Version classiqueVersion mobile

Pélage et le pélagianisme

 | 
Winrich Löhr

Chapitre III. Le Corpus Caspari : Les traités pélagiens Sur les richesses et Sur les mauvais docteurs

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans ce chapitre nous nous occuperons de l’auteur pélagien anonyme (mais son pélagianisme est assurément sujet à discussion) de six écrits qu’on appelle le Corpus Caspari : c’est en effet Carl Paul Caspari qui fut le premier à les présenter ensemble dans une édition critique en 18901. Tout d’abord nous donnerons une introduction générale aux écrits du Corpus Caspari, évoquerons les problèmes qu’il soulève et ferons le point sur l’état de la recherche. Puis nous nous concentrerons plus particulièrement sur deux de ces six écrits, les traités De Divitiis et De malis doctoribus.

Introduction au Corpus Caspari (CC)

Le Corpus Caspari est constitué de six écrits :

  1. La lettre Honorificentiae tuae (Hon.) : elle est transmise par deux manuscrits, le Codex lat. 6299 de Munich (viiie/ixe siècle), et le Codex a VII 5 du Collège bénédictin de Saint-Pierre à Salzburg (ixe/xe siècle). L’auteur de cette lettre est un ascète laïc, d’un rang social élevé, père d’une fille. Il semble répondre à la lettre ...

© Publications de l’École Pratique des Hautes Études, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search