Version classiqueVersion mobile

Deleuze et la violence

 | 
Vladimir Milisavljevic
, 
Guillaume Sibertin-Blanc

La violence du signe

Le problème de la vérité chez le premier Deleuze

Ivan Milenkovic

Entrées d'index

Mots clés :

violence, Deleuze, vérité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le vrai n’est pas l’élément de la pensée.
Deleuze

Le concept de vérité n’est pas un signe de reconnaissance de la philosophie de Gilles Deleuze. Lorsqu’il le travaille, c’est globalement en reprenant sa déconstruction linguistique et conceptuelle nietzschéenne. D’un autre côté, le concept de vérité est toujours présent dans la philosophie de Deleuze, d’une manière un peu marginale, et cependant constante. Je vais essayer de placer le concept de la vérité dans son rapport avec le signe et d’investiguer la part et la place de la violence dans l’explication de Deleuze avec le problème de la vérité1.

L’image dogmatique de la pensée

François Zourabichvili a attiré notre attention sur l’ancrage du problème de la vérité chez Deleuze dans un problème qui touche à la modalité de la pensée. Ce problème n’est pas celui de la nécessité de penser, mais celui de déterminer « comment parvenir à une pensée nécessaire »2. Si « penser » est conçu comme l’affaire d’une décision dont le sujet qui la prend ...

Auteur

Titulaire d'une formation en droit, en philosophie et en sciences politiques, est éditeur, responsable du Troisième Programme de Radio Belgrade, et collaborateur de l'Institut de Philosophie et de Théorie Sociale de Belgrade. Travaillant sur la philosophie française contemporaine et la philosophie politique, il a publié une vingtaine d'articles dans des revues théoriques serbes et internationales, et un ouvrage, Fragments philosophiques, paru en 2011. Il est également traducteur de Deleuze, Derrida, Foucault, Lyotard, Baudrillard et Agamben.

© EuroPhilosophie Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search