Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Instructions aux auteurs

Projet éditorial

Etnográfica Press est un projet éditorial du Centro em Rede de Investigação em Antropologia (CRIA) qui vise à mettre à la disposition d’un large public des travaux importants de sciences humaines et sociales. Consacré en particulier à l’anthropologie, mais ouvert à d’autres disciplines (histoire, sociologie, géographie ou études culturelles), le catalogue d’Etnográfica Press inclut des œuvres inédites et des rééditions d’ouvrages provenant de collections anciennes et prestigieuses. Ce projet vise à tirer parti de toutes les potentialités de l’édition électronique en accès ouvert.

Collection Etnográfica Books

Abordant une grande diversité de contextes ethnographiques, la collection privilégie la qualité de la recherche empirique, la diversité de perspectives analytiques et l’innovation théorique. La collection regroupe des monographies dans les quatre langues dont la coexistence représente l’une des originalités de la revue Etnográfica (portugais, anglais, français, espagnol).

Collection Antropologia

Antropologia est une collection généraliste qui réunit des œuvres inédites et des rééditions d’études plus anciennes. Son objectif est d’accompagner les évolutions théoriques, méthodologiques et thématiques de l’anthropologie, en étant aussi ouverte aux contributions des autres disciplines des sciences sociales et humaines (histoire, sociologie, géographie ou études culturelles).

Collection Portugal de Perto

La collection Portugal de Perto (“ le Portugal de près ”), publiée à l’origine par les Edições Dom Quixote, est le plus important ensemble de travaux anthropologiques portugais. Selon son directeur, Joaquim Pais de Brito, tous ces livres “ ont un rapport avec l’espace portugais et étudient différents aspects de la culture portugaise (nous pourrions dire des cultures). Deuxièmement, ces études se font plus ou moins ‘ de près ’, sur la base d’un travail de collecte direct des données, proposant parfois de ramener encore plus ‘ près ’ des tranches de réel négligées ou inconnues. Tout cela dans les limites d’un domaine disciplinaire qui va, grosso modo, de l’ethnographie à l’anthropologie, et en s’adressant non seulement aux savants et experts, mais aussi à un public curieux. ” Avec la mise à disposition en ligne gratuite de l’intégralité de cette collection, Etnográfica Press permet à un large public d’accéder à un ensemble d’œuvres qui illustrent de manière remarquable l’histoire de l’anthropologie portugaise et sa diversité.

Comment proposer un manuscrit

Ouverte à la réédition de textes importants, Etnográfica Press publie aussi des contributions originales. Les propositions ne doivent pas être en cours d’évaluation par d’autres éditeurs. Les manuscrits doivent être envoyés par courrier électronique à etnograficapress@cria.org.pt comme fichiers de texte (Word ou équivalente), dans leur intégralité, y compris le titre, l’identification des auteurs (et organisateurs, le cas échéant), la table des matières et la bibliographie. Ils doivent, de plus, être accompagnés d’une présentation, d’au maximum 1200 mots, portant sur le thème et les objectifs de l’ouvrage ainsi que le public auquel il est destiné, et avec l’indication de jusqu’à 7 mots-clés identifiant les sujets de la recherche. Doit également être fournie une brève note biographique de chaque auteur (et organisateurs, le cas échéant) qui indique sa filiation institutionnelle actuelle. Les fichiers originaux de tous les tableaux et figures devront être également annexés en format éditable, les images devant présenter une bonne résolution.

Langues de publication

Les textes peuvent être proposés en portugais, anglais, espagnol ou français.

Taille des contributions

Les manuscrits ne peuvent dépasser une limite totale de 300 pages (600 000 caractères avec espaces).

Système d’évaluation et de sélection

La proposition fait l’objet d’une première appréciation par les membres du conseil éditorial d’Etnográfica Press, avec une valorisation de l’innovation théorique et de la base ethnographique ainsi que l’adéquation de l’ouvrage à chaque collection. En cas d’avis favorable du conseil éditorial, le manuscrit est envoyé à deux spécialistes pour un arbitrage par les pairs en anonymat bilatéral, étant demandé un avis sur la qualité générale de l’ouvrage et des suggestions d’altérations du texte. La décision finale quant à l’acceptation du manuscrit revient au conseil éditorial. La décision sera communiquée dans un délai maximal de 6 mois.

Après sa sélection pour publication, le texte devra être reformulé par les auteurs selon les éventuelles recommandations avancées dans les avis, adapté aux normes générales de formatage d’Etnográfica Press et envoyé dans sa version revue et complète par courrier électronique à etnograficapress@cria.org.pt.

Coûts d’édition

Etnográfica Press se consacre spécialement à l’édition électronique en accès ouvert. Si un manuscrit est sélectionné pour publication, l’auteur pourra devoir prendre en charge une part des coûts d’édition. L’option d’également imprimer l’ouvrage reviendra à l’auteur, qui devra en prendre en charge la totalité du coût.

Normes générales de formatage

Le livre est composé de chapitres identifiés séquentiellement en numération arabe (1, 2, 3…), éventuellement regroupés en parties numérotées en chiffres romains (I, II, III…) sans interrompre la numérotation des chapitres.

Immédiatement après la page de titre, où sont indiqués le titre et l’éventuel sous-titre de l’œuvre, ainsi que ses auteurs ou organisateurs, se trouve la table des matières du livre, incluant tous les chapitres qui la composent et les éventuelles parties les regroupant, de même que les éventuels éléments précédant le premier chapitre (préface, remerciements, notes biographiques des auteurs, liste de sigles, introduction…) ou faisant suite au dernier (annexes, listes de sources, bibliographie, index…).

Les notes doivent être introduites en bas de page, en numérotation arabe recommencée à chaque chapitre, constituées par un unique paragraphe, sans aucun élément extratextuel. Les appels de notes doivent être placés à la suite de la ponctuation et jamais dans des titres ou des éléments extratextuels.

Les guillemets sont du type anglais double (“ guillemets ”) ou, entre ceux-ci, anglais simple (“ introduire des ‘ guillemets ’ entre des guillemets ”).

Les citations plus longues seront mises en évidence dans un paragraphe autonome e renfoncé, et placées entre guillemets.

L’italique doit être utilisée pour les termes en d’autres langues et, si nécessaire, pour souligner une expression ou un concept ; il ne doit être fait aucune mise en évidence en caractères gras ou soulignés.

Les tableaux et figures (ce terme désignant les graphiques, photographies, cartes, dessins ou autres éléments visuels) sont numérotés séparément et séquentiellement, avec l’indication initiale du chapitre dans lequel ils sont inclus (pour le chapitre 1, par exemple : tableau 1.1, figure 1.2, tableau 1.2…).

Références bibliographiques

Les références bibliographiques doivent suivre le système “ (Auteur année: page) ” dans le corps du texte, la bibliographie citée (et seulement celle-ci) devant être listée à la fin de l’ouvrage ou de chacun des chapitres dans le cas où ils sont signés par des auteurs différents, dans le format défini ci-dessous. La date de référence est la date de l’édition consultée, étant possible d’indiquer la date de l’édition originale entre crochets.

Références dans le texte

Des autres vues ont été registrées (Malinowski 1921: 345; Evans-Pritchard 1965 [1940]).

Plusieurs auteurs ont travaillé sur ce sujet (Cabral e Lourenço 2003; Bastos, Almeida e Feldman-Bianco 2004).

Fernandes (2002, 2003) s’occupe de cette implication.

Comme l’a écrit Evans-Pritchard, “What can he do anyhow?” (1965 [1940]: 166).

Références dans la bibliographie récapitulative

ANTUNES, José M., 2004, “Passado, presente e futuro dos artigos online”, Revista de Informática Experimental, 6 (3), em <http://www.rie.pt/2004/jma1> (consulté le 14/09/2005).

BASTOS, Cristiana, Miguel Vale de ALMEIDA, et Bela FELDMAN-BIANCO (dirs.), 2004, Trânsitos Coloniais: Diálogos Críticos Luso-Brasileiros. Lisboa, Imprensa de Ciências Sociais.

CABRAL, João de Pina, et Nelson LOURENÇO, 2003, Em Terra de Tufões: Dinâmicas da Etnicidade Macaense. Macau, ICM.

CANTÓN DELGADO, Manuela, et al., 2004, Pentecostales Gitanos. Seville, Signatura Deimos.

DIAS, Jill, 2002, “Novas identidades africanas em Angola no contexto do comércio atlântico”, dans Cristiana Bastos, Miguel Vale de Almeida et Bela Feldman-Bianco (dirs.), Trânsitos Coloniais: Diálogos Críticos Luso-Brasileiros. Lisbonne, Imprensa de Ciências Sociais, 293-320.

EVANS-PRITCHARD, Edward E., 1965 [1940], The Nuer: A Description of the Modes of Livelihood and Political Institutions of a Nilotic People. Oxford, Oxford University Press.

FERNANDES, António, 2002, “Como citar textos eletrónicos”, dans <http://www.citartextoselectronicos.com/fernandes1> (consulté le 12/05/2019).

FERNANDES, António, 2003, Tudo sobre Textos Electrónicos. Lisbonne, Editora E-livros, dans <http://www.ebooksparatodos.pt/fernandes/htm> (consulté le 23/04/2019).

MALINOWSKI, Bronislaw, 1921, “Classificatory particles in the language of Kiriwina”, Bulletin of The School of Oriental Studies, 1 (4): 33-78.