Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sans garantie de mixité

 | 
Marie Anderfuhren
, 
Sophie Rodari

Table des matières

Martine Chaponnière

Préface

Marie Anderfuhren et Sophie Rodari

Introduction

Première partie. Les enjeux de la promotion de la mixité

Sabine Fortino

Une approche critique du processus de construction sociale de la mixité hommes-femmes au travail

Portrait en demi-teinte du déploiement de la mixité au travail : des avancées, des ambivalences aussi…
Un processus de mixité inégal suivant les secteurs d’activité et les professions
Une mixité sans égalité
Une mixité des emplois sans mixité du travail
Le maintien d’une définition figée des catégories sexuelles
D’un paradigme (l’égalité) à un autre (la performance) : la mixité sans l’égalité ?
De la mixité dans nos assiettes ?
Mixité et « nouvel esprit du capitalisme »
En guise de conclusion provisoire : retour sur le concept de mixité
Sophie Rodari et Marie Anderfuhren

Entre retenue et idéalisation

La mixité à l’épreuve de l’application de l’article constitutionnel sur l’égalité

Bref état de la situation
Egalité et différence
Concilier et hiérarchiser
Agir en amont
Conclusion
Pilar Blanco

Promouvoir les compétences par la mixité professionnelle

Entretien avec Pilar Blanco

Commentaire

Deuxième partie. La mixité et la non-mixité en contexte de formation

Nathalie Amstutz

L’égalité, une simple affaire de nombres ?

La mise en pratique des programmes d’égalité dans les HES : quels défis et quelles solutions ?

Arguments en faveur de la mixité
La complexité des facteurs de ségrégation
Structures de genre – cultures de genre autour de la formation
L’entrée en formation
La sortie de la formation
Les études proprement dites
« Gendered organisation » et « territoires et fonctions genrés »
De l’importance de la prise en compte des cultures genre propres aux organisations dans le débat de la mixité – deux exemples
En conclusion : le gender mainstreaming pour les HES
Marie Anderfuhren et Sophie Rodari

La non-mixité, une façon d’interroger la mixité dans l’intervention sociale et la formation

Les paradoxes de la mixité
La mixité dans le cadre scolaire
La non-mixité et l’école
(Non-) mixité et formation élémentaire pour publics faiblement qualifiés
L’apport de ces travaux à la réflexion sur l’intervention sociale
Conclusion
Rosa Gonzalez

Construire sa propre identité en étant protégée

Entretien avec Rosa Gonzalez

Commentaire

Troisième partie. Les contours de la mixité dans le contexte professionnel

Mélanie Battistini

La mixité en maison de quartier : entre désir de parité et division sexuelle du travail

Contexte de l’enquête
La mixité en question
Une mixité valorisée
Répartition des rôles pendant les activités
30 juin 2009, animation charrette
30 juin 2009, grillade au parc
La « complémentarité » des compétences
Le modèle parental hétérosexuel
Une tentative de renversement des rôles
La répartition par secteur et par activité
Vers une réflexion sur la mixité ?
Caroline Dayer

Le genre de(s) tensions en contexte professionnel

Le cas des chercheurs et des chercheuses à l’université

Introduction
Ancrages
Le genre de tensions
Le genre des tensions
Eclairages
Conclusion
Séverine Rey, Mélanie Battistini et Christine Pirinoli

La mixité produit-elle des effets ?

Organisation du travail et partage de la pratique quotidienne dans des équipes de professionnel-le-s de la santé

Egalité et mixité
Mixité et division sexuelle du travail
Une recherche sur la ségrégation horizontale chez les professionnel-le-s de la santé
Les soins infirmiers dans le service des urgences du CHUV
La technique en radiologie médicale dans le service de radiodiagnostic et radiologie interventionnelle du CHUV
La mixité, révélatrice du système de genre
La mixité comme « équilibre »
Attribution des patient-e-s : intimité et force physique
Carrières : la mixité comme frein ou accélérateur ?
Conclusion