Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le travail social entre résistance et innovation / Soziale Arbeit zwieschen Widerstand und Innovation

 | 
Sabine Voélin
, 
Miryam Eser Davolio
, 
Mathias Lindenau

Quatrième partie. Approches et démarches de la pratique professionnelle / Vierter Teil. Ansätze und Vorgehensweisen professioneller Praxis

Les Contrats de quartier

Un outil de démocratie participative pour lutter contre l’exclusion

Thierry Apothéloz, Marko Bandler et Mehdi Aouda

Résumé

Seit 2005 hat die Gemeinde von Vernier « Contrats de quartier (Quartier-verträge) », eingerichtet, die äusserst effiziente Instrumente der partizipatorischen Demokratie darstellen. Das Ziel ist es, den Einwohnern und Einwohnerinnen über die einfache Konzertation oder Konsultation hinaus echte Entscheidungssphären anzubieten. Für die Behörden ging es darum, eine maximale Autonomie der partizipatorischen Instanzen sicherzustellen, die damit eine « delegative » Funktion erhalten. Der vorliegende Beitrag soll die Auswirkungen dieser partizipatorischen Instrumente sowie die erforderlichen Bedingungen der sozialen Aktion zu ihrer idealen Entfaltung beschreiben.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un peuple est d’autant plus démocratique que la délibération, que la réflexion, que l’esprit critique jouent un rôle considérable dans la marche des affaires publiques.
Durkheim, (2010 : 123)

L’émergence des démocraties alternatives

La participation politique traditionnelle (vote, élections, militantisme partisan) n’a jamais été la seule forme de participation citoyenne active en démocratie (Barnes & Kaase 1979 ; Mayer & Perrineau 1992). Militantisme dans des mouvements sociaux, engagement associatif, participation à des manifestations sont autant de mode d’engagement qui ne souffrent pas de la lourdeur et des apories de la démocratie représentative, corollaire naturel du fonctionnement démocratique des collectivités publiques.

Ainsi l’engagement citoyen dans des structures de pouvoir informel n’a-t-il pas à subir les problèmes classiques de représentation des intérêts citoyens inhérents au système politique représentatif (tyrannie des majorités, lourdeurs administratives, coût d’opport...

Auteurs

Mairie de Vernier – Maire, travailleur social et juriste, t.apotheloz@vernier.ch, www.thierryapotheloz.com

Service de la cohésion sociale, Vernier – Responsable, m.bandler@vernier.ch

Sociologue, mehdiaouda@hotmail.com

© Éditions ies, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540