation publique : Un cheval de Troie menaçant ? In Éducation et francophonie, volume XXIX, n° 2.

Hammar T. (éd.) (1985). Democracy Immigration Policy, Cambridge: Cambridge University Presse.

Henriot-Van Zanten A. (1988). L’école et ses nouveaux partenaires. Enjeux locaux et zones d’éducation prioritaires. In Perrenoud P., Montandon C. (éds.), 39-54.

Henriot-van Zanten A. (1990). L’École et l’espace local. Lyon : Presses universitaires de Lyon.

Henry-Lorcerie F. (1988). Éducation interculturelle et changement institutionnel : l’expérience française. In Pluralisme et école. Jalons pour une approche critique de la formation interculturelle des éducateurs. Québec : Institut québécois de recherche sur la culture.

Hoffmann-Nowotny H. J., Bösch A., Romano G., Stolz J. (1997). Das Fremde in der Schweiz. Eine Replikationssstudie 1969-1995. Zurich: Soziologisches Institut, Universität Zürich.

Hujansivu A., Rosell J. -A. (2000). Complex Instruction as a tool for developing the role of the teacher. A workshop presented at the “Intercultural Education and Co-operative Learning” conference in Ghent. In Intercultural Education. Vol. 11 supplement.

Hutmacher W. (1987). Le passeport ou la position sociale. In Les enfants de migrants à l’école. Centre pour la recherche et l’innovation dans l’enseignement. OCDE : Paris, 228-256.

Hutmacher W. (1993). Quand la réalité résiste à la lutte contre l’échec scolaire. Analyse du redoublement dans l’enseignement primaire genevois. Genève : Cahier n. 36 du service de la recherche sociologique.

Hutmacher W. (1994). Enfants d’ouvriers ou enfants d’immigrés ? In Pluralité culturelle et éducation en Suisse. Être migrant II (sous la dir. de Poglia E., Perret-Clermon A. -N., Gretler A., Dasen P.). Peter Lang éd., 107-137.

Hutmacher W., Magnin Ch. (sous la dir.). (1994). À vos places ! : Écoles primaires entre élitismes et démocratie, Genève, 1880 – 1960 : une exposition de la CRIEE. Département de l’instruction publique, Département municipal des affaires culturelles : Musée d’ethnographie Genève, Annexe de Conches, 31 mai – 4 décembre 1994. Genève : Service de recherche sociologique.

Isambert A, Ladrière P., Terrenoire J. -P. (1978). Pour une sociologie de l’éthique. In Revue française de sociologie, XIX – 3.

Jaeggi J. -M., Osiek F., (avec la collaboration de Favre B.) (2003). Familles, école et quartier. De la solitude au sens : échec ou réussite scolaire d’enfants de milieu populaire. Genève : SRED, 2003.

Kaufmann J.-C. (1996). L’entretien compréhensif. Paris : Éd. Nathan.

Laacher S. (1992). Un objet préconstruit : « l’immigration et l’école ». In Migrants-Formation, n. 90, septembre.

Lahire B. (1997). Culture écrite et inégalités scolaires. Sociologie de « l’échec scolaire » à l’école primaire. Presses universitaires de Lyon.

Lahire B. (1999). L’invention de l’« illettrisme ». Rhétorique publique, éthique et stigmates. Paris : Ed. La Découverte.

Lahire, B. (2005). L’esprit sociologique. Paris : Ed. La Découverte.

Lalive d’Epinay C., Garcia C., (avec la collaboration de Bolzman C.). (1988). Le mythe du travail en Suisse. Splendeur et déclin au cours du XXe siècle. Genève : Georg Ed.

Lareau A. (1987). Social-class differences in family-school relationships: The importance of cultural capital. In Sociolgy of Education. 60 (2), 73-85.

Layton-Henry Z. (éd.) (1990). The Political Rights of the Migrant Worders in Western Europe. Londres: Sage.

Léger A. (1997). Usage des statistiques de la DEP concernant les enfants de migrants. In Jeunes issus de l’immigration. De l’école à l’emploi (sous la dir. de Aubert F., Tripier M., Vourc’h F.). Paris : L’Harmattan.

Léger A., Langouët G. (1991). Trajectoires et réussites scolaires. Paris : Éd. Publidix.

Léger A., Tripier M. (1986). Fuir ou construire l’École populaire ?, Paris : Mériediens-Klincksieck.

Lévi-Strauss C. (1987), (1ère éd. 1952). Race et histoire. Saint-Amand : Folio/Essais.

Lorcerie F. (1998). La coopération des parents et des maîtres. Une approche non psychologique. In Ville-École-Intégration, n. 114, septembre, 20-34.

Macbeth A. (1984). L’enfant entre l’école et sa famille. Bruxelles : Office des publications officielles des Communautés européennes, série Éducation, n. 13.

Manço A., Amoranits S., Gatugu J. (2002). Valorisation et transfert des compétences : l’intégration des migrants au service du co-développement. Le cas des africains de Wallonie. L’Harmattan.

Mariet F. (dir.) (1982). Enseigner des cultures. Études de linguistique appliquée. Paris : Didier.

Martin C. (2004). Les politiques de l’enfance en Europe. In de Singly F. (sous la dir.). In Enfants-adultes. Vers une égalité de statu ? Paris : Universalis, 171-182.

Maulini O. (1997). « La porte la mieux fermée est celle que l’on peut laisser ouverte ». La collaboration parents-enseignants dans l’école publique. Texte d’une intervention dans le cadre de la conférence-débat « Relations école-familles : regards pluriels » organisée par l’Association vaudoise des parents d’élèves (Groupe de Lausanne). Université de Genève.

Maulini O. (1997). L’École est-elle soluble dans la Cité ? Démocratiser l’institution scolaire : les dilemmes de la décentralisation et du partenariat. Texte de la Yconférence de clôture de la 8e Biennale de l’Association francophone internationale des directeurs d’établissements scolaires (AFIDES) à Lausanne, Université de Genève.

Merton, R. K.(1965). Éléments de théorie et de méthode sociologiques. Paris : Plon.

Métraux J. -Cl. (2002). Interculturalité. In Dictionnaire suisse de politique sociale. Lausanne : Fragnière J. -P., Girod R. (Eds.), Réalités sociales.

Millet M., Thin D. (2003). Une déscolarisation encadrée. Le traitement institutionnel du « désordre scolaire » dans les dispositifs-relais. In Actes de recherches en sciences sociales, n° 149, septembre, 32-41.

Mingat A., Tan J. -P., Rakotomalala R. (2002). Le financement de l’Éducation Pour Tous en 2015 : Simulations pour 33 pays d’Afrique subsaharienne. Washington DC : Banque Mondiale.

Montandon C., Perrenoud Ph. (1987). Entre parents et enseignants : un dialogue impossible ?, Berne : Peter Lang.

Moodley D. (1988). L’éducation multiculturelle au Canada ; des espoirs aux réalités. In Pluralisme et école. Jalons pour une approche critique de la formation interculturelle des éducateurs. Québec : Institut québécois de recherche sur la culture.

Mucchielli L. (2005). Le scandale des « tournantes ». Dérives médiatiques, contre-enquête sociologique. Paris : La Découverte.

Mucchielli L. (2006). Quand les banlieues brûlent… Retour sur les émeutes de novembre 2005. Paris : Éd. La Découverte.

Necker L. (1995). Mosaïque Genevoise, Modèle de Pluriculturalisme. Genève.

Niggli N. C. (1999). L’école genevoise à la croisée des cultures et au carrefour des chemins : un regard historique porté sur l’évolution des politiques et processus d’accueil et d’intégration des élèves migrants allophones (1962-1997). Mémoire de diplôme, Département d’historie économique et sociale, Faculté des sciences économiques et sociales, Université de Genève.

Noiriel G. (1988). Le creuset français. Histoire de l’immigration XIXe-XXe siècle. Éd. du Seuil.

Noiriel G. (2007). Immigration, antisémitisme et racisme en France (XIXe – XXe siècle). Discours publics, humiliations privées. Paris : Fayard.

Ogay T. (1992). De l’éducation des enfants migrants à l’éducation interculturelle. Les activités des organisations internationales : Conseil de l’Europe ; Communauté européenne ; OCDE ; UNESCO. Berne : Office fédéral de l’éducation et de la science.

Ouellet F. (2002). Les défis du pluralisme en éducation. Essais sur la formation interculturelle. Canada : L’Harmattan.

Ott L. (sous la dir. de Mucchielli L. et Le Goaziou V.) (2006). Pourquoi ont-ils brûlé les écoles ? In Quand les banlieues brûlent… Retour sur les émeutes de novembre 2005. Paris : Éd. La Découverte.

Pacaud-Breton J. (1981). Les parents et l’école maternelle. Contribution à l’étude de la différenciation scolaire. Paris : Université René Descartes. Thèse de 3e cycle.

Payet J.-P. (1997). La catégorie ethnique dans l’espace relationnel des collèges de banlieue : entre censure et soulignement. In Femmes issues de l’immigration. De l’école à l’emploi. (Aubert F., Tripier M., Vourc’h F. dir.). Paris : Ed. CIEMI-L’Harmattan.

Payet J. -P. (2000). Violence à l’école et ethnicité. Les raisons « pratiques » d’un amalgame, VEI Enjeux, no 121, juin.

Perregaux C. (1994). Odyssea, Accueils et approches interculturelles. Delémont : Le Démocrate SA, COROME.

Perregaux C., de Goumoëns V., Jeannot A. & de Pietro H. (2003). L’Éducation à l’Ouverture aux Langues à l’École – EOLE [ir.], Neuchâtel : CDIP.

Perregaux C. (1994). Les enfants à deux voix : l’influence du bilinguisme sur l’apprentissage de la lecture. Berne : Lang.

Perregaux C. (2000). Pour une formation des enseignantes et enseignants aux approches interculturelles. Interkulturelle Pädagogik in der Lehrerinnen-und Lehrerbildung, Rapport final/Schlussbericht. Berne : CDIP, no 60.

Perroton J. (2000). Les ambiguïtés de l’ethnicisation des relations scolaires : l’exemple des relations école-familles à travers la mise en place d’un dispositif de médiation. In Ville-École-Intégration Enjeux, n° 121, juin, 130-147.

Pétonnet C. (1985). On est tous dans le brouillard. Ethnologie des banlieues. Paris : Galilée.

Pinçon M., Pinçon-Charlot M. (1989). Dans les beaux quartiers. Paris : Seuil.

Pinell P., Zafiropoulos M. (1978). La médicalisation de l’échec scolaire. De la pédopsychiatrie à la psychanalyse infantile, In Actes de la recherche en sciences sociales, no 24, novembre, 23-49.

Poglia E. (1994). Pluralité culturelle et éducation en Suisse. In Etre migrant II : Berne.

Poiret C. (1996). Familles africaines en France. Ehtnicisation, ségrégation, et communalisation. Paris : L’Harmattan.

Poiret C. (2000). La construction de l’altérité à l’école de la République. In Ville-Ecole-Intégration Enjeux, n. 121, juin, 148-177.

Pourtois H. (1999). Morale de la reconnaissance et diversité culturelle. In Recherches Sociologiques, n° 2, 43-56.

Poutignat P., Streiff-fenart J. (1995). Théories de l’ethnicité. Paris : Presses Universitaires de France.

Quivy R., Van Campenhoudt L. (1988). Manuel de recherche en sciences sociales. Paris : Bordas, Dunod.

Rea A., Tripier M. (2003). Sociologie de l’immigration. Paris : Éd. La Découverte.

Reed-Danahay D., Anderson-Levitt K. (1991). Backwards countryside, troubled city: French teachers’ images of rural and wording-class families. In American Ethnologist, 18 (3), 546-564.

Rey M. (1986). Former les enseignants à l’éducation interculturelle ? Les travaux du Conseil de la coopération culturelle (1977-1983). Strasbourg : Conseil de l’Europe.

Rossier C. (2001). « Faut-il remplacer les parents ? » L’école et la famille sur le chemin du partenariat. In L’Éducateur (décembre), 28-31.

Sayad A. (1978). Les Usages sociaux de la “culture des immigrés. Paris : CIEMI.

Sayad A. (1992, 1ère éd. 1991). L’immigration ou les paradoxes de l’altérité. Bruxelles : De Boeck Université.

Sayad A. (1999). La Double absence. Paris : Seuil.

Schnapper D. (1992). L’Europe des immigrés. Essai sur les politiques d’immigration. Paris : Éd. Bourdin.

Seca, J. -M. (2001). Les représentations sociales. Paris. Armand Colin.

Sharp R., Green A. (1975). Education and Social Control. London : Routledge and Kegan Paul.

Simon P. -J. (1994). Ethnicité. In Vocabulaire historique et critique des relations inter-ethniques. Pluriel recherches. n. 2. Paris : L’Harmattan, 14-20.

Sirota R. (1988). L’École primaire au quotidien. Paris : PUF.

Spire A. (1999). De l’étranger à l’immigré. La magie sociale d’une catégorie statistique. In Actes de la recherche en sciences sociales, n. 129, 50-56.

Strauss A., Corbin J. (2004). Les fondements de la recherche qualitative. Techniques et procédures de développement de la théorie enracinée. Fribourg : Académic Press.

Thin D. (1998). Quartiers populaires. L’école et les familles. Lyon : Presses universitaires de Lyon.

Van Zanten A. (2001). L’école de la périphérie. Scolarité et ségrégation en banlieue. Paris : Presses Universitaires de France, 2001.

Vasquez A., Stambak M., Seydoux A. (1978). Modalités d’intégration des enfants de cinq ans à l’école maternelle en fonction de leur milieu d’origine. In Recherches pédagogiques, n. 95.

Vasquez-Bronfman A., Martinez I. (1996). La socialisation à l’école. Approche ethnographique. Paris : PUF.

Weber M. (1992). Essais sur la théorie de la science. Paris : Presses Pocket.

Wicker H.-R. (2003). Introduction : migration, politique de migration et recherche sur la migration. In Wicker H.-R, Fibbi R., Haug W. (sous la dir.), Les migrations et la Suisse, Résultats du PNR 39 (« Migrations et relations interculturelles ». Paris, Zürich : Seismo, 11-60.

Zehraoui A. (1998). Les relations entre familles d’origine étrangère et institution scolaire. Attentes et malentendus. In Ville-École-Intégration Enjeux, n. 114, septembre.

© Éditions ies, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search