Version classiqueVersion mobile

Deleuze et la violence

 | 
Vladimir Milisavljevic
, 
Guillaume Sibertin-Blanc

Une « machine de guerre » peut-elle être divine ?

Réflexions sur la nomadologie (Deleuze et Guattari) et la violence révolutionnaire (Benjamin)

Vladimir Milisavljević

Entrées d'index

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il pourrait paraître surprenant de consacrer un texte relatif à la violence, à la guerre et à l’état à une démonstration du parallélisme qui existe, dans le traitement de ces sujets, entre la pensée de Gilles Deleuze et celle de Walter Benjamin. Une telle approche exige donc une justification préalable1.

On pourrait sans doute engager une méditation sur Deleuze et Benjamin à partir de cette dernière violence qu’ils se sont tous les deux faite à eux-mêmes : à partir de la mort qu’ils se sont volontairement donnée, face à la perspective d’une vie qu’on pourrait, avec un certain droit, qualifier de « vie nue » – celle de la torture jusqu’à la mort dans un camp de concentration, pour Benjamin, ou celle des souffrances d’une maladie incurable, pour Deleuze. Mais en ce qui concerne la pensée des deux auteurs, l’affirmation d’un parallélisme s’expose aux reproches, parce que leur positions philosophiques semblent être fondamentalement différentes. D’abord en ce qui concerne la question de l...

Auteur

Philosophe, est chercheur titulaire à l’Institut de Philosophie et de Théorie Sociale de Belgrade. Il a publié deux livres : Identitet i refleksija : problem samosvesti u Hegelovoj filozofiji (Identité et réflexion : le problème de la conscience de soi dans la philosophie de Hegel), Belgrade, 2006, et Snaga egzistencije : teorija norme kod Kanta i Hegela (La force de l'existence : théorie de la norme chez Kant et Hegel), Belgrade, 2010, ainsi que de nombreux articles dans les domaines de l’histoire de la philosophie allemande classique, de la philosophie politique et de la philosophie française contemporaine.

© EuroPhilosophie Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search