Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sans garantie de mixité

 | 
Marie Anderfuhren
, 
Sophie Rodari

Préface

Martine Chaponnière

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La mixité hommes-femmes connaît un destin étonnant. De nombreuses personnes ignorent que pour arriver à l’état de relative mixité dans lequel nous vivons actuellement, il a fallu des centaines d’années. Il a surtout fallu que des femmes courageuses se battent pour ébrécher les bastions masculins de la politique et de l’économie, autrement dit pour occuper la sphère publique.

Que la mixité soit le résultat d’une conquête, il est important de le rappeler puisque de nos jours, pour la majorité des gens, elle ne semble plus poser problème. Dans les milieux académiques, pourtant, on s’en préoccupe et on analyse les avancées, les reculs, les stagnations, les bienfaits et aussi les effets pervers de la mixité. C’est que celle-ci n’est jamais complètement acquise parce que son sort est lié à des valeurs mouvantes et hétérogènes : l’égalité, la liberté, la compétition, le pouvoir, la réussite, la maîtrise du désir. En fait, la mixité n’est ni naturelle ni définitive.

Dans les milieux professio...

Auteur

Docteure en sciences de l’éducation, spécialiste de l’histoire et de la formation des femmes. Présidente de l’organe consultatif pour l’égalité des chances de la HES-SO, présidente de SOS Femmes Genève et membre du comité de rédaction de la revue Nouvelles Questions Féministes ; martine@chaponniere.com

© Éditions ies, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540