Version classiqueVersion mobile

Les Maisons chaleureuses

 | 
Henri Cohen Solal
, 
Dominique Rividi

Chapitre 3. La transmission dans la pratique institutionnelle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. Témoignage d’elsa, éducatrice formée à l’institut bait ham

Elsa est une jeune femme de 38 ans qui travaille dans le service de la Municipalité de Jérusalem qui s’occupe des jeunes en difficulté. Elle a étudié à l’institut de Bait ham à l’âge de 20 ans et a aussi été éducatrice dans l’un de ses clubs. Dominique Rividi lui a demandé de témoigner sur sa période de formation à l’école d’éducateurs de Bait ham.

Le témoignage

Dominique : Merci Elsa d’avoir bien voulu donner ton témoignage. Cela fait combien d’années que tu as étudié à Bait ham ? J’espère que tu t’en souviens encore. Peux-tu me dire ce que représente l’école pour toi et ce que tu y as vécu ?

Elsa : Cela fait plus de dix ans, quinze peut-être. Je suis arrivée à Bait ham car on m’avait dit que je pouvais me former à l’éducation spécialisée dans un cadre différent de celui des institutions traditionnelles. J’étais assez en colère qu’il faille le bac et les psychométriques – que j’ai passés d’ailleurs – pour entrer à l’Universi...

© Éditions ies, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search