Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sans garantie de mixité

 | 
Marie Anderfuhren
, 
Sophie Rodari

Première partie. Les enjeux de la promotion de la mixité

Une approche critique du processus de construction sociale de la mixité hommes-femmes au travail

Sabine Fortino

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Entre 1960 et la fin des années 1990, plus de cinq millions de femmes supplémentaires ont investi le marché du travail et ce, malgré l’essor considérable du chômage et de la précarité survenu sur la même période. Dans une large mesure, la féminisation du salariat s’est traduite par un renforcement de la structuration sexuée des emplois et une concentration des activités féminines. Cependant, l’avancée en mixité – définie ici comme « la mise en coexistence des deux sexes dans un même espace social » (Zaidman, 1992) – est également avérée pour un grand nombre de métiers et ce, sur un laps de temps assez court (vingt à trente ans, tout au plus).

Comment saisir la signification d’un tel processus ? Va-t-il dans le sens d’une plus grande égalité entre les sexes ? Quid des logiques sexuées qui président à la distribution des tâches et des emplois dans le monde du travail contemporain ? Ont-elles disparu et si non, sous quelles formes, quelles modalités concrètes et en fonction de quels enj...

Auteur

Maître de conférences en sociologie, Université Paris-Ouest, Nanterre la Défense / CRESPPA-GTM-CNRS ; sabine.fortino@gtm.cnrs.fr

© Éditions ies, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540