Version classiqueVersion mobile

Les inscriptions romanesques dans la prose arthurienne du XIIIe au XVe siècle

Novelistic Traces in Arthurian Prose from the Thirteenth to the Fifteenth Centuries

La prose romanesque arthurienne (XIIIe-XVe siècle) fait volontiers référence, au détour du récit, à des inscriptions qu’il est donné de lire à un lecteur fictif, le plus souvent un chevalier errant en quête de sens. À partir d’un large corpus – Lancelot-Graal, Suite du Roman de Merlin, Prophesies de Merlin, Tristan en prose, Roman de Meliadus et de Guiron le Courtois, Perceforest, le Livre du Cuer d’Amor espris de René d’Anjou –, ce sont ces inscriptions que l’on envisagera selon des persp...


Lire la suite

Note de l’éditeur

Ouvrage publié avec le soutien de l’Équipe de recherche « sens, texte, informatique, Histoire » (EA 4509), de l’École doctorale « Concepts et langage » (ED0433), de la Faculté des lettres de sorbonne université et du Fonds d’intervention pour la recherche.

  • Éditeur : Éditions universitaires de Dijon
  • Collection : Écritures
  • Lieu d’édition : Dijon
  • Année d’édition : 2020
  • Publication sur OpenEdition Books : 26 février 2024
  • EAN (Édition imprimée) : 978-2-36441-355-9
  • EAN électronique : 978-2-36441-512-6
  • DOI : 10.4000/books.eud.2656
  • Nombre de pages : 326 p.

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search