Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le travail social entre résistance et innovation / Soziale Arbeit zwieschen Widerstand und Innovation

 | 
Sabine Voélin
, 
Miryam Eser Davolio
, 
Mathias Lindenau

Troisième partie. Le travail social face aux risques de précarisation / Dritter Teil. Soziale Arbeit und die Risiken der Prekarisierung

Travail social et chômage de longue durée

L’exemple de Genève1

Sophie Rodari

Résumé

Die letzte Änderung des Genfer Sozialhilfegesetzes, falls angenommen, wird die Verteilung der Unterstützung für ausgesteuerte Arbeitslose nach ihrer Vermittlungsfähigkeit durch zwei verschiedene Gremien von Fachleuten durchsetzen. Die Personen, welche als arbeitsfähig gelten, werden von Integrationsfachleuten begleitet werden und von kantonalen Massnahmen profitieren; die anderen werden in ihrer sozialen Integration von Sozialarbeitern/innen begleitet werden. Unserer Meinung nach wird diese neue Gesetzesänderung die Wiedereingliederung vieler Personen in den Arbeitsmarkt stärker dem Zufall überlassen, dies aufgrund der Verhärtung des Systems. Ausserdem wird sie die Ausübung von Sozialarbeit bei Wiedereingliederung von ausweglosen Fällen einschränken, dies hinterfragt den Stellenwert, den die Sozialarbeit in der Politik im Kampf gegen die Arbeitslosigkeit innehält.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le chômage est l’une des préoccupations majeures des Suisses2. En effet, le chômage est une épreuve sociale et psychologique pour les personnes qui y sont confrontées, comme le montrent la plupart des études suisses et européennes récentes (pour une recension des principales études, on pourra consulter Demazière, La sociologie du chômage (2006) et, en particulier, un classique, Les épreuves du chômage de Dominique Schnapper [1994]). A la perte de revenus associée à la perte d’emploi, s’ajoute la perte de rôles sociaux qui contribuent de manière significative à l’estime personnelle et à la reconnaissance sociale des chômeur-euse-s auprès de leurs proches et de la société (Herman 2007 ; Tabin 1998 : 209-236). Une longue période de chômage stigmatise les personnes et rend difficile leur réintégration sur le marché de l’emploi.

En comparaison internationale, la Suisse est depuis peu confrontée au chômage de longue durée et ce dans une très faible proportion. Par le passé, la Suisse a rés...

© Éditions ies, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540