Version classiqueVersion mobile

Mémoires de la religion grecque

 | 
Lorenz E. Baumer

Pour en savoir plus

Texte intégral

1. La villa tardo-antique dite « de Proclus » au sud de l’Acropole d’Athènes

1Cette conférence reprend et élargit une étude publiée en allemand : L.E. Baumer, « Klassische Bildwerke für tote Philosophen ? Zu zwei spätklassischen Votivskulpturen aus Athen und ihrer Wiederverwendung in der späten Kaiserzeit », Antike Kunst 44 (2001), p. 55-69 pl. 22-25.

L’Académie platonicienne de l’époque classique :

2M.-F. Billot, « Académie (topographie et archéologie) », dans R. Goulet, éd., Dictionnaire des philosophes antiques, t. I, Abam (m) on à Axiothéa, CNRS Éditions, Paris 1989, p. 693-789.

La villa dite « de Proclus » :

a) L’architecture et le décor de la villa :

3M. Bouyia, « Ρωμαϊκά ιερά τη Μητρός θεών-Κυβέλης σε αθηναϊκές αστικές επαύλις », dans S. Vlizos, éd., H Αθήνα κατά την ρωµαϊκή εποχή : Πρόσφατες ανακαλύψεις, νέες έρευνες – Athens during the Roman Period : Recent Discoveries, New Evidence, Mouseio Benaki, 4th Supplément, Mouseio Benaki, Athènes 2008, p. 220-221 (fig. 19).

4M. S. Brouskari, « Οἱ ἱ ἀνασκαφές νοτίως τῆς Άκροπόλεωϛ – τὰ γλυπτὰ », Ἀρχαιολογική Έφημερίς 141 (2002), p. 59-86 (fig. 63-94).

5A. Frantz, The Athenian Agora, XXIV, Late Antiquity : A.D. 267-700, The American School of Classical Studies at Athens, Princeton 1988, p. 42-44 (pl. 27 b, 44 a-c).

6A. Karivieri, « The “House of Proclus” on the Southern Slope of the Acropolis : A Contribution », dans P. Castrén, éd., Post-Herulian Athens. Aspects of Life and Culture in Athens A.D. 267-529, Papers and Monographs of the Finnish Institute at Athens I, Foundation of the Finnish Institute of Athens, Helsinki 1994, p. 115-139 (fig. 11-34).

7J.-P. Sodini, « L’habitat urbain en Grèce à la veille des invasions », dans Villes et peuplement dans l’Illyricum protobyzantin. Actes du colloque organisé par l’École française de Rome 1982, École Française de Rome, Rome 1984, p. 349-350 (fig. 6).

8L. M. Stirling, The Learned Collecter. Mythological Statuettes and Classical Taste in Late Antique Gaul, University of Michigan Press, Ann Arbor 2005, p. 200-203 (fig. 64-65).

b) Les sculptures :

9L. E. Baumer, « Klassische Bildwerke... », p. 55-69 (pl. 22-25).

10M. S. Brouskari, « Οἱ ἀνασκαφές... », p. 123-125 (fig. 129) ; p. 125-126 (fig. 130) ; p. 143-148 (fig. 145-148).

11A. Karivieri, « The “House of Proclus” on the Southern Slope of the Acropolis : A Contribution », p. 131-132 (fig. 28-30).

12M. Polojiorghi, « Neue Untersuchungen zu einem Grabmal des 4. Jahrhunderts v. Chr. », Mitteilungen des Deutschen Archäologischen Instituts, Athenische Abteilung 117 (2002), p. 91-114 (pl. 12-17).

13B. Schmaltz, « Zu einer attischen Grabmalbasis des 4. Jahrhunderts v. Chr. », Mitteilungen des Deutschen Archäologischen Instituts, Athenische Abteilung 93 (1978), p. 83-97 (pl. 27-32).

Le bâtiment d’Aphrodisias (Turquie) :

14R.R. R. Smith, « Late Roman Philosophers », dans R.R. R. Smith, K. T. Erim, éd., The Theatre, a Sculptor’s Workshop, Philosophers and Coin-Types, Aphrodisias Papers 2, Journal of Roman Archaeology supplementary sériés 2 (1991), p. 144-158.

Topographie d’Athènes en général :

15J. M. Camp, The Archaeology of Athens, New Haven-Yale University Press, Londres 2001.

16R. Étienne, Athènes, espaces urbains et histoire. Des origines à la fin du iiie siècle ap. J-. C., Éditions Hachette, Paris 2004.

17H.-R. Goette, Athens, Attica, and the Megarid : an archaeo-logical guide, Routledge, Londres 2001.

18J. M. Hurwit, The Athenian Acropolis. History, mythology, and archaeology from the neolithic era to the présent, Cambridge University Press, Cambridge 1999.

19L. Schneider, C. Höcker, Die Akropolis von Athen. Eine Kunst- und Kulturgeschichte, Wissenschaftliche Buchgesellschaft Darmstadt, Darmstadt 2001.

20J. Travlos, Bildlexikon zur Topographie des antiken Athen, Wasmuth, Tübingen 1971.

Les villas tardo-antiques près de l’Aréopage :

21P. Athanassiadi, Damascius. The Philosophical History. Text with translations and notes, Athènes 1999, p. 342-347 (« Appendix I : The house of Damascius ? »).

22J. McK. Camp, The Athenian Agora. A Guide to the Excavation and the Muséum4, American School of Classical Studies at Athens, Athènes 1990.

23A. Frantz, The Athenian Agora XXIV, Late Antiquity : A.D. 267-700, The American School of Classical Studies at Athens, Princeton 1988.

24L. M. Stirling, The Learned Collecter (cité supra, 1.a.), p. 199-210.

En général :

25P. Castrén, « General Aspects of Life in Post-Herulian Athens », dans P. Castrén, éd., Post-Herulian Athens. Aspects of Life and Culture in Athens A.D. 267-529, Papers and Monographs of the Finnish Institute at Athens I, Foundation of the Finnish Institute of Athens, Helsinki 1994, p. 1-14.

La transformation des temples en églises :

26P. Castrén, « Paganism and Christianity in Athens and Vicinity during the Fourth to Sixth Centuries A.D. », dans G. P. Broglio, B. Ward-Perkins, éd., The Idea and Idéal of Town between Late Antiquity and the Early Middle Ages, Brill, Leyde 1999, p. 211-223.

27O. Dally, « “Pflege” und Umnutzung heidnischer Tempel in der Spätantike », dans G. Brands, H.-G. Severin, éd., Die spätantike Stadt und ihre Christianisierung. Symposion vom 14. bis 16. Februar 2000 in Halle/Saale, Reichert, Wiesbaden 2003, p. 97-114.

28A. Frantz, « From Paganism to Christianity in the Temples of Athens », Dumbarton Oaks Papers 19 (1965), p. 185-205.

29– « Pagan Philosophers in Christian Athens », Proceedings of the American Philosophical Society 119,1 (1975), p. 29-38.

30A. Kaldellis, The Christian Parthenon. Classicism and Pil-grimage in Byzantine Athens, Cambridge University Press Cambridge 2009.

31A. Karivieri, « The Christianization of an Ancient Pil-grimage Site : A Case Study of the Athenian Asklepieion », Jahrbuch für Antike und Christentum Ergänzungsband 20/2, Münster 1995, p. 898-905.

32F. R. Trombley, Hellenic Religion and Christianization, c. 370-529, Brill, Leyde 1993-1994 (“Études préliminaires aux religions orientales dans l’empire romain” = “EPRO” 115).

33B. Ward-Perkins, « Reconfiguring Sacred Space : from Pagan Shrines to Christian Churches », dans G. Brands, H.-G. Severin, éd., Die spätantike Stadt und ihre Christianisierung..., p. 285-290.

34Voir aussi la bibliographie de la deuxième conférence.

Cybèle :

a) Les représentations de Cybèle en relief et en ronde bosse :

35M. J. Vermaseren, Corpus Cultus Cybelae Attidisque (CCCA), 7 vol., Brill, Leyde 1977-1987 ; pour la Grèce en particulier : CCCA II. Graecia atque insulae, Brill, Leyde 1982.

36F. Naumann, Die Ikonographie der Kybele in der phrygischen und der griechischen Kunst, Istanbuler Mitteilungen Beiheft 28, Tübingen, Wasmuth, 1983.

37Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae (LIMC) VIII, Zurich-Munich 1997, p. 744-766 s.v. « Kybele » (E. Simon).

b) Le culte de Cybèle en général :

38P. Borgeaud, La Mère des dieux. De Cybèle à la Vierge Marie, Éditions du Seuil, Paris 1996.

39M. Bouyia, « Ρωµαϊκά ιερά τη Μητρός θεών-Κυβέλης... », p. 207-229.

40F. Cumont, Les Religions orientales dans le paganisme romain4, E. Leroux, Paris 1929.

41H. Graillot, Le Culte de Cybèle, Mère des dieux, à Rome et dans l’Empire romain, Fontemoing et Cie, Paris 1912.

42R. Turcan, Les Cultes orientaux dans le monde romain, Les Belles Lettres, Paris 1989, p. 35-75.

c) Les Taurobolia en particulier :

43R. Duthoy, The Taurobolium. Its Evolution and Terminology, Brill, Leyde 1969 (“EPRO” 10).

44G. Sanders, « Kybele und Attis », dans M. J. Vermaseren, éd., Die Orientalischen Religionen im Römerreich, Brill, Leyde 1981 (“EPRO” 83), p. 264-291.

45G. Sfameni Gasparro, « Sotériologie et aspects mythiques dans le culte de Cybèle et Attis », dans U. Bianchi, M. J. Vermaseren, éd., La Soteriologia dei culti orientali nell’impero romano. Atti del colloquio internazionale, Roma 1979, Brill, Leyde 1982 (“EPRO” 92), p. 472-479.

46– Soteriology and Mystic Aspects in the Cult of Cybele and Attis, Brill, Leyde 1985 (“EPRO” 103).

47G. Thomas, « Magna Mater und Attis », dans Aufstieg und Niedergang der römischen Welt (ANRW) II 17,3, W. de Gruyter, Berlin-New York 1984, p. 1500-1525.

48R. Turcan, Les Cultes orientaux dans le monde romain, Les Belles Lettres, Paris 1989.

d) Le sanctuaire de Cybèle de Moschato près du Pirée :

49L. E. Baumer, Kult im Kleinen. Ländliche Heiligtümer spätarchaischer bis hellenistischer Zeit. Attika, Arkadien, Argolis, Kynouria, Internationale Archäologie 81, M. Leidorf, Rahden/Westfahlen 2004, p. 97-98 fig. 23-24 avec une bibliographie complète.

50J. Travlos, Bildlexikon zur Topographie des antiken Attika, Wasmuth, Tübingen 1988, p. 288-297 fig. 364-373.

Les reliefs votifs du sanctuaire de Pankratès :

51E. Vikela, Die Weihreliefs aus dem Athener Pankrates-Hei-ligtum. Religionsgeschichtliche Bedeutung und Typologie, Beiheft 16 (1996), Mitteilungen des Deutschen Archäologischen Instituts, Athenische Abteilung.

La corne d’abondance :

52K. Bemmann, Füllhörner in klassischer und hellenistischer Zeit, Peter Lang, Francfort 1994.

Proclus et l’histoire de l’Académie néo-platonicienne :

53J. Beaucamp, « Le philosophe et le joueur : réflexions sur “la fermeture de l’École d’Athènes” », Travaux et Mémoires 14 (2002), p. 21-35.

54A. Cameron, « The Last Days of the Academy of Athens », Proceedings of the Cambridge Philological Society 195, n. s. 15 (1965), p. 7-29.

55P. Chuvin, Chronique des derniers païens. La disparition du paganisme dans l’empire romain du règne de Constantin à celui de Justinien, Les Belles Lettres, Paris 1991.

56G. af Hällström, « The Closing of the Neoplatonic School in A.D. 529. An Additional Aspect », dans P. Castrén, éd., Post-Herulian Athens. Aspects of Life and Culture in Athens A.D. 267-529, Papers and Monographs of the Finnish Institute at Athens I (1995), Foundation of the Finnish Institute of Athens, p. 141-160.

57M. Tardieu, « Les calendriers en usage à Harran d’après les sources arabes et le commentaire de Simplicius à la Physique d’Aristote », dans I. Hadat, éd., Simplicius, sa vie, son œuvre, sa survie. Actes du colloque international de Paris 1985, Peripatoi 15 (1987), p. 40-57.

58E. J. Watts, City and School in Late Antique Athens and Alexandria, University of California Press, Berkeley-Los Angeles-Londres 2006 (éd. en livre de poche : 2008), p. 70-142.

59Une bibliographie en ligne des titres publiés de 1990 à 2006 sur le sujet : P. d’Hoine, « Plato Transformed, Proclus », « consultable sur Internet à l’adresse : http://www.hiw.kuleuven.ac.be/​dwmc/​plato/​proclus/​index.htm » (13-03-2009)

60Voir aussi la bibliographie de la deuxième conférence.

Éditions des textes antiques utilisées :

61Marinus, Vita Procli, dans Marinus, Proclus ou Sur le bonheur, éd. et trad. fr. H. D. Saffrey, a.-Ph. Segonds, Les Belles Lettres, Paris 2001.

62Damascius, The Philosophical History, éd. et trad. angl. P. Athanassiadi, Apameia, Athènes 1999.

63Julien l’Apostat, Discours de Julien empereur. À Thémistius, Contre Héracleios le cynique, Sur la Mère des dieux, Contre les cyniques ignorants, dans Julien l’Apostat, Œuvres complètes, II 1re partie, éd. et trad. fr. G. Rochefort, Les Belles Lettres, Paris 1963, rééd. 2003.

2. Un paysage déserté des dieux ? Les sanctuaires et les temples extra-urbains dans l’Attique romaine et tardo-antique

64Une version abrégée d’une partie de la conférence vient de paraître en allemand : L. E. Baumer, « Von allen Göttern verlassen ? Anmerkungen zum Strukturwandel in den ländlichen Heiligtümern Attikas von spätarchaisch-klassischer bis in römische Zeit », dans C. Auffarth, éd., Religion auf dem Lande. Ent-stehung and Veränderung von Sakrallandschaften unter römischer Herrschaft, Potsdamer Altertumswissenschaftliche Beiträge (PAwB) 28 (2009), Reichert, p. 177-190.

Éditions récentes des textes antiques cités :

65Anthologie grecque, première partie. Anthologia Palatina, t. III (Livre VI), éd. et trad. fr. P. Waltz, Les Belles Lettres, Paris 1931.

66Cicéron, Discours, t. XII. Pour le poète Archias, éd. et trad. fr. F. Gaffiot, Pour L. Flaccus, éd. et trad. fr. A. Boulanger, Les Belles Lettres, Paris 19895.

67Pausanias, Description de la Grèce, t. I. Introduction générale. Livre I. L’Attique, éd. M. Casevitz, trad. fr. J. Pouilloux, comm. F. Chamoux, Les Belles Lettres, Paris 1992.

68Pline le Jeune, Lettres, t. III. Livres VII-IX, éd. et trad. A.-M. Guillemin, Les Belles Lettres, Paris 19673.

69Plutarque, Œuvres morales, t. VI. Dialogues pythiques, éd. et trad. R. Flacelière, Les Belles Lettres, Paris 1974.

70Polybe, Histoire, éd. F. Hartog, trad. fr. D. Roussel, Gallimard, Paris 2003.

Histoire de la ville d’Athènes et de l’Attique classique :

71N. F. Jones, Rural Athens under the democracy, University of Pennsilvania Press, Philadelphie 2004.

72H. Knell, Athen im 4. Jahrhundert v. Chr. Eine Stadt verändert ihr Gesicht. Archäologisch-kulturgeschichtliche Betrachtungen, Wissenschaftliche Buchgesellschaft Darmstadt, Darmstadt 2000.

73C. Meier, Athen. Ein Neubeginn der Weltgeschichte, Siedler, Berlin 1993.

74A. Queyrel, Athènes, la cité archaïque et classique : du viiie siècle à la fin du ve siècle, Picard, Paris 2003.

75W. Schmitz, Nachbarschaft und Dorfgemeinschaft im archaischen und klassischen Griechenland, Klio Beiheft 7 (2004).

76K. W. Welwei, Das klassische Athen. Demokratie und Macht-politik im 5. und 4. Jahrhundert, Wissenschaftliche Buchgesellschaft Darmstadt, Darmstadt 1999.

Recherches archéologiques et prospections en Attique :

77W.D. E. Coulson et al., éd., The Archaeology of Athens and Attica under the democracy. Proceedings of an International conférence celebrating 2500 years since the birth of democracy in Greece, held at the American School of Classical Studies at Athens, December 4-6,1992, Oxbow monograph 37 (1994), Oxbow.

78H.-R. Goette, Ho axiologos demos Sounion. Landeskundliche Studien in Südost-Attika, Internationale Archäologie 59 (2000), M, Leidorf.

79H. Lauter, Attische Landgemeinden in klassischer Zeit, Attische Forschungen 4 (Marburger Winckelmannsprogramme 1991, Marbourg 1993).

80H. Lohmann, Atene. Forschungen zur Siedlungs- und Wirtschaftsstruktur des klassischen Attika, Böhlau, Cologne-Weimar-Vienne 1993.

81A. Mersch, Studien zur Siedlungsgeschichte Attikas von 950 bis 400 v. Chr, Peter Lang, Francfort 1996.

82J. Travlos, Bildlexikon zur Topographie das antiken Attika, Wasmuth, Tübingen 1988.

83Voir aussi la bibliographie citée dans L. E. Baumer, Kult im Kleinen, p. 13-14 n. 73-77.

Sanctuaires ruraux en Attique :

84L. E. Baumer, Kult im Kleinen. Ländliche Heiligtümer spätarchaischer bis hellenistischer Zeit. Attika, Arkadien, Argolis, Kynouria, Internationale Archäologie 81 (2004), M. Leidorf.

85F. de Polignac, « Sanctuaires et société en Attique géométrique et archaïque : réflexions sur les critères d’analyse », dans A. Verbanck-Piérard, D. Viviers, éd., Culture et cité. L’avènement d’Athènes à l’époque archaïque. Actes du colloque international organisé à l’Université libre de Bruxelles du 25 au 27 avril 1991, De Boccard, Bruxelles-Paris, 1996.

86M. Horster, Landbesitz griechischer Heiligtümer in archa-ischer und klassischer Zeit, Religionsgeschichtliche Versuche und Vorarbeiten 53 (2003), W. de Gruyter.

87G. Schörner, H. R. Goette, Die Pan-Grotte von Vari. Mit epigraphischen Anmerkungen von Klaus Hallof, Schriften zur historischen Landeskunde Griechenlands 1, Ph. von Zabern, Mayence 2004.

Religion et cultes grecs (seulement les ouvrages cités dans le texte) :

88A.-J. Festugière, Personal Religion among the Greeks, Sather Classical Lectures 26, Greenwood Press, Berkeley 1954.

89M. P. Nilsson, Geschichte der griechischen Religion I, Die Religion Griechenlands bis auf die griechische Weltherrschaft2, Handbuch der Altertumswissenschaft V.2.1, Beck, Munich 1955, p. 386.

90R. Parker, Athenian religion : a history, Oxford, Clarendon,

911996.

La ville d’Athènes romaine :

92P. Balsdassari, ΣΕΒΑΣΤΩΙ ΣΩΤΗΡΙ. Edilizia monumentale ad Atene durante il saeculum Augustum, Giorgio Bretschneider, Rome 1998.

93J. M. Camp, The Athenian Agora. A Guide to the excavation and Muséum4, American School of Classical Studies at Athens, Athènes 1990, p. 193-222.

94– The Archaeology of Athens, Yale University Press, New Haven-Londres 2001.

95R. Étienne, Athènes, espaces urbains et histoire. Des origines à la fin du iiie siècle ap. J-. C., Éditions Hachette, Paris 2004, p. 173-226.

96M. C. Hoff, S. I. Rotroff, éd., The Romanization of Athens, Proceedings of an International Conférence heldat Lincoln, Nebraska (April 1996), Exeter 1997 (“Oxbow Monographs”).

97J. Travlos, Bildlexikon zur Topographie des antiken Athen, Wasmuth, Tübingen 1971.

98S. Vlizos, éd., Η Αθήνα κατά την ρωμαϊκή εποχή : Πρόσφατες ανακαλύψεις, νέες έρευνες – Athens during the Roman Period : Recent Discoveries, New Evidence, Mouseio Benaki, 4th Supplément, Mouseio Benaki, Athènes 2008.

99D. Willers, Hadrians panhellenisches Programm : archäologische Beiträge zur Neugestaltung Athens durch Hadrian, Antike Kunst Beiheft 16 (1990).

100B. Weisser, « Athen in der Römerzeit », dans Diegriechische Klassik. Idee oder Wirklichkeit, Catalogue d’exposition Berlin, 1er mars-2 juin 2002, et Bonn, 5 juil.-6 oct. 2002, Ph. von Zabern, Mayence 2002, p. 662-674.

Hérode Atticus :

101M. Galli, Die Lebenswelt eines Sophisten. Untersuchungen zu den Bauten und Stiftungen des Herodes Atticus, Ph. von Zabern, Mayence 2002.

102J. Tobin, Herodes Atticus and the City of Athens. Patronage and conflict under the Antonines, Archaia Ellas 4 (1997), Gieben.

Les « temples ambulants » :

103R. Étienne, Athènes, espaces urbains et histoire, p. 179.

104S. F. Quantin, « Le déplacement du temple d’Athéna Polias en Chaonie. Remarques sur les cosiddetti “temples voyageurs” », dans D. Berranger-Auserve, éd., Épire, Illyrie, Macédoine... : mélanges offerts au professeur Pierre Cabanes, Presses universitaires Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand 2007 (“ERGA” 10), p. 175-196, en particulier p. 188-196.

105H. A. Thompson, « Itinérant Temples of Attica », American Journal of Archaeology 66 (1962), p. 200.

106Voir aussi les ouvrages cités pour l’Athènes romaine.

La Grèce romaine et tardo-antique :

107S. E. Alcock, Graecia capta. The landscapes of Roman Greece, Cambridge University Press, Cambridge 1993.

108– « Minding the Gap in Hellenistic and Roman Greece », dans S. E. Alcock, R. Osborne, éd., Placing the Gods. Sanctuaries and sacred space in ancient Greece, Clarendon, Oxford 1994, р. 247-261.

109G. R. Culley, « The restoration of sanctuaries in Attica : I.G., 112, 1035 », Hesperia 44 (1975), p. 207-223 pl. 45-49.

110– « The restoration of sanctuaries in Attica, II », Hesperia 46 (1977), p. 282-298.

111R. Étienne, Athènes, espaces urbains et histoire..., p. 173-226.

112L. Foschia, « La réutilisation des sanctuaires païens par les chrétiens en Grèce continentale, ive-viie siècles », Revue des Études Grecques 113 (2000), p. 413-434.

113G. Fowden, « City and Mountain in Late Roman Attica », The Journal of Hellenic Studies 108 (1988), p. 48-59.

114E. Tzavella, « Burial and Urbanism in Athens (4th, 9th с. A.D.) », Journal of Roman Archaeology 21 (2008), p. 352-368.

115Voir aussi les ouvrages cités dans la première conférence.

Paganisme et christianisme à Athènes et en Attique :

116P. Castrén, « Paganism and Christianity in Athens and vicinity during the fourth to sixth centuries A.D. », dans G. P. Brogiolo, B. Ward-Perkins, éd., The Idea and idéal of the town between late Antiquity and the early Middle Ages, Brill, Leyde 1999, p. 211-223.

117L. Foschia, « La réutilisation des sanctuaires païens », p. 413-434

118A. Frantz, « From Paganism to Christianity in the temples of Athens », Dumbarton Oaks Papers 19 (1965), p. 187-205.

119T. E. Gregory, « The survival of paganism in Christian Greece. A critical essay », American Journal of Philology 107 (1986), р. 229-249.

120A. Kaldellis, The Christian Parthenon. Classicism and Pil-grimage in Byzantine Athens, Cambridge University Press, Cambridge 2009.

121J. M. Spieser, « La christianisation des sanctuaires païens en Grèce », dans U. Jantzen, éd., Neue Forschungen in griechischen Heiligtümern, Tübingen 1976, p. 309-320.

122F. R. Trombley, Hellenic religion and Christianization, с. 370-5292, Brill, Leyde 2001 ; en particulier, pour la ville d’Athènes et l’Attique, p. 283-332.

Paganisme et christianisation de la Grèce en général :

123B. Caseau, « Sacred landscapes », dans G. W. Bowersock, P. R. Lamont Brown, O. Grabar, éd., Late antiquity : a guide to the postclassical world2, Harvard University Press, Harvard 1999, p. 21-59.

124O. Dally, « “Pflege” und Umnutzung heidnischer Tempel in der Spätantike », dans G. Brands, H.-G. Severin, éd., Die spätantike Stadt und ihre Christianisierung. Symposion vom 14. bis 16. Februar 2000 in Halle/Saale, Reichert, Wiesbaden 2003, p. 97-114.

125V. Déroche, « Delphes : La christianisation d’un sanctuaire païen », dans Actes du XIe congrès international d’archéologie chrétienne 3, Rome 1989, p. 2713-2723.

126L. Foschia, « La réutilisation des sanctuaires païens », p. 413-414.

127P. Maraval, Le Christianisme de Constantin à la conquête arabe2, Presses universitaires de France, Paris 2005, p. 96-97.

128M. Narcy, É. Rebillard, éd., Hellénisme & Christianisme, Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve-d’Ascq (Nord) 2004.

129F. R. Trombley, Hellenic religion, passim.

130B. Ward-Perkins, « Reconfiguring Sacred Space : from Pagan Shrines to Christian Churches », dans G. Brands, H.-G. Severin, éd., loc. cit. p. 285-290.

Christianisation des sanctuaires panhelléniques :

131L. Foschia, « La réutilisation des sanctuaires païens », loc. cit.

132A. Robertson Brown, « Hellenic Heritage and Christian Challenge : Conflict over Panhellenic Sanctuaries in Late Antiquity », dans H. A. Drake, éd., Violence in late antiquity, Ashgate, Aldershot 2006, p. 307-320.

Christianisation de la ville en général :

133G. Brands, H.-G. Severin, éd., Die spätantike Stadt und ihre Christianisierung. Symposion vom 14. bis 16. Februar 2000 in Halle/ Saale, Reichert, Wiesbaden 2003.

134B. Brenk, Die Christianisierung der spätrömischen Welt. Stadt, Land, Haus, Kirche und Kloster in frühchristlicher Zeit, Spätantike – Frühes Christentum – Byzanz im ersten Jahrtausend, Reihe B : Studien und Perspektiven 10 (2003), Reichert.

135J. Hahn, St. Emmel, U. Gotter, éd., From Temple to Church. Destruction and Renewal of Local Cultic Topography in Late Antiquity, Brill, Leyde-Boston 2008 (“Religions in the Graeco-Roman World” 163).

Christianisation de la campagne :

136B. Caseau, « The fate of rural temples in Late Antiquity and the Christianisation of the countryside », dans W. Bowden, L. Lavan, C. Machado, éd., Recent research on the late antique countryside, Late Antique Archaeology 2, Brill, Leyde 2004, p. 105-144.

137A. Chavarría, T. Lewit, « Archaeological research on the late antique countryside : A bibliographical essay », dans W. Bowden, L. Lavan, C. Machado, éd., Recent research on the late antique countryside, p. 3-51 (avec bibliographie exhaustive)

3. Les premiers collectionneurs ? La réutilisation de sculptures grecques originales aux époques impériale et tardo-antique.

138Pour des raisons d’espace, on ne donnera pas un catalogue des sculptures citées dans le texte ; le lecteur trouvera des listes et des bibliographies détaillées dans les ouvrages mentionnés.

Éditions récentes des textes antiques cités :

139Cicéron, Lettres à Atticus, dans Cicéron, Correspondance, t. I, éd. et trad. fr. L.-A. Constans, Les Belles Lettres, Paris 20027.

140– Verrines, dans Cicéron, Seconde action contre Verrès, livre IV. Les Œuvres d’art, éd. H. Bornecque, trad. fr. G. Rabaud, Les Belles Lettres, Paris 20079.

141Plutarque, Vies, t. VIII. Cimon-Lucullus, Nicias-Crassus, éd. et trad. fr. R. Flacelière et É. Chambry, Les Belles Lettres, Paris 1972.

142Tite-Live, Histoire romaine, t. XV livre XXV, éd. et trad. fr. F. Nicolet-Croizet, Les Belles Lettres, Paris 1992.

M. Tullius Cicéron (ouvrages récents seulement) :

143A. Bounia, The Nature of Classical Collecting. Collectors and Collection, 100 BC-100 CE, Ashgate, Aldershot 2004, p. 269-306.

144H. Galsterer, « Kunstraub und Kunsthandel im republikanischen Rom », dans Das Wrack (voir plus bas), II, p. 857-866.

145M. Miles, Art as Plunder. The Ancient Origins of Debate about Cultural Property, Cambridge University Press, Cambridge 2008.

146R. Neudecker, Die Skulpturenausstattung, (voir plus bas), p. 8-30.

147R. Robert, « Ambiguïté du collectionnisme de Verrès », dans J. Dubouloz, S. Pittia, éd., La Sicile de Cicéron. Lecture des Verrines. Actes du colloque de Paris, 19-20 mai 2006. Organisé par l’UMR 8585, Centre Gustave Glotz, Paris, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2007, p. 15-34.

148H. A. Weis, « Gaius Verres and the Roman art market. Consumption and connoisseurship in “Verrine” II 4 », dans A. Haltenhoff, A. Heil, F.-H. Mutschler, éd., “O tempora, o mores”. Römische Werte und römische Literatur in den letzten Jahr-zehnten der Republik, Saur, Munich 2003, p. 355-400.

149G. Zimmer, « Republikanisches Kunstverstândnis : Cicero gegen Verres », dans Das Wrack, (voir plus bas), II, p. 867-874.

Sculptures retrouvées dans la mer :

a) Le relief d’Ostie :

150G. Hellenkemper Salies, « Der antike Schiffsfunde von Mahdia. Entdeckung und Erforschung », dans Das Wrack, (voir plus bas), I, p. 5-29 : p. 9 fig. 8.

151R. Meiggs, Roman Ostia2, Clarendon, Oxford 1960, p. 347-350 pl. 30a.

152P. Pensabene, Ostiensium marmorum deus et décor. Studi architettonici, decorativi e archeometrici, Erma di Bretschneider, Rome 2007, p. 50-51, 621.

153S. Ritter, Hercules in der römischen Kunst, von den Anfängen bis Augustus, Archäologie und Geschichte 5 (1995), Verlag Archäologie und Geschichte, p. 95-98 pl. 6,5 avec bibliographie complète p. 96 n. 310.

b) Les « guerriers de Riace » :

154La bibliographie des deux bronzes est vaste et limitée ici à l’indispensable.

155Due bronzi da Riace. Rinvenimento, restauro, analisi ed ipotesi di interpretazione, 1-3. Bollettino d’arte. Sérié spéciale 3, 2 vols., Rome 1984.

156I bronzi di Riace : restauro corne conoscenza, Artemide, Rome

1572003.

158C. Rolley, La Sculpture grecque 1. Des Origines au milieu du ve siècle, Picard, Paris 1994, p. 15 fig. 12 ; p. 347-350 fig. 361-363.

c) L’épave de Mahdia :

159G. Hellenkemper Salies, H.-H. von Prittwitz und Gaffron, G. Bauchhenss, éd., Das Wrack. Der antike Schiffsfund von Mahdia. Catalogue d’une exposition au Rheinisches Landesmuseum Bonn, 8 septembre 1994, 29 janvier 1995, Rheinland Verlag, Cologne 1994.

d) Le « Satyre de Mazara del Valle » :

160A. Pasquier, J.-L. Martinez, éd., Praxitèle. Catalogue d’une exposition au Musée du Louvre, 23 mars-18 juin 2007, Somogy, Paris 2007, p. 284-291 n° 72.

Décoration sculptée des villas et Jardins romains :

161M. Caroll-Spillecke, « Römische Gärten », dans Das Wrack, p. 901-909.

162R. C. Häuber, « Zur Topographie der Horti Maecenatis und der Horti Lamiani auf dem Esquilin in Rom », Kölner Jahrbuch für Vor- und Frühgeschichte 23 (1990), p. 11-107.

163– Horti Romani. Die Horti Maecenatis und die Horti Lamiani auf dem Esquilin. Geschichte, Topographie, Statuenfunde, Hundt, Cologne 1991.

164– « ... endlich lebe ich wie ein Mensch. Zu domus, horti und villae in Rom », dans Das Wrack, p. 911-926.

165R. Neudecker, Die Skulpturenausstattung römischer Villen in Italien. Ph. von Zabern, Mayence 1988 (“Beiträge zur Erschliessung hellenistischer und kaiserzeitlicher Skulptur und Architektur” 9).

166F. Seiler, Casa degli Amorini dorati (VI 16,7.38), Häuser in Pompeji 5 (1992), Hirmer.

167G. Spyropoulos, Drei Meisterwerke der griechischen Plastik aus der Villa des Herodes Atticus zu Eva/Loukou, Peter Lang, Francfort 2001.

168Pour la villa d’Hérode Atticus on consultera aussi la bibliographie de la deuxième conférence ; pour les sculptures trouvées dans les villas de l’Antiquité tardive à Athènes voir la bibliographie de la première conférence.

169C. Vorster, « Hellenistische Skulpturen in Rom. Zur Pflege “antiker” Statuen in der Kaiserzeit », dans M. Cima, E. La Rocca, éd., Horti Romani. Atti del Convegno Internazionale, Rome, Roma, 4-6 maggio 1995, Bullettino délla Commissione archeologica comunale di Roma. Supplementi 6 (1998), p. 275-294.

Sculptures architecturales réutilisées :

170G. Despinis, « Εςνα σύμπλεγμα εφεδρισµού από την Τεγέα », dans O. Palagia, W. Coulson, éd., Sculpture from Arcadia and Laconia. Proceedings of an international conférence held at the American School of Classical Studies at Athens, April 10-14, 1992, Oxbow, Oxford 1993, p. 87-97.

171– « Sculture architettoniche greche a Roma », Bullettino délla Commissione archeologica comunale di Roma 97 (1996), p. 255-258.

172E. La Rocca, Amazzonomachia : le sculture frontonali del tempio di Apollo Sosiano. Catalogue d’exposition Rome, Palais des conservateurs, 16 avril-16 juin 1985, De Luca, Rome 1985.

Reliefs funéraires réutilisés :

173M. Bell, III, « Le stele greche dell’Esquilino e il cimitero di Mecenate », dans M. Cima, E. La Rocca, éd., Horti Romani, p. 295-314.

174H.-P. Laubscher, « Ein griechisches Grabrelief als Ruhmesdenkmal der Barberini », Mitteilungen des Deutschen Archäologischen Instituts. Römische Abteilung 100 (1993), p. 43-57 pl. 1-6.

175K. Fittschen, « Ein umgearbeitetes attisches Grabrelief ? », Études et travaux. Studia i prace. Travaux du Centre d’archéologie méditerranéenne de l’Académie des sciences polonaise 15 (1990), p. 149-155.

176U. S. Kuntz, « Griechische Reliefs aus Rom und Umgebung », dans Das Wrack, p. 889-899.

177B. Weisser, « Athen in der Römerzeit », dans Die griechische Klassik. Idee oder Wirklichkeit. Catalogue d’exposition Berlin, 1er mars-2 juin 2002, et Bonn, 5 juillet-6 octobre 2002, Ph. von Zabern, Mayence 2002, p. 673-674 n° 537.

Reliefs funéraires grecs de l’époque impériale :

178D. W. von Moock, Die figürlichen Grabstelen Attikas in der Kaiserzeit : Studien zur Verbreitung, Chronologie, Typologie und Ikonographie, von Zabern, Mayence 1998 (“Beiträge zur Erschliessung hellenistischer und kaiserzeitlicher Skulptur und Architektur” 19).

Reliefs « au banquet » réutilisés :

179J.-M. Dentzer, « Reliefs grecs au banquet en Italie : importations, copies, pastiches », dans L’art décoratif à Rome à la fin de la République et au début du Principal : Table Ronde, organisée par l’École française de Rome (Rome, 10-11 mars 1979), École française de Rome, Rome 1981, p. 1-18.

180– Le Motif du banquet couché dans le Proche-Orient et le monde grec du viie au ive siècle avant J.-C., École française de Rome, Rome 1982, p. 386-387.

Reliefs votifs réutilisés :

181L. E. Baumer, « Praterea typos tibi mando, Klassische Weihreliefs in römischem Kontext », dans C. Reusser, éd., Griechenland in der Kaiserzeit. Neue Funde und Forschungen zu Skulptur, Architektur und Topographie, Hefte des Archäologischen Seminars der Universität Bern (HASB), Beiheft 4, Institut für Klassische Archäologie der Universität Bern, Berne 2001, p. 85-94 fig. 23-27 pl. 23,1-2.

182U. S. Kuntz, « Griechische Reliefs aus Rom und Umgebung », p. 889-899.

183I. Leventi, « The Mondragone relief revisited. Eleusinian cult iconography in Campania », Hesperia 76 (2007), p. 107-141.

4. Fin d’un culte ? Sur la fermeture des sanctuaires de Déméter en Grande Grèce et en Grèce.

Éditions récentes des sources antiques citées :

184Pausanias, Description de la Grèce, t. VIII. Livre VIII, L’Arcadie, éd. M. Casevitz, trad. fr et comm. M. jost (avec J. Marcadé), Les Belles Lettres, Paris 1998.

185F. Sokolowski, Lois sacrées des cités grecques, De Boccard, Paris 1969.

Les Thesmophories (sélection) :

186W. Burkert, Griechische Religion der archaischen und klassischen Epoche, Kohlhammer, Stuttgart-Berlin-Cologne-Mayence 1977, p. 365-370.

187K. Clinton, « The “Thesmophorion” in central Athens and the célébration of the “Thesmophoria” in Attica, dans R. Hägg, éd., The Rôle of Religion in the Early Greek polis : Proceedings of the third international seminar on ancient Greek cuit, organized by the Swedish Institute at Athens, 16-18 October 1992, Skrifter utgivna av Svenska Institutet i Athen 8°, 14, Åström 1996, p. 111-125.

188K. Dahl, Thesmophoria, en graesk kvindefest, Opuscula Grae-colatina 6 (1976), Muséum tusculanum.

189M. Détienne, « Violentes Eugénies. En pleines Thesmophories, des femmes couvertes de sang », dans M. Détienne, P. Vernant, éd., La Cuisine du sacrifice en pays grec, Gallimard, Paris 1979, p. 183-214.

190V. Hinz, Der Kult von Demeter und Kore auf Sizilien und in der Magna Graecia, Palilia 4 (1998), Reichert, p. 19-30, 219-237.

191G. Jay-Robert, « Rôle de la femme dans “Lysistrata”, les “Thesmophories” et l’"Assemblée des femmes” d’Aristophane ou Les femmes et la création théâtrale », Euphrosyne n. s. 34 (2006), p. 35-50

192M. Jost, Aspects de la vie religieuse en Grèce, Sedes, Paris 1992, p. 165-167.

193U. Kron, « Frauenfeste in Demeterheiligtümern. Das Thesmophorion von Bitalemi. Eine archäologische Fallstudie », Archäologischer Anzeiger (1992), p. 615-623 (bibliographie).

194M. P. Nilsson, Griechische Feste von religiöser Bedeutung mit Ausschluss der Attischen, Teubner, Leipzig 1906, p. 313-325.

195– Geschichte der griechischen Religion I. Die Religion Griechenlands bis auf die griechische Weltherrschaft2, Handbuch der Altertumswissenschaft V.2.1, Beck, Munich 1955, p. 463-466.

196G. Sfameni Gasparro, Misteri e culti mistici di Demetra, Erma di Bretschneider, Rome 1986.

197E. Simon, Festivals of Attica. An Archaeological Commentary, University of Wisconsin Press, Wisconsin 1983, p. 18-22.

198C. Trümpy, « Die Thesmophoria, Brimo, Deo und das Anaktoron », Kernos 17 (2004), p. 13-42.

Représentations citées de l’enlèvement de Perséphone :

a) Vergina, tombe dite « de Perséphone » :

199H. Brécoulaki, La Peinture funéraire de Macédoine. Emplois et fonctions de la couleur, IV – IIe s. av. J.-C., Μελετήματα 48 (2006), De Boccard, p. 77-100 pl. 11-25 avec bibliographie complète.

b) Cratère de New York :

200L. E. Baumer, « Betrachtungen zur Demeter von Eleusis », Antike Kunst 38 (1995), p. 11-15 pl. 6-9 : 21-22 n. 44 pl. 9,3 (bibliographie).

201Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae (LIMC) 4, Artémis, Zurich-Munich 1988, p. 339 n° 328 s.v. « Hermes » (G. Siebert).

202Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae (LIMC) 6, Artémis, Zurich-Munich 1992, p. 990-991 n° 13 s.v. « Hekate » (H. Sarian).

Les sanctuaires cités :

1) Italie :

203E. de Mira, « Thesmophoria di Sicilia », dans C. A. di Stefano, éd., Demetra. La divinità, i santuari, il culto, la leggenda. Atti del I congresso internazionale Enna, 1-4 luglio 2004, Fabrizio Serra Ed., Pise-Rome 2008, p. 47-92.

204V. Hinz, Der Kult von Demeter und Kore, passim.

a) Bitalémi :

205E. de Mira, « Thesmophoria di Sicilia », p. 47-53 fig. 1-11.

206V. Hinz, Der Kult von Demeter und Kore, p. 56-64 fig. 1-4.

207U. Kron, « Frauenfeste in Demeterheiligtümern... », p. 611-650.

208P. Orlandini, « lo scavo del Thesmophorion di Bitalémi e il culto delle divinità ctonie a Gela », Kokalos 12 (1966), p. 8-35 pl. 1-25.

209– « Il Thesmophorion di Bitalémi (Gela). Nuove scoperte e osservazioni », dans G. Fiorentini, M. Caltabiano et A. Calderone, éd., Archeologia del Mediterraneo : studi in onore di Ernesto De Miro, Bretschneider, Rome 2003, p. 507-513.

210– « Demetra a Gela », dans C. A. di Stefano, éd., Demetra. La divinità, i santuari, il culto, la leggenda. Atti del I congresso internazionale Enna, 1-4 luglio 2004, Fabrizio Serra Éd., Pise-Rome 2008, p. 173-186.

b) Syracuse :

211V. Hinz, Der Kult von Demeter und Kore, p. 102-107 fig. 15.

c) S. Nicola di Albanella :

212M. Cipriani, S. Nicola di Albanella : scavo di un santuario campestre nel territorio di Poseidonia-Paestum. Corpus delle stipi votive in Italia. IV, Regio III 1. Archaeologica 81 (1989), Giorgio Bretschneider.

213V. Hinz, Der Kult von Demeter und Kore, p. 176-180.

214G. Sfameni Gasparro, « Aspects of the Cult of Demeter in Magna Graecia : The “case” of San Nicola di Albanella », dans G. Casadio, P. A. Johnston, éd., Mystic Cults in Magna Graecia, University of Texas Press, Texas 2009, p. 139-160.

d) Santa Maria d’Anglona :

215V. Hinz, Der Kult von Demeter und Kore, p. 197-200 fig. 54-58.

216U. Rüdiger, H. Schläger, « Santa Maria d’Anglona (comune Tursi, provincia Matera). Rapporto preliminare sulle due campagne di scavi negli anni 1965 e 1966 », Notizie degli scavi di antichità 21 (1967), p. 340-342, 348-353 fig. 13-15, 22-26.

217– « Santa Maria d’Anglona (comune Tursi, provincia Matera). Scavi nell’anno 1967 », Notizie degli scavi di antichità 23 (1969), p. 171-180,189-193 fig. 1-15, 27-32.

e) Entella :

218F. Spatafora, A. Ruvituso, G. Montali, « Entella. Un santuario ctonio extra moenia », dans Quarte giornate internazionali di studi sull’area elima, Erice 1-4 dicembre 2000. Atti III, Pise 2003, p. 1189-1201.

219F. Spatafora, « Entella : Il Thesmophorion di Contrada Petraro », dans C. A. di Stefano, éd., Demetra. La divinità, i santuari, il culto, la leggenda. Atti del I congresso internazionale Enna, 1-4 luglio 2004, Scuola normale superiore di Pisa, Pise-Rome 2008, p. 273-284.

2) Grèce :

a) Pella :

220M. Lilimpaki-Akamati, To θεσμοφόριο της Πέλλας, Athènes, TAPA, 1996.

b) Rhamnonte :

221L. E. Baumer, Kult im Kleinen. Ländliche Heiligtümer spätarchaischer bis hellenistischer Zeit. Attika, Arkadien, Argolis, Kynouria. Internationale Archäologie 81 (2004), M. Leidorf, p. 99-100 n° Att 29, 29a fig. 32 (bibliographie).

222V. Petrakos, Ο δήμος του Ραμνούντος. 1. Τοπογραφία, Archaiologiki Etaireia, Athènes 1999, p. 320-321 fig. 228.

c) Thasos :

223G. Daux, éd., Guide de Thasos, Sites et Monuments III, De Boccard, Paris 1967 (réimp. 1987), p. 49-50.

224F. Ducat, « La basilique d’Evraiokastro à Thasos », Bulletin de Correspondance Hellénique (BCH) 89 (1965), p. 143-153.

225Y. Grandjean, F. Salviat, Guide de Thasos, 2e éd., Sites et monuments 3 (2000), École française d’Athènes, p. 102-105 fig. 58-59.

226A. Muller, Les Terres cuites votives du Thesmophorion. De l’atelier au sanctuaire, Études thasiennes 17 (1996), École française d’Athènes, p. 9-26 pl. 4-5.

227C. Rolley, « Le sanctuaire des dieux Patrôoi et le Thesmophorion de Thasos », Bulletin de Correspondance Hellénique (BCH) 89 (1965), p. 441-483.

228– « Le santuaire d’Evraiocastro : mise à jour du dossier », dans Μνήμη Δ. Λαζαρίδη, Recherches Franco-Helléniques I, Thessalonique 1990, p. 405-407.

© Publications de l’École Pratique des Hautes Études, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search