Version classiqueVersion mobile

Handicap, migration et famille

 | 
Geneviève Piérart

Préface

Sylvie Tétreault

Texte intégral

Moi, mes souliers ont beaucoup voyagé.
Ils m’ont porté de l’école à la guerre.
J’ai traversé sur mes souliers ferrés
Le monde et sa misère !
Félix Leclerc, chanteur québécois (1914-1988)
Moi mes souliers

1Depuis toujours, l’humain s’est déplacé au fil des saisons. Il a changé d’habitat pour avoir de meilleures conditions de vie et pour se mettre à l’abri de dangers potentiels. Aujourd’hui, de nombreuses personnes sont obligées de s’expatrier pour permettre à leurs enfants de grandir dans un pays sécuritaire et d’avoir toutes les chances de participer activement à la société. Selon la situation, les mouvements migratoires peuvent suivre un cheminement régulier ou encore chaotique, semé d’embûches et de défis. Il peut s’agir d’un déplacement volontaire ou encore forcé par des évènements. Qu’importe la situation, tous doivent traverser une période d’adaptation stressante, encore plus lorsqu’un enfant handicapé est présent dans la famille.

2Ce livre a pour objectif d’explorer la réalité de l’enfant migrant en situation de handicap et de sa famille. Il propose une réflexion sur ce sujet en posant les premiers jalons d’une intervention interculturelle. Or, ce double défi que rencontre la famille, soit de s’adapter à une nouvelle culture et d’apprendre à vivre avec un enfant différent, est un domaine encore peu exploité. Par ailleurs, ce qui fait l’essence de ce livre est un approfondissement de cette thématique en établissant des liens étroits entre différentes disciplines : éducation, santé, sciences politiques, sociologie et travail social. La recherche d’une compréhension de sens caractérise également cet ouvrage. Tendre vers un plus grand respect de cette expérience humaine repose sur un ensemble de concepts théoriques, mais également sur un approfondissement de l’expérience réelle. Tout au long du livre, le lecteur retrouvera des histoires de vie qui lui permettront de se situer à partir du vécu de personnes migrantes ayant un enfant en situation de handicap. Il pourra identifier les mécanismes d’adaptation utilisés pour vivre dans ce nouvel environnement. En plus de l’exigence de l’intégration sociale, ces familles doivent s’ajuster aux normes culturelles en vigueur, comprendre les exigences des institutions, chercher des ressources de soutien et saisir les différentes facettes du système de soins. Malgré le fait qu’elles ont des repères différents, toutes ces familles désirent faire progresser l’enfant et s’investir dans son développement.

3Les domaines d’application des connaissances proposées par Geneviève Piérart sont nombreux et sans limites géographiques. L’intervenant, qu’importe son lieu de travail, doit apprendre à s’approprier le cadre de référence proposé. Il doit saisir l’occasion de s’ouvrir à ces familles et d’utiliser des outils pour construire un accompagnement qui fasse sens pour chacun. Cet ouvrage peut être l’occasion pour l’intervenant d’amorcer une réflexion sur sa propre pratique, d’identifier l’origine des nœuds pouvant apparaître lors de contacts avec la famille migrante ; mais, surtout, il doit utiliser ce livre comme une source d’inspiration pour l’amener à migrer vers une pratique interculturelle.

4Cottens, 14 mai 2012

© Éditions ies, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search